Chiffres clés et prévalence de l'épilépsie

L’épilepsie est la maladie neurologique chronique la plus fréquente. Elle peut apparaître à n’importe quel âge mais survient plus fréquemment aux âges extrêmes de la vie, chez les enfants et adolescents, ou bien chez les personnes âgées.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Dans le monde, plus de 50 millions de personnes sont concernées par l’épilepsie. En France, environ 500 000 personnes sont répertoriées dont la moitié est âgée de moins de 20 ans. 5 % de la population est ainsi susceptible de faire une crise d’épilepsie un jour. Chaque jour, 100 personnes présentent une première crise, soit près de 40 000 par an. Une fois sur deux, cette crise peut inaugurer une maladie épileptique qui est, après la migraine, la première raison de consultation d’un neurologue. L’épilepsie est un peu plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Plus de 80 000 personnes en France sont touchées par les formes résistantes aux médicaments.

Une maladie neurologique du sujet jeune

Si les enfants sont les premiers concernés par cette maladie, la majorité des épilepsies sont bénignes en pédiatrie. La maladie se déclare essentiellement entre 0 et 1 an et le risque reste très important jusqu’à 10 ans. Il décroît ensuite progressivement pour se maintenir à des taux faibles entre 30 et 50 ans et remonte de façon significative après 75 ans.

L’épilepsie chez l’enfant s’accompagne souvent de troubles du développement cognitif, de difficultés d’apprentissage ou de troubles du comportement. L’épilepsie classique est une maladie du sujet jeune. Lorsqu’elle apparaît plus tard, elle est souvent liée à d’autres affections.

Article rédigé sous la supervision du Dr. Henri RUBINSTEIN, spécialiste des explorations neurologiques à Paris.

Sources :
- OMS
- Fondation Française pour la Recherche sur l'Epilepsie

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire