Crise d'épilepsie : les bons gestes

Lorsque l’on assiste à une crise d’épilepsie, il est nécessaire de savoir comment réagir le plus vite possible, car certains gestes peuvent sauver la vie de la personne épileptique.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

En cas de crise d’épilepsie de faible intensité (Petit Mal), il ne faut rien faire de plus que la signaler.

En cas de crise d’épilepsie du lobe temporal , des comportements étranges peuvent se manifester et le niveau de conscience peut être compromis.
Il faut se limiter à surveiller le sujet durant la crise d’épilepsie pour éviter qu’il ne fasse involontairement du mal aux autres, mais aussi à lui-même.

A ne pas faire :
- Il ne faut pas chercher à faire revenir à lui-même le sujet en le questionnant : le sujet peut comprendre sans pouvoir réussir à s’exprimer de manière correcte.
- Ne pas chercher à limiter les mouvements du sujet dans la pièce : cela pourrait provoquer des réactions improvisées.

Différents comportement en fonction du type de crise d'épilepsie

En cas de crise épileptique de type tonico-clonique avec convulsion :
- Prévenir la chute ;
- Si le sujet est déjà à terre, il faut installer sous sa tête quelque chose de mou, de manière à ce que si la crise d’épilepsie perdure, sa tête ne cogne pas sur une surface dure;
- Une fois que la crise est finie, il faut installer le sujet la tête sur le côté, afin de favoriser l’écoulement de la salive et permettre une respiration normale ;
- Eviter les regroupements de personnes autour du sujet : la confusion ne l’aide pas à reprendre son calme.

A ne pas faire :
- Ne pas essayer de lui ouvrir la bouche ;
- Ne surtout pas lui insérer d’objet dans la bouche ;
- Ne pas lui bloquer les bras ou les jambes ;
Ce genre de pratiques, en plus d’être inutiles, sont aussi dangereuses : elles peuvent engendrer des fractures dentaires, des douleurs musculaires intenses, etc. De plus, la personne qui porte secours peut aussi être blessée par le patient épileptique.

Dans le cas d’un état de mal épileptique, durant lequel la crise d’épilepsie est très prolongée sans que le sujet reprenne conscience, ou lorsqu’une crise en suit une autre, et une autre encore, il faut appeler une ambulance pour amener le patient aux Urgences.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 151 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme