https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/arthrose.jpg

Patients Arthrose

2 réponses

40 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

J'ai tout juste 23 ans et on m'a annoncé hiers que je suis touchée d'une chondropathie patellaire médiale de grade 3 avec amincicement cartilagineux irrégulier touchant plus de 50% de l'épaisseur cartilagineuse...

La plus part des informations que je trouve concernent les personnes de 55-60 ans ou plus.

Étant aussi jeune j'ai vraiment peur que ça continue à se dégénérer et que je perde usage de mes jambes.

Je vois qu'il existe des solutions pour ralentir la dégénération voir même l'arrêter et je vois aussi qu'il est possible d'opérer mais certains médecins auraient dit à des personnes de 50 ans qu'elles sont trop jeunes pour cela...

N'ayant que 23 ans et étant étudiante en Comédie Musicale (où je dois pouvoir danser) celà me fais très peur.

Si vous avez des informations ou expériences à partager avec moi je suis preneuse. Merci !

Début de la discussion - 19/11/2018

Arthrose et Chondropathie à moins de 25 ans
Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué‍ bonjour à tous, quelqu'un pourrait-il partager son expérience avec @pseudo-masqué‍ et ainsi lui apporter du soutien et réconfort ? Belle journée à tous, Louise

Arthrose et Chondropathie à moins de 25 ans
1

Membre Carenity
Posté le

Hello @pseudo-masqué‍ !

J'ai 26 ans et on m'a diagnostiqué une chrondropathie de grade 4 aux deux genoux cette année et donc à un début d'arthrose. Dans mon cas, c'est lié à un syndrome fémoro-patellaire. 

Je suis allée voir 5 médecins différents (3 rhumatos, 2 médecins du sport), qui avaient tous une opinion différente sur le traitement de la maladie. Mais globalement, soit ils penchent vers les anti inflammatoires/infiltrations/opération, soit ils me disaient "d'apprendre à vivre avec la douleur". J'ai rapidement abandonné les médecins qui me proposaient rien d'autre que la seconde option. Tous s'accordent néanmoins à dire qu'étant donné mon âge et l'état actuel de mes genoux, je serai atteinte d'arthrose sévère plus tard. 

Cette maladie m'handicape plutôt dans la vie quotidienne puisque je ne peux plus monter/descendre les escaliers, impossible de rester assise plus de 10 minutes au cinéma ou dans une voiture, je dois marcher avec des genouillères, etc. 

Ca a été un vrai coup dur les premiers jours, puis j'ai commencé petit à petit à chercher d'autres solutions que les anti-inflammatoires et infiltrations contre la douleur. La rééducation kiné marche bien, surtout pour prévenir les douleurs des cuisses, des fessiers et du dos que j'avais à cause de la maladie. J'ai modifié mon régime alimentaire pour qu'il comprenne de nombreux aliments anti-inflammatoires et beaucoup de calcium pour renforcer le peu de cartilage qu'il me reste. Je me masse les genoux matin et soir, étant très sportive je continue de pratiquer 4/6h de sport par semaine en arrêtant dès que j'ai des douleurs et je pratique le yoga quotidiennement. Au départ, devoir faire tout ça pour atténuer les douleurs était décourageant. Mais je me suis rapidement rendue compte que moralement, je n'avais jamais été aussi bien puisque je dois maintenant prendre soin de moi. Sans le savoir, j'avais bien maltraité mon corps pendant des années. Bon, j'ai encore de très fortes douleurs de temps en temps, mais rien à voir avec avant. 

Dans 2 mois j'aurai à nouveau rdv avec le médecin que je me suis décidée à garder et si je n'ai plus de douleurs, tant mieux. Sinon, je devrai faire un arthroscanner et penser à l'opération, qui est envisageable uniquement si la maladie m'handicape encore quotidiennement. Pour l'instant, nous n'en avons pas du tout discuter. 

Selon moi, tu peux ralentir, voire stopper la dégradation de ton cartilage et donc éviter l'arthrose. Un bon médecin du sport pourrait te donner de précieux conseils. Dans mon cas la pratique sportive est obligatoire pour un bon rétablissement pour renforcer certains muscles donc tu devrais pouvoir continuer à danser. Juste t'arrêter dès que tu as mal. 

J'espère que mon expérience aura pu t'aider un peu. Sache en tous cas qu'il ne faut jamais perdre courage et que le moral est primordial pour aller mieux !