Troubles bipolaires : votre expérience sur les phases blanches ou euthymies

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

7 réponses

96 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Je lis souvent des commentaires au sujet des phases blanches, ce qui m'intriguait.

Je viens d'apprendre que cela s'appelait correctement l'euthymie.

Par ailleurs qui sait ce ce l'on appelle "les prophéties auto-réalisatrices"?

Achbar

Début de la discussion - 25/03/2016

Troubles bipolaires : votre expérience sur les phases blanches ou euthymies


Posté le
Bon conseiller

Prophétie auto-réalisatrices c' quoi ça encore? Du charlatanisme?

Troubles bipolaires : votre expérience sur les phases blanches ou euthymies


Posté le
Bon conseiller

C est bizarre 

Troubles bipolaires : votre expérience sur les phases blanches ou euthymies


Posté le
Bon conseiller

Périide blanche en bipo et prophétie auto réalisatrices rien à voir, pourquoi les comparer? 

Troubles bipolaires : votre expérience sur les phases blanches ou euthymies


Posté le

Je croyais être en "phase blanche" depuis quelques semaines mais ce matin je n'arrivais pas à me lever et me sentais complètement déprimée. Je me suis forcée et j'ai émergé à 13h mais la journée a été longue et triste. On dit souvent que les bipolaires ont des périodes "normales" entre les accès maniaques et les dépressions mais moi je les trouve dures... ce n'est pas une vie "normale".

Troubles bipolaires : votre expérience sur les phases blanches ou euthymies


Posté le
Bon conseiller

@Snoopy72100 effectivement, mais si nous n'avions pas tous ces symptomes nous ne serions pas malade.

C'est caractéristique de la depression, pire, de la bipo.

C'est pour cela qu'on se rapproche de la stabilisation quand on prend un traitement adapté et efficace.

Il faut donc que tu vois avec ton psy si il est bon, tu dois faire le point avec lui sur ton traitement, Comme pour toutes maladies, nous devons être actif dans notre traitement et garder notre esprit critique et d'observation pour ne pas faire une confiance aveugle au specialiste et se baser sur les améliorations et progrés constater sinon faut agir avant de perdre son temps, son argent, davantage sa santé etc 

Troubles bipolaires : votre expérience sur les phases blanches ou euthymies


Posté le
Bon conseiller

il est vrai que c est plus que fatiguant d'avoir cette maladie autant pour soi que pour les siens 

pour ma part j ai souvent envie de partir....

dernierement j etais  a  bout j ai pris plus de medics et me suis fais du mal!!!

 au final j ai dormi un certain temps 

revenu a ce jour

en phase stable je me suis rendu compte que les miens ne meritaient pas cela mais qqfois meme en reflechissant

 en burn out est on a plus assez de reflexe pr reflechir a ce qu on fait

pourtant je prend correctement mon traitement etant suivi par mon aidant

mais je ne sais plus qui je suis et j ai l'impression que la personne qui est pres de moi n es plus la meme alors je suis perd

un seul etre me manque et tout est depeuplée , un seul objet déplacé, ou un courrier ou autre inhabituel et tout es depeuple

l amour des miens me retient pour le moment 

on ne sait plus qui on est  on ne retrouve plus la personne qu on etait avant ?

le regard des autres , la peur que les gens apprennent la maladie et qu il nous traite de cingles enfin voila surtout en monde rurale

a ce jour je me demande ce que je fais sur terre mais ma volonte de vivre est encore presente pour ceux qui m'entoure et m aide

Troubles bipolaires : votre expérience sur les phases blanches ou euthymies


Posté le
Bon conseiller

On ne peut pas toujours etre au top, il ne faut pas etre trop dur ou trop exigent avec nous meme et avec notre vie. Faut accepter d'être dans une phase de pose, de reconstruction, de recentrage sur soit même, sur notre existence, faire le point avec nos envies, nos objectifs, nos attentes, notre environnement mais cela prend du temps et on est obligé de cultiver la patience. Évidemment je parle avec l'aide d'un bon traitement et un bon suivi.

Ce n'est pas une jambe cassée. C'est plus complexe que cela et beaucoup plus long. Il y a tout un travail à faire avec soit meme et personne ne peut le faire à notre place. Il faut acquérir dès connaissances sur la maladie afin de comprendre son fonctionnement et les répercussions sur nous meme et comment nous pouvons développer des outils et des automatismes pour qu'elle ne nous dirige pas. 

Discussions les plus commentées