reconstruire son couple après phase maniaque?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

9 réponses

114 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous, 

J ai 30 ans et ai eu le diagnostic de trouble bipolaire en decembre 2016 suite à une bouffée délirante aiguë... ma vie s est écroulée, j'ai perdu mon emploi et ai sombré dans une longue dépression mélancolique. Première dépression de ma vie... terrible! je n arrivais plus à m occuper et supporter mon fils qui n avait pas 2 ans, j etais prostrée, je n arrivais plus à réfléchir ni à communiquer et etais envahie d envies suicidaires... Grâce au temps, à l acupuncture, l hôpital de jour, et plusieurs traitements j'ai doucement remonté la pente. Mon conjoint a été exceptionnel, a toujours cru en moi et en notre famille. J ai même repris le travail fin 2016.

Malheureusement en février, suite à une manipulation par un geobiologue j'ai refais un virage maniaque et sans m en rendre compte... J étais euphorique, délirante, je communiquais avec les esprits... au point de me faire hospitaliser à la demande d un tiers (mon père).. là à l hôpital j'ai rencontré un patient qui m a complètement retourné la tête.. et sans réfléchir j'ai quitté mon conjoint avec qui j etais depuis 6 ans pour cet inconnu...  En sortant de l hp, j'ai du retourner chez ma mère. Bien sûr le flirt n a pas duré et j'ai réalisé en redescendant de la phase maniaque de l enorme betise que j avais faite... Mais le mal est fait, j'ai profondément détruit mon ex.. Nos rapports sont néanmoins corrects et nous nous entendons sur la garde de notre fils.. Je m en veux énormément et aimerais le reconquerir... tout en me demandant si ce n est pas une chance pour lui qu'il échappe à tout ça...

je cherche des témoignages de couples qui durent malgré les épreuves de la manie...

merci de m avoir lu jusqu'au bout. je vous souhaite à tous de trouver le chemin du bonheur, car je suis persuadée que malgré tout, il est possible pour nous!

Début de la discussion - 12/06/2017

reconstruire son couple après phase maniaque?


Posté le

oups j'ai été diagnostiquée en décembre 2015 et non 2016...

reconstruire son couple après phase maniaque?


Posté le
Bon conseiller

Bonjour Eurydice,

Je viens de lire jusqu'au bout ton témoignage poignant jusqu'à parler de "l'énorme bêtise" que tu dis avoir faite. Bien entendu, c'est ta perception avec ton ressenti du moment en prenant en compte avec peut-être beaucoup de lucidité ta situation affective actuelle après avoir quitté ton conjoint et même si vos rapports semblent normalisés entre toi et lui et en particulier au sujet de la garde de ton fils.

Tu dis chercher des témoignages de couples qui durent. Effectivement, dans ce cadre là, je suis hors case. Mais comme pour le verre d'eau à moitié vide ou à moitié plein, tout dépend de la manière dont on perçoit les choses de la vie.

En tout cas, ce que tu as vécu, je l'ai vécu et ce qui devait arriver arriva pour moi, c'est-à-dire la rupture tonitruante entre mon (ex) épouse et moi à son initiative ce qui a été la goutte d'eau qui a fait déborder le case : en clair la cause principale de ma décompensation m'amenant directement en hôpital psychiatrique. 

Et je n'en suis sorti complètement que trois ans après. C'était du "lourd". On ne se sort pas si facilement de la mélancolie, du moins dans mon cas. 

Les années ont passées et finalement, cela fait 10 ans que j'ai la même compagne sans aucun écart de conduite. J'ai juste perdu beaucoup d'entrain dans ma vie d'après la décompensation psychique. 

Et pour ce qui est de mon ex, rien n'a pu se reconstruire avec elle car les dégâts étaient trop importants du point de vue relationnel. 

Et voilà qu'il y a un mois, mon fils cadet après vingt ans de séparation vient s'installer chez moi pour se reconstruire après son choix de tout larguer (boulot, copine, appartement). À mon tour de l'accueillir dans les meilleures conditions pour l'aider à faire face à ses propres questions existentielles. 

C'est pour tout cela que ton jeune fils aura toujours besoin de toi quelque soit ce que tu es ici et maintenant ou ce que tu penses être.

Tous mes encouragements pour trouver ta voie et être au mieux de ton bien-être malgré tout le reste qui te pose beaucoup de questions.

Bien solidairement.

Sylvain

reconstruire son couple après phase maniaque?


Posté le

Bonsoir à Tous,

J'ai une question sur le fait pour un bipolaire du souvenir de ce qu'il met en place... En effet, après 3 ans de vie commune en famille recomposée, avec de très jolis hauts et des bas pendant lesquels je l'ai accompagné vraiment, mon conjoint m'a demandé de partir. Tromperie, mots violents, maltraitances morales, rien n'a été oublié. Je suis partie dans l'urgence avec mes enfants. Pendant 3 mois il a alterné sms gentils et messages violents, je ne l'ai pas vu durant cette période. Nous nous sommes revus enfin, il allait mal, il disait qu'il comprenait la place que j'avais dans sa vie mais qu'il nous fallait comprendre pourquoi nous en étions arrivés à nous séparer. Et de nouveau distance, "je ne sais pas si je tiens à toi etc...", j'ai remis de la distance 2 mois après et ne l'ai pas revu. Il revient vers moi régulièrement, me propose de nous revoir,  je reste à distance. Je précise, il n'avait aucun traitement et depuis 15 jours sous traitement pour bipolarité, depakote, non assumée puisqu'il la nie en mettant tout sur le compte du stress pro, mais néanmoins prend le traitement...

Ma question est la suivante : j'ai pardonné les mots, les trahisons, les violences verbales, sans même que nous en ayons reparlé, il minimise complètement son attitude donc évidemment aucune excuses ni regrets. Il n'en reste pas moins qu'il ne semble avoir aucune conscience de ses comportements, alors, pas envie de se regarder ?  ou les personnes bipolaires n'ont pas souvenir ou conscience de leurs actes lorsqu'ils ne sont pas très glorieux ? 

Merci de votre aide,

reconstruire son couple après phase maniaque?


Posté le
Bon conseiller

@Marie2701 Bonjour je ne sais pas si mes mots pourront vous aider...

je suis malade depuis mes 9 ans j’en ai 44 suivi pour trouble bipolaire seulement depuis 2008

je suis avec le même homme depuis mes 20 ans 

il est resté et à tout supporter (par amour pour moi et pour nos enfants ! ) les engueulades les crises euphoriques mes 20 années de dépression les achats compulsifs les insultes et j’en passe 

depuis 5 ans je vais mieux 

vomme traitement pour l’instant j’ai abilify 30 mianserine 10 ( anti dépresseur)loxapac50 anxyolitique et seresta 50 

je suis stabilisé depuis environ 2,5 ans mais je change de psychiatre le 24 mai car j’en voyais un qui me gardait juste le temps de refaire l’ordonnance..

la nouvelle devrait me garder 30 mn j’espère qu’elle me changera mon traitement pour que j’en ai moins à avaler 

reconstruire son couple après phase maniaque?


Posté le

@mag4343 Merci de votre retour. Chouette de savoir que vous avez pu construire au fil des années...

Je m'interroge sur le fait que de tout supporter soit une toujours une solution. Par expérience j'ai pu voir aussi que c'est allé crescendo et que le soutien inconditionnel que je lui ai apporté n'a pas été très utile. La crise suivante et surtout les choses mises en place était pires encore que la fois d'avant... Comme s'il lui fallait tester, la fois suivante, ma patience ou ma compréhension à un niveau supérieur. Je me demande parfois si l'aide ou le soutien inconditionnel est très judicieux. Finalement il n'aura commencé un traitement pour sa bipolarité, tout en la niant, qu'à mon départ. Comme si le fait de ne plus être là quotidiennement lui rendait l'obligation de se traiter. Il y a une notion de maltraitance, qui abime celui qui est sensé aller bien, mais au delà de laquelle j'aurais pu passer s'il avait eu conscience ou tout au moins exprimé des regrets sur ce qu'il mettait en place. Voilà difficile de rester à distance lorsqu'on aime, mais destructeur de rester là. 

Bien que vous soyez stabilisée depuis quelques années mais vous, vous avez conscience d'avoir  besoin d'aide médicale et médicamenteuse, ça fait une grande différence...

reconstruire son couple après phase maniaque?


Posté le
Bon conseiller

@Marie2701 Bonjour je m’en passerai bien de tous ces médicaments ! Mais si je les arrête je plonge dans la dépression donc je les continue  

je voyais un psychiatre dans un cmp qui me gardait le temps de refaire l’ordonnance pour 6 mois ! Donc j’ai trouvé une psychiatre qui j espère me gardera plus longtemps et qui réajustera mon traitement  bon courage à bientôt 

reconstruire son couple après phase maniaque?


Posté le
Bon conseiller

Sacré dilemme Marie : stop ou encore ? Pas facile de répondre à ton questionnement car chaque cas est un cas particulier. Attention aux généralités. 

Tu dis avoir tout pardonné. Tu as certainement de bonnes raisons pour cela. Et manifestement malgré cela, tu sembles indiquer que ton compagnon ne se rend pas compte de tes efforts car lui ne reconnaît rien ou presque.

c’est ce qu’on appelle le déni. Il prend son traitement mais ne se considère pas malade du moins avec cette psychopathologie.

Alors force de ce constat, le chemin va être long dans ce cas. Car pour progresser dans l’éducation thérapeutique, le préalable c’est de reconnaître sa maladie. A priori, il en est loin.

J’ai appris aussi de la vie (j’ai 65 ans) que l’on ne change pas l’Autre. Et c’est pas une question de degrés dans l’art d’aimer. 

Alors je pense que c’est toi qui a la réponse : stop ou encore.

Car nul ne peut accepter pour soi (et dans ton cas pour tes enfants) d’être le déversoir des turpitudes de l’être aimé même au nom de l’amour sacré.

Je sais par expérience que la décision n’est pas simple à prendre dans un sens ou dans l’autre. 

Un conseil : si ta réponse est « stop », il faudrait mieux couper définitivement le contact pour éviter les relances par manipulation et séduction. 

Dans le choix inverse, ne rien lâcher sur la prise en charge thérapeutique et ne pas s’enf dans le déni comme lui mais lui montrer que tu n’es pas dupe et de pointer ses dysfonctionnements quand ils sont manifestes. 

J’espère avoir répondu à une partie de tes interrogations et que cela puisse t’aider à prendre une décision constructive pour toi et tes enfants qui ont besoin d’une maman équilibrée et bien dans sa tête. 

Je reconnais que la bipolarité d’un compagnon comme dans ton cas, c’est pas simple à gérer tous les jours. 

Bien amicalement.

Sylvain

reconstruire son couple après phase maniaque?


Posté le

@sylefi J'ai remarqué que vous avez toujours des commentaires très fins et très adaptés...

Bien sûr que vous avez raison, c'est stop ou encore. Mais il est vrai aussi, et je ne sais pas si c'est lié à cette maladie particulière ou à lui tout simplement, qu'il y a une certaine "emprise" psychologique dans ces relations... Et puis ça doit développer le côté "sauveur"...

Je lui ai fermé la porte hier, on ne peut pas sauver quelqu'un qui ne veut pas l'être et qui ne veut pas prendre conscience des choses. Toujours mauvaise conscience aussi à laisser quelqu'un qui ne va pas très bien, et sans romantisme exagéré, nous avions toujours très facilement et beaucoup communiqué jusqu'à ses dernières frasques, ce qui donnait à notre relation une importance particulière.

Si j'avais des regrets ou un conseil à donner à des conjoints de bipolaires, ce serait sûrement de rester "extérieur" d'une certaine façon à cette maladie, de donner des limites et de les tenir. L'accompagnement aveugle et dans l'ultra-compréhension/acceptation est destructeur pour soi et n'est pas adapté pour l'autre. Mais ce n'est que mon expérience. 

reconstruire son couple après phase maniaque?


Posté le
Bon conseiller

Et bien Marie ton expérience est mature dans le domaine relationnel. A mon avis, tu poses bien la problématique. Je comprends que quelque part dans ton esprit dans les circonstances d’hier par exemple la culpabilité du rejet peut te perturber. C’est normal car voir l’autre dans cet état et lui fermer sa porte n’est pas anodin en soi en pensant à votre histoire en particulier.

Le côté « sauveur » que tu évoques est intéressant comme piste pour comprendre vos deux vies se sont croisées et accrochées. Si un jour tu consultes tu pourrais évoquer cette approche faite d’empathie et de solidarité. En soi, c’est une force et garde en toi cette qualité de compréhension de l’Autre. 

Mais c’est vrai que la confiance se mérite et que la trahison n’est pas possible dans ce cas. Et puis souffrir à cause de l’autre c’est pas possible dans la durée.

Attention aux personnalités perverses narcissiques qui sont destructrices car elle cherche une proie fragile prête à tout pour la sauver mais qui sombre dans l’emprise mortifère du pervers narcissique. La solution de sauvegarde pour la victime c’est la FUITE ou la contre-manipulation mais c’est risqué.

Voilà Marie mon point de vue de la côte fleurie du côté de Deauville en ce premier week-end de mai bien frais à mon goût.

Profite bien de tes enfants sans stress. 

Bien amicalement.

Sylvain 

Discussions les plus commentées