Qu'est-ce qui crée le déclic de vouloir enfin se soigner ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

2 réponses

17 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour, je suis le conjoint récent d'une femme peut-être bipolaire. Elle en sait presque que tout, me l'ayant délivré peut-être inconsciemment en faisant connaissance cette année et demi passée, mais semble dans le déni depuis toujours. Je cherche ce qui pourrait déclencher chez elle le besoin de voir clair, de se poser les questions sur ses sautes d'humeurs et autres troubles psychosomatiques inhérents, où aujourd'hui elle parvient à mettre ça sur le compte d'une dépression classique suite à son dernier divorce. Aujourd'hui elle est amoureuse de moi, et je n'imagine pas qu'elle ne se pose des questions, ou qu'elle ait envie de me protéger quand elle s'éloigne et préfère me faire comprendre de la laisser encore gentiment, avant qu'elle ne gère plus et se mette en colère devant mes insistances, étant dans l'incompréhension ou l'apprentissage de notre relation si particulière du coup. C'est tellement difficile d'aborder le sujet avec elle dans les moments où tout va bien, de peur de gâcher, et où chaque réflexion poussée, la fait fuir de toute façon. Je vous remercie de votre aide et témoignages.

Début de la discussion - 24/07/2020

Qu'est-ce qui crée le déclic de vouloir enfin se soigner ?


Posté le

@SCHMEUH Bonjour,

Quand on va mal, on va chez le médecin. Le déclic pour vouloir guérir, on l'a ou on ne l'a pas, c'est individuel...le mieux étant de l'avoir tôt. 

Une vie sociale retrouvée, des parents qui prennent conscience peu à peu de mes limites, le suivi des psychiatres...tout ça, ça aide à avoir le déclic.

Qu'est-ce qui crée le déclic de vouloir enfin se soigner ?


Posté le

elle a dû le faire ça. Mais le déclic pour faire le lien avec la bipolarité si les crises sont aussi présentes: 4 fois en 1 an et demi, ça me semble beaucoup, mais les émotions dans une relation amoureuse sont ce qu'elles sont, surtout quand elles n'ont pas été pratiquées depuis longtemps. Merci de votre éclairage.

Discussions les plus commentées