Quelle attitude adopter avec ma compagne certainement bipolaire en rupture de dialogue

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

3 réponses

47 lectures

Sujet de la discussion


Posté le

Bonjour ma compagne est certainement bipolaire, en cours de diagnostic, je la connais depuis 18 mois et c'est un peu moi qui suis à l'origine du diagnostic. Elle était dans le déni.

La première année tout s'est bien passé même si on a eu plein d'engueulades, on a toujours réussi à rattraper, enfin j'ai fait plein d'efforts pour que ça se passe bien. J'ai commencer à tiquer lorsqu'elle me racontait que systématiquement quand au retour des vacances, elle disait que je n'étais pas assez présent ... mais bon c'était bien elle qui n'était pas là.

De la veille au lendemain, je passe de "l'homme de sa vie" à "faut que je dégage". Le plus marquant c'est qu'une fois alors qu'on se disputait, elle conduisait, elle a brusquement braqué sa bagnole et foncé vers un parking et s'est arrêté 2 mètres d'un mur en pilant ! Or de cet épisode, elle n'en a pas mémoire ...

Bref peu à peu, elle est passé du déni à une consultation grâce au mot clé DSM-IV et un lien que je lui ai passé par SMS sur les hypomaniaques. Je suis plus modéré et mesuré dans mes propos, je laisse passer les orages car j'ai bien vu qu'elle sur-réagissait quand j'essayais d'argumenter. On bossait ensemble, elle m'a fait virer de mon boulot, hihi, j'en rigole aujourd'hui mais j'ai pris un gros coup de barre de cette période il y a quelques mois, elle s'est fait virer du coup aussi ... De fil en aiguille, je me suis renseigné, je ne suis pas médecin, mais j'ai compris qu'elle avait une problème de trouble de l'humeur.

Elle est en ce moment chez elle, depuis 2-3 semaines, elle aurait dû démarrer son nouveau boulot à la même période (déménager etc). Depuis 2-3 semaines, j'envoie des textos auxquels elle ne répond pas: je lui dis que je l'aime, que je pense à elle, je lui fait passer deux-trois photos, un petit smiley kiss, donc rien de très oppressant. J'ai aussi fait un film avec mon fils de 3 ans lorsque nous nous promenions à paris qu'elle a téléchargé. Cependant, elle ne répond à aucun message.

Je me demande ce qu'il faut faire dans ces cas là, je sais qu'elle ne dort rien ou pas grand chose même si elle a masqué le statut 'vu' de mes messages, elle se connecte immédiatement quand je lui en envoie un (Bon dans le passé elle me bloquait complètement là c'est déjà mieux, non?). Donc elle saute immédiatement sur mes messages pour les lire en voulant faire croire qu'elle ne les lit pas. Rien de grave pour moi, c'est juste pour préciser.

Ma question: est-ce que je dois continuer à lui envoyer des messages gentillets du style: je pense à toi, bonjour, passe une bonne journée, bonne nuit etc. que j'envoie à heures fixes: le matin quand je me lève (6:20 - 6-40) et le soir quand je me couche (vers 22:00), +qques bricoles en journée ou je dois passer par une période de silence?

J'ai été un peu long, je m'en excuse mais je crois que le contexte est important. Elle n'a pas de traitement pour le moment.

Début de la discussion - 11/11/2018

Quelle attitude adopter avec ma compagne certainement bipolaire en rupture de dialogue

Posté le

Bonsoir,

Dans un premier temps, il faudrait changer votre langage. Elle n'est pas bipolaire, elle est atteinte d un trouble bipolaire. Et de ce que j'ai compris même pas diagnostiqué. Donc c'est plutôt une supposition se votre part avec ce que vous avez pu lire. 

Le déni .... qui n y est pas passé et c'est une phase qui peut durer plus ou moins longtemps. 

Pour ce qui est de votre relation, vous êtes toujours ensemble? Si elle ne répond pas, je serais d avis de laisser un peu de temps. Quelques jour. Ou de ne prendre de ces nouvelles que sur vos jours de repos. Je pense que dans cette situation c'est surtout vous quel besoin ressentez vous de communiquer avec elle ?

Bonne soirée

Quelle attitude adopter avec ma compagne certainement bipolaire en rupture de dialogue

Posté le

Bonjour,

merci pour ces éléments, je ferai attention au vocabulaire employé.

Je ne suis plus avec elle depuis 3 semaines lorsque subitement elle a coupé tous ponts. Je l'ai eu hier au téléphone, elle a des idées confuses, mélange plein de choses, est négative et très agressive. Il y a plus de 3 semaines c'était l'inverse, hyperactive avec une oeuvre de charité, plein de projets dont moi dans ses bagages ! Avec les autres elle est en forme et tout va bien, du moins en apparence. 

Elle ne veut pas aller consulter un spécialiste pour le diagnostic de son trouble, elle considère n'avoir aucun problème ... même le fait de lui montrer qu'elle raconte des choses qui n'existent pas ne suffit pas. Je comprends votre remarque sur la notion de temps nécessaire qu'il lui faudra pour se prendre en charge.

Je suis inquiet pour elle mais pour le moment, je ne peux rien faire d'autre, j'attends donc que l'orage passe.

Passez une bonne journée.