Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

15 réponses

86 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,

À 1 mois de la naissance de mon 2ème enfant, je m'interroge: quand et comment parler de notre maladie à nos enfants? Surtout, comment expliquer une maladie qui ne se voit pas physiquement? Comment les protéger de ceux qui leur diront peut-être que je suis folle? Car malheureusement il y en a qui le pense. 

Bonne journée

Début de la discussion - 07/03/2017

Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?


Posté le

@Sissie974 si je dois te donner mon avis il faut que tu y ailles à l'intuition car ma mère c'est ce qu'elle a fait et je n'ai jamais vu la maladie comme un handicap j'ai appris que récemment que ça l'était donc que moi-même j'étais handicapé mais je ne lui en veux pas elle a préféré ne pas voir la maladie chez moi alors même si on pourrait penser que c'est dommage tout ce que j'ai vécu était nécessaire afin de mieux comprendre la maladie les mécanismes de la maladie mon corps en général et suivre mon intuition et une importance capitale 

Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?


Posté le

pas trop jeune...car les enfants s'inquietent...

perso j'ai pas mis les termes exact...(mere celibataire...pas envie d'etre emmerdé par le pere qui l'ignore)

mais j'ai commencer a ecrire un livre avec lui pour expliquer les choses...au debut il croyait que je parlait de lui ca la mis en colere (enfant precoce a tendance anxio depressif quand il etait plus jeune) alors je lui ai expliqué que l'enfant du livre c'etait moi....

il na pas poser de question...mais le brouillon du livre n'est pas terminé...de temps en temps il me parle du livre...puis oublis pendant des mois...c'est notre facon d'aborder le sujet sans le forcer a entendre ce qu'il ne se sent pas pret a ecouter...

Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?


Posté le
Bon conseiller

Ces avec l'humour que pour mes enfants je leurs dit en même temps les réseaux sociaux ordi ils l'ont utiliser

Mes petits enfants avec eux ces pariel mes jambes ont en grève ou RTT

Ma petite fille me dit comme papa ces bien mes ces moi ton chauffeur quand je prend ma Ferrari (fauteuil roulant)

Je pars du principe que si ont accepte sa pathologies. Même si ces compliquée pour nous tous 

Ces plus facile pour tous la famille . certains diront facile à dire

Rigoler de sa pathologie ces plus facile à vivre

Mes petits enfants quand ils viennent me demande si la MIS (sclérose en plaques) et partie en vacance mamie

Gardez l'humour 

Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?


Posté le

oh c'est trop choux!!!!

Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?


Posté le
Bon conseiller

@Sissie974

Ma bipolarité s' est révélée de1972 à 1973 où j' ai fait des crises maniaques très violentes. J' ai eu la chance d' être très bien soigné, de me marier en 1974 et d' avoir 2 enfants en 77 et 78. Comme j' étais stabilisé, je n' ai jamais parlé de ma maladie à mes enfants d' autant plus qu' étant enseignant, je ne tenais pas à ce que ça se sache. Je ne me suis jamais considéré comme handicapé et ai atteint la retraite normalement.

Pour ma femme bipolaire, nous n' avons rien dit non plus car nous voulions vivre normalement même si de temps en temps elle allait à l' HP. Malheureusement à cause de nombreux arrêts elle a été reconnue travailleuse handicapée mais nos enfants étaient déjà grands.

Il faut faire attention aux mauvaises langues qui traitaient alors ma femme de gogol. C' est pourquoi nous avons toujours caché notre maladie pour nous protéger et préserver nos enfants.

Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?


Posté le

@Matique

Ton témoignage me réconforte car j'ai malheureusement trop souvent lu sur ce forum et d'autre qu'il fallait être déclaré travailleur handicapé pour s'en sortir professionnellement. Or je suis bien dans mon travail, je ne suis pas travailleur handicapée. Contrairement à toi, je suis dans une phase où j'ose parler de ma maladie à des personnes de confiance. Par exemple mes chef N+1 et N+2 savent désormais que je suis bipolaire. Je sais que cela comporte des risque mais je fais confiance à mon instinct pour choisir les gens à qui je parle et si cela ne se passe pas bien tant pis ce sera l'occasion de faire du tri bénéfique dans mon entourage. 

Pour les enfants, nous avons décidé avec mon mari de leur en parler quand ils seront en âge de comprendre pour 2 raisons: les prévenir si jamais eux aussi ou leur enfant sont bipolaire et parce que j'aurais aimée savoir les antécédents familiaux. Là d'où l'on vient, les maladie psychique sont tellement tabou qu'elle ne sont pas traitée comme elles le devraient. Concernant ma famille je me doute que ces antécédent existe mais tout est caché.

Je ne sais pas si je l'ai déjà dit (la flemme de relire :-) ) mais je compte faire un blog privé que je partagerai le jour venu à mes enfants

Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?


Posté le
Bon conseiller

Nous sommes malades qu'elle que soit la pathologie nos enfants petits enfants doivent savoir

Ces mon choix ma petite fille à 13 ans depuis ces 2ans elle ces mamie n'est pas comme toute les mamies

De son initiative quand elle sortait sur la terrasse elle revenait me disais j'ai mis la chaise mamie ont peu joué

Sa cousine 2ans quand elle vient si je suis debout me prendre par la main me dit assis mamie jambe fatiguée

Je rigole je vais m'assoir après j'ai le droit de bouger 

Les enfants sont plus adultes que les vrais adultes

Je parle jamais en négatif de ma pathologie ils l'appellent comme moi la MIS 

Ces mon choix mes toutes le monde  trouvent la solution pour ces enfants 

Pour ma part jamais parlez en négatif de sa pathologie car à l'école  les récréations ces un livre ouvert au confidences de là les enfants prennent en pleine figure les réactions des parents qui oublient que les enfants ont des oreilles 

Je le sais car ma petite fille avait 13 ans de retour de l'école elle me disait se que certaines mamans raconter donc à moi de désamorcer la bêtise qu'elle avait entendue 

Et un jour je lui est dit tu entends tu as le droit de réagir  ces se qu'elle à fait en disant aux mamans qui parler de moi 

Ma maman ne vas mourir de sa maladie car la MIS ne tue pas au revoir

Le soir coup de téléphone d'une voisine me dit elle a manger du lion ta fille

ma réponse je la soutient car moi je n'aurai pas était si polie

Les adultes qui se gare sur les place des handicapés donne quel exemple une maman devant moi feu rouge aucune  voiture prend la mains de ces deux filles traverse l'une d'elle bouge pas se fait engueuler

Ma réaction je dit à la personne qui était avec moi et ces adulte

Doit t'ont faire la morale aux enfants ou aux les adultes ???????

Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?


Posté le
Bon conseiller

@Sissie974

C' est courageux de ta part de ne pas cacher ta maladie à tes collègues et à tes enfants. Ça permettra peut-être de faire reculer l' ignorance des gens qui ont peur des maladies psychiques synonymes de folie donc de déchéance.

Nos enfants, même s' ils ne sont pas informés, se rendent vite compte de ce qui se passe chez leurs parents et chez nous l' information s' est faite naturellement. Notre cadette est d' ailleurs devenue éducatrice spécialisée sûrement grâce à ce qu' elle a vu chez sa mère. Notre aînée a plus souffert de nos maladies car elle nous reproche à 40 ans de l' avoir mal élevée.

Pour vivre tranquille dans notre société, mieux vaut ne pas dire qu' on est bipolaire. En tant qu' enseignant il valait mieux que les parents ne le sachent pas tout comme l' Éducation Nationale. J' ai eu la chance que la maladie se déclare en début de carrière et que je n' ai pas de récidive jusqu' à la retraite.

Car bien soigné, on peut vivre normalement avec cette maladie, on peut même l' oublier mais pas les moments les plus forts, surtout les crises maniaques qui nous marquent à vie et qui nous obligent à rester vigilants.

Et on a besoin d' en parler, sur ce site ou avec un blog, car nos expériences nous aident à mieux nous comprendre.

Quand et comment parler aux enfants de la maladie ?


Posté le

et oui on est pas obligé d'etre th encore heureux...perso je le suis...mais je l'ai jamais fait valoir!!!!

pour ce qui est de le dire je lai dit ouvertement recemment pour proteger et soutenir un jeune de l'ecole qui a été diag shyzo...je voulais qu'il se rende compte qu'il n'avait pas a avoir honte, et que les maladies mentales n'etaient pas une tare!!!

du coup on m'a apelle(surprise) pour savoir si je voulait prendre part dans la creation d'un association d'usager(il n'y a rien dans le departement)..et meme si j'ai un pincement au coeur car ce sera un coming out..ben j'ai accepté...

Discussions les plus commentées