https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

16 réponses

129 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous et à toutes, je vis pour l'été chez ma mère et ça fait un jour que je suis arrivée et je craque déjà. C'est déjà difficile de supporter la moindre critique quand on souffre de trouble bipolaire mais avec ma mère c'est juste insurmontable. Je ne la supporte plus. Elle crie constamment, ne sais pas s'exprimer calmement, elle crie pour des futilités. Rien qu'aujourd'hui, j'ai eu le droit à toutes les répétitions sur le ménage a faire, sur le fait que je consomme trop d'électricité etc.. Ah tiens à l'instant je sui accusée d'avoir vole son vernis. Je ne tiendrai pas deux mois, mais je bosse a côté de chez ma mère donc je dois rester chez elle. L'année je vis seule, en toute autonomie, et je m'en sors très bien c'est ca qu'elle ne comprend pas. J'ai 20 ans je suis une grande fille. J'ai essayé la communication, les cris, l'ignorance, rien n'y fait elle ne change pas. J'ai besoin d'aide et de conseils pour rétablir un certain calme ici. A défaut de voir mes envies suicidaires refaire surface... Aidez moi svp

Début de la discussion - 30/06/2014

Need help


Posté le
Bon conseiller

Cahnasty bonsoir. C est sûr qu'à 20 ans ca ne doit pas être marrant de se faire suivre à la trace quand on a l'habitude d'être autonome. Si tu as une amie à qui parler (et carenity c est déjà bien) va faire un tour le soir et parle avec elle. Sinon ne prend pas trop à coeur ce qu'elle te dit, essaye de faire de la relaxation dans ton lit le soir. Je suis bipo et j'y arrive mais j'ai l'age de ta mère donc nous n'avons pas les mêmes repères. Avant de parler d'idées suicidaires pense à consulter une psychologue (cmp ? gratuit) qui pourra t'aider momentanément.

En tout cas un conseil amical, ne laisse pas la mayo monter, pars avant. Pense à toi

Need help


Posté le
Bon conseiller

Bonjour à vous deux :)

Cahnasty :j'suppose qu'elle sait que t'es bipolaire. 

étonnant. (qu'elle prenne pas en compte cette donne, tu dois être tellement stabilisée, peut-être que..)

pas possible de vivre ailleurs ou d'aller souffler chez un/ une amie / cousine, ou autre, quelque fois ?

; pour  ne pas être H24 dans une ambiance stressante?

j'peux pas plus pour l'instant : petites contrariétés perso moi aussi, esprit du coup moins disposé à la réflexion :/

Courage à toi

bisous

Need help


Posté le

Merci de vos conseils les amies ! Malheureusement, là ou vis ma mère, mes amies ne sont pas là, impossible donc de m'enfuir. Je suis suivi par un psychiatre l'année, mais là encore l'été, impossible d'être suivi, car là ou nous vivons il n'y en a pas. Je n'arrive pas à ne pas prendre en compte ce qu'elle dit, car j'ai l'impression qu'elle s'amuse volontairement à sortir des choses que je lui ait déjà dit comme étant blessantes, gênantes, stressantes. 

Elle sait que je suis bipolaire, oui, tout comme mon père le sait, mais aucun des deux n'y crois. J'ai fait 2 tentatives de suicide, ils avaient été contactés par le SECOP, ils ont flippés un peu sur le moment et le lendemain j'étais redevenu une ado qui fesait un caprice. Ils pensent que je suis juste une enfant capricieuse qui veut se faire remarquer. 

Sinon, Loulie, tout vas bien ? Difficile à surmonter ses contrariétés ou ça va aller ? 

Bisouuus à tous <3

Need help


Posté le
Bon conseiller

ah ok.

Bon lors de mon séjour chez parents "stress total" + frangin n'en parlons pas

Pas compliqué j'avais pas l'choix j'allais marcher dehors 

(bon j'ai voulu rentrer au bout de 2 jours mais les billets étaient trop chers) et puis finalement j'ai tenu le coup en allant 4 jours à la mer. (avec parents donc moments de stress aussi mais chgt d'air pour eux comme pour moi, donc moins hard)

Bon le cptment de mes parents n'a rien à voir avec les tiens ils sont finalement victimes d'un mode de fonctionnement anxiogène entretenu depuis "toujours" et ne s'en rendent pas vraiment compte.

Voilà moi j'étais coincée comme toi alors oups dehors même en chialant et coup d'fil à un ami.

tu crois que ça va se calmer petit à petit?

tu vas rester combien de temps chez eux?

Need help


Posté le

Ouais la mer c'est bien pour se détendre, mais je pense trop, et inévitablement je pense au retour à la maison, donc ça me détend pas plus que ça ^^

Ca se calmera pas, non, j'ai toujours connu ma mère comme ça, mais avec le temps, je le supporte de moins en moins. Je reste 2 mois ici :/

Need help


Posté le
Bon conseiller

bonjour Cahnasty, relax! comme tu dis ils ne changeront pas, alors autant prendre du recul et te fixer comme objectif : deux mois et pas plus quitte à barrer les jours sur calendrier.

Si trop anxieuse, il y a toujours un généraliste à ta portée non ? gros bisous tu vas y arriver

Need help


Posté le
Bon conseiller

Verveine.... le coup des jours du calendrier!

Cahnasty 2 mois....... mais c'est une mission pour toi les vacances!

Pour la mer... bon ok

mais juste marcher dehors quand t'es à 2 doigts de ... (à la mer je marchais le long j'regardais les gens je ne m’asseyais pas, j'me concentrais aussi parfois sur ma respiration)

Bon j'ai essayé la méthode Coué aussi, mais ça marche pas trop sur moi : "ce ne sont pas des phrases mais des vibrations sonores et ça passe dans une oreille ça ressort dans l'autre" j'me répétais le truc 8 fois ça a marché une fois.

ou je me disais tu vois si tu bosses en restau rapide et bien ça t'entraîne sauf que tu seras payé.

souvent j'me disais la phrase " détend toi sois fière c'est toi la bipolaire et tu seras + forte qu'eux malgré ça"

j'changeais de pièce très vite des fois en disant faut qu'j'y aille ou en ne disant rien pour pas devenir folle 

Cahnasty j'sèche un peu là

pas possible de faire du vélo, ou réduire les moments avec eux même d'une heure par jour?

lire, écouter de la musique avec un baladeur?

j't'avoue que mon ptit sac à astuces est vide à présent. :/

bisous!

Need help


Posté le

Cahnasty bonsoir, j'ai juste envie de t'encourager moi aussi, moi mon vécu c'est qu'après l'âge de 13 ans mes parents n'étaient pas en mesure de me comprendre, et moi je n'ai pas pensé à cette époque que quiconque pourrait m'aider. Bipo traitée vers 28 ans. 

Avec le recul je pense qu'en devenant adulte on est obligé de trouver son équilibre sans les parents, et donc ne pas leur prêter le flanc ni en souffrir: de toutes façons, qu'ils comprennent ou pas c'est pareil!

Et ça me fait d'autant plus de mal que ma fille de 18 ans vient de faire son 2è séjour en psy, et que j'ai beau comprendre, je vois bien que c'est elle qui devra se débrouiller! 

Need help


Posté le

Bonsoir Cahnastasy,

As-tu déjà pensé que ta mère pouvait être bipolaire elle-même ? Souvent l'agressivité cache beaucoup de souffrance et le fait qu'elle crie tout le temps et te fasse des remarques pourrait bien en fait traduire chez elle de la culpabilité vis-à-vis de ta maladie, ou une souffrance qu'elle ne peut pas exprimer.

As-tu vécu des choses difficiles pendant ton enfance ?

Moi j'ai perdu un petit frère lorsque j'avais 8 ans. Mère dépressive pendant toute mon enfance et mon adolescence. Sentiment d'être abandonnée et en même temps surcouvée. Résultat : aujourd'hui je suis bipolaire et mon fils aussi.

Ma mère est très anxieuse, voire dépressive, mais elle se croit toujours plus forte que tout le monde. J'ai dû prendre de la distance (j'ai attendu l'âge de 46 ans pour refaire ma vie avec mon compagnon dans un département limitrophe de celui de mes parents). Ca me permet d'être plus zen, et de les voir de temps en temps avec plus de plaisir. Avant nos relations étaient toujours très conflictuelles.

Courage.

Chrys

Discussions les plus commentées