https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

La bipolarité : un atout pour une créativité positive ?
3

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Ma bipolarité c'est aussi ma force !

Je ne suis pas que la maladie, je suis singulière, parfois plus fragile mais avec ma personnalité. J'ai eu la "chance" d'être diagnostiquée à 26 ans, après une entrée fracassante par une bouffée délirante aigue à mes 25 ans, et l'arrivée de ma 1ere fille à 27 ans m'a permise d'accepter que la bipolarité n'était pas juste un accident de parcours.

Cela n'est pas facile tous les jours, mais chaque moment difficile redonne un sens aux vraies valeurs de la vie...Ce qui ne me tue pas, me rend plus forte. J'ai deux enfants, une maison que j'ai achetée seule après ma séparation, de la motivation même si parfois j'a besoin de me poser...Côté boulot je travaille mais c'est vrai que depuis un an mon employeur me met quelques batons dans les roues malgré une RQTH  depuis 2009...juste pour une demande de derogation horaire le matin...Bref, j'ai d'autres projets, je rebondis...Je prends tous les petits bonheurs de la vie et je cultive l'optimisme que je vole aux passages plus difficiles. J'ai des amis, une vie sociale assez normale, J'ai un vrai soutien thérapeutique...Ma famille m'a aidée mais je ne leur demande pas de me comprendre juste de m'accepter tel que je suis et ne pas me juger , après j'ai appris à faire le deuil en général de la fille parfaite, compétitive et toujours au top ! Le regard des autres, je m'en affranchi, je me fais confiance et surtout, surtout j'ai appris à me préserver !  C'est un dosage, je vois cette maladie comme une carrière de funambule sur le fil de la vie mais a force de s'exercer et de se faire confiance, de mesurer les risques, et de se relever après être tombé, alors on avance confiant et heureux de pratiquer l'art de l'équilibre...

La bipolarité : un atout pour une créativité positive ?
2

Membre Carenity
Posté le

 Bonjour Karlisia,

Je viens de lire votre message que je trouve plein de bon sens et je tiens à vous féliciter pour votre raisonnement juste et éclairant tout à la fois ! Je partage pleinement votre enthousiasme et votre optimisme car on ne doit pas se laisser abattre par la bipolarité et, au contraire, il faut relever la tête et répartir sur de nouvelles bases plus saines à chaque chute ou déconvenue ! 

La bipolarité : un atout pour une créativité positive ?
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué Merci beaucoup pour votre message ! Oui il faut rester optimiste car c'est un cercle vertueux ! Même si c'est parfois compliquer de voir le bon côté des choses lorsqu'on est au creux de la vague, il faut accepter que le mauvais temps passe pour revoir des éclaircies. J'ai beaucoup appris grâce à la bipolarité sur moi-même et autrui. Il faut aussi savoir accepter de l'aide si besoin, c'est important.

La bipolarité : un atout pour une créativité positive ?
Membre Carenity
Posté le

Coucou !

Je viens de créer un groupe sur hangout (chat en direct),, "coaching et partages entre bipo".

Je vous invite à me transmettre votre mail si vous êtes intéressés 😊

 Bien cordialement

Fatima

La bipolarité : un atout pour une créativité positive ?
Membre Carenity
Posté le

Coucou !

Je viens de créer un groupe sur hangout (chat en direct),, "coaching et partages entre bipo".

Je vous invite à me transmettre votre mail si vous êtes intéressés 😊

 Bien cordialement

Fatima@pseudo-masqué 

La bipolarité : un atout pour une créativité positive ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je pense qu'au delà un facteur héréditaire très important, les événements douloureux séparations deuils trahisons sont évidemment les facteurs déclenchant.  Cependant les bipolaires sont des personnes très sensibles que les pervers recherchent ce qui contribue à nos revers . Mais pour moi il y a d'autres aspects qui d'ailleurs concernet la plupart des gens les trois quarts des personnes consultant des psy ont pour cause un déficit d'estime de soi . or cela pour moi a forcément une explication rationnelle , j'ai eu l'occasion de donner des cours à des adolescent afin qu'ils puissent passer des concours à FT leur discours étaient défaitistes pour la plupart , il ne faisaient que répéter ce qu'on leur avait rabbaché : ils n'étaient pas capables ils n'arriveraient jamais à rien . Ce qui n'était pas vrai , je leur servais un tout autre discours mais positif celui là ,

L'éducation a une lourde responsabiité  , voir les méthodes positives  méthode Freinet et Montesori .

J'ai d'autres part été victimes de harcélement moral dés l'entrée au collége , j'étais un pauvre dans un collége de bougeois.

J'ai ensuite été victime pendant les 2/3 de ma carrières de pervers narcissiques or je ne les avais pas choisi mais c'étaient deux directeurs régionales des télécoms . Mais le pire ce n'est pas tant ceux qui font le mal que  je crains mais tout ceux qui n'ont rien dit et ont assisté à la corrida avec des yeux de bovins .

Donc ou je veux en venir c'est qu'en  tant que bipolaires nous ne sommes pas les seuls malades non il y a beaucoup d'autres malades destructeurs non diagnostiqués . 

En France il n'y a pas de préventions des malades mentaux ou psychologiques , la bipolarité met 8 ans à être diagnostiqué chez les ados , huit ans de souffrances  inutiles enfants et les parents . Le suicides des Ados vient en première et deuxième position de mortalité .

J'ai lu un livre sur les pervers , qui seraient 10% et à l'horizon 2030  30 % .

En conclusion sachez que bipolaires vous disposez de 10 % de QI en plus , ce qui s'explique peut-être par le fait que l'on retrouve beaucoup de bipolaires chez les artistes et écrivains et Grands hommes et femmes , Voltaire Balzac Napoléon Alexandre le Grand Churchill  la liste sur internet c'est impressionnant .  La sensibilité des Bipolaires est reconnue c'est sans doute par là que l'on nous fait souffrir