Doute sur des troubles bipolaires, peur de consulter : besoin de conseils

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

5 réponses

59 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour, depuis des années je vis des hauts et des bas mais je me suis toujours dis que c'était normal que j'étais comme ça.

Et puis en septembre j'ai fait une dépression. Plus envie de rien,plus la force de rien faire du tout jusqu'à même penser à partir. Une période compliquée et bien que j'ai déjà eu des moments comme ça. Cette fois ci c'était trop et trop fort. Comme si j'étais prisonnière de mon corps et de mes pensées sans rien pouvoir faire pour aller mieux.

Et c'est cette dépression qui m'a fait prendre conscience après avoir un peu analyser mon comportement, que juste avant j'ai vécu quelques mois de pure euphorie. Je pensais que c'était un moment de ma vie ou j'étais bien où tout marchait pour moi. Mais j'ai eu des comportements un peu déviant. Au niveau de mes rencontres, au niveau sexuel, j'étais dans une confiance extrême rien ne m'arrêtais. Sur le moment ça m'a pas parut anormal. Mais maintenant que tout ça est passé, je ne me reconnais pas.tout a fait des les états dans lesquels j'ai été.

Mon médecin traitant après avoir longuement parlé avec lui m'a parlé de bipolarité et m'a conseillé de voir un psychiatre.

J'ai lu et écoute beaucoup de témoignage de personnes bipolaires et je me reconnais beaucoup dans ces lectures. Mais j'ai peur, je sais pas si c'est ça ou pas, si je dois vraiment consulter. Je recul le rendez vous chez le psychiatre. Je me dis que je peux surment vivre encore comme ça, mais en même temps je me.dis que si c'est ça peut être que je pourrai obtenir de l'aide pour vivre d'une meilleure façon.

Je suis venu là pour entendre vos témoignages. Comment avez vous passez le cap des consultations. Et comment avez vous vécu l'annonce de la maladie. 

Début de la discussion - 18/02/2021

Doute sur des troubles bipolaires, peur de consulter : besoin de conseils


Posté le

Bonjour @aaevama‍ ,

Je vous remercie pour l'ouverture de ce sujet. Je l'ai déplacé dans le groupe "Vivre avec les troubles bipolaires" pour plus de visibilité.

J'invite ici quelques membres avec qui vous pourrez échanger : @Kaly13‍ @christiane123‍ @LOLITA14‍ @sapinière‍ @poppy64‍ @karol62‍ @Oursonne‍ @Lucie02‍ @Moogly7‍ @ISALOR‍ 


D'avance merci pour vos retours et conseils à aaevama !

Belle journée,

Clémence de l'équipe Carenity  

Doute sur des troubles bipolaires, peur de consulter : besoin de conseils


Posté le

@aaevama  moi c'est pas bien compliqué j'ai une maman bipolaire et depuis toujours j'ai eu des problèmes de comportement de haut et de bas je le vivais très mal jusqu'au jour où j'ai consulter un psychiatre et on m'a parlé d'abord d'un comportement borderline ce qui me paraissait moins grave au premier abord et puis finalement on a parlé de bipolarité. Ça a été comme un soulagement car après le diagnostic je me suis dit que c'était pas compliqué qu'il fallait prendre les médicaments pour m'en sortir le seul souci c'est que le premier traitement n'était pas le bon le second non plus et les suivants n'était pas vraiment ce que j'attendais puis est venu le lithium et là ça a été beaucoup d'espoir mais ça ne s'est pas arrêté là car ça ne suffisait pas  à mon bien-être donc il a fallu encore du temps pour trouver le second médicament régulateur de l'humeur qui était nécessaire je me sentais toujours pas bien donc j'ai demandé à ce qu'on change le lithium pour un autre qui s'appelle le XEROQUEL et pendant quelques temps j'avais les deux plus un troisième que je ne voulais pas changer ce qui a fait que j'en ai pris trois différents pendant une courte période mais ça m'a permis de découvrir que les trois m'était nécessaire. Depuis gros soulagement car je vais beaucoup mieux je n'ai pas fait de crise depuis 3 ans et je suis stable depuis cette période alors comme ça ça paraît peut-être compliqué ça a quand même pris 7 ans mais aujourd'hui je me sens vraiment bien j'ai l'impression d'être moi-même ce qui n'a jamais été le cas avant les médicaments alors sincèrement si tu es bipolaire il faut que tu le saches pour commencer ensuite il faudra de la patience pour trouver le bon traitement. Je te souhaite bon courage et j'espère vraiment que tu n'es pas bipolaire et si c'est le cas j'espère que tu trouveras très vite un traitement du moins le traitement qu'il te faut. Bon courage bisous 💋et bonne journée. 

Doute sur des troubles bipolaires, peur de consulter : besoin de conseils


Posté le

Je te remercie @Moogly7‍ pour ton témoignage et ta bienveillance.

Doute sur des troubles bipolaires, peur de consulter : besoin de conseils


Posté le

Bonsoir à tous,

ici Gabrielle, j'ai 31ans et je n'arrive plus à vivre mes sauts d'humeur.. Je m'épuise à vouloir les contenir.

J'ai l'intime conviction que je suis bipolaire, car je lutte contre moi même depuis des années. 

Mais en réalité, je n'en suit pas sur, je suis un peu perdue. 

Je consulte une psychologue depuis 2 ans, je lui parle de mes doutes et de mes craintes d'avoir  cette maladie. Selon elle, je ne le suis pas.. 

Je pense que je devrai consulter un spécialiste pour un diagnostic sérieux. Dois-je m'adresser un psychiatre plutôt ? Où un spécialiste ? 

Le contexte actuel a fortement renforcer mon inconfort quotidien. 

Merci pour vos retours et votre aide ! 

Doute sur des troubles bipolaires, peur de consulter : besoin de conseils


Posté le

Bonjour à toi Aaevama,

Avoir des up : «  juste avant j'ai vécu quelques mois de pure euphorie »
suivi de down « en septembre j'ai fait une dépression »
est souvent un signe de bipolarité.
Cependant, ce mot contient d'autres pathologies et ton psy te précisera bien mieux cela que quiconque ici.

« Comment avez vous passez le cap des consultations »

Très mal ! (Mais bon, faut dire que je venais de faire une tentative de suicide peu avant)
Il n'est pas si évident que cela de parler de ce qui ne va pas à un inconnu.
Peur de se faire juger peut-être,
envie de s'en « sortir seul » par orgueil mal placé
– quand la voiture est en panne, on va chez le garagiste, on la pousse pas pour avancer -
peur également du mot « maladie psychiatrique » qui renvoi a des stéréotypes que la société adore.

comment avez vous vécu l'annonce de la maladie

Pour moi, ce fut une délivrance. Enfin j'avais un mot qui décrivait (a peu pres) ce qui me rongeait (mes phases up sont « caractérisé » par une grande irritabilité, j'ai pas d'euphorie).
Tu ne te dis plus « je suis dingue », mais « j'ai quelque chose qui est soignable »
et ça, ça change tout, tu as la possibilité de vivre une vie à peu près normale.

Il faudra sans doute l'expliquer aux proches qu'ils sachent aussi « détecter » les signes avant coureurs. (tout le monde n'a pas obligatoirement a être dans la confidence hein^^).
Se soigner, quand on est malade, n'a pas à être un « honte » et demander de l'aide est le signe qu'on veut aller bien.
Hésite pas, FONCE !

Discussions les plus commentées