Confinement et vie de couple : comment gérer ses émotions ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

4 réponses

34 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

 bonjour a tous,

mon histoire est surement assez banale, un couple ,famille recomposée….a cause de mon trouble j ai du mal a gérer mes émotions et après un essai de quelques moi de cohabitation qui fut un échec, et pas mal de ruptures nous avons decidé de faire chacun chez soi. a cause de mon trouble que j'essaie de gérer seule la plupart du temps je prends sur moi car je me dis que je ne dois pas ennuyer les gens je prends énormément sur moi, quitte à laisser les gens me piétiner, et abuser. avec cette technique j'ai pu faire durer mon couple 10 ans, sans heurts majeurs depuis 5 ans. avec le confinement tout à volé en éclat. en effet son ado qui ne m'aime pas, me traite mal sous les yeux de son père qui ne dit rien, j'ai beaucoup pris sur moi ce qui est difficile avec la maladie, mais j'ai explosé et lui ai dit tout ce que je pensais d'elle, précisons quand même que malgré ce qu'elle me fait je l'aime beaucoup, j'ai pris mes affaires et je suis partie pour me calmer quelques jours chez moi, sans confinement j'aurais géré la situation différemment, mon chéri depuis m'a bloqué partout refuse le contact avec moi, je suis probablement célibataire…..

j'ai l'impression que dés que je m'énerve on se dit elle est malade c'est pour cela,c'est cause de la bipolarité. donc quitte à me faire du mal je cache mes émotions, pour ne pas gêner.je vis très mal cette situation qui pour moi est injuste, je voudrais savoir si vous avez déjà fait de même dans la vie de tous les jours pour vous faire accepter.je me sens coupable de m'être exprimée, ce qui d'habitude est normal pour des gens sans pathologies. 

Début de la discussion - 03/05/2020

Confinement et vie de couple : comment gérer ses émotions ?


Posté le

@Buplerum C est une pathologie trop complexe car elle s exprime différemment selon les personnalité et caractère et vécu de chacun.

C est vrai qu on prend des fois dur nous mais à quel prix  , on est sous pression comme une cocotte minute prête à exploser.

Faudrait être capable de faire la part des choses pour pouvoir vivre normalement, mais avec nos humeurs changeantes c compliqué. 

S il t aime et que tu l aimes alors j espère que vous serez de nouveau ensemble mais faudrait qu il apprenne aussi à mieux te connaitre et aussi se renseigner sur la maladie.

Sinon faut laisser tomber même si ça fait mal.

Le bonheur viendra alors d un autre qui t acceptera comme tu es.

Bon courage. 

Confinement et vie de couple : comment gérer ses émotions ?


Posté le

merci pour ta réponse Bipo13

Confinement et vie de couple : comment gérer ses émotions ?


Posté le

@Buplerum J'ai surtout l'impression que notre maladie donne le droit à certains de tout justifier par la maladie. Quand on s'énerve pour certains, c la maladie alors que parfois c'est juste un simple pétage de plomb parce que les autres sont injustes, ou ne se remettent jamais en question parce que le malade c nous.  Une personne normale craque, ça arrive, nous les bipos, si on craque, on "décompense" ! Parfois oui, souvent non, on est aussi et surtout des humains aux émotions exacerbées certes, mais souvent fondées. Courage pour ta vie sentimentale, mais n'excuse pas toujours les autres qui peuvent aussi être responsables.

Bon courage, j'espère que ta vie sentimentale s'arrangera.

Confinement et vie de couple : comment gérer ses émotions ?


Posté le

@Bipo13 C'est certain. Le problème est que les autres font assez moyennement l'effort de se documenter, et parfois encore moins de comprendre le malade. Oui, on est insupportables, mais à même titre que des personnes atteintes de maladies graves qui s'en prennent au personnel soignant par exemple. Moi, quand je ne dérange pas trop, on fait l'effort de me comprendre, on se documente, mais quand je deviens incontrôlable, plus personne à l'horizon...... On se sent bien seul dans les pires moments, à part nos psy qui ne nous consacrent que 20 minutes. Cette maladie nous isole socialement selon les périodes. Bonne journée. 

Discussions les plus commentées