comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

10 réponses

139 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Je n'ai pas pour habitude d'etre sur de moi, et voila que j'ai la possibiliter de me mettre a mon compte.Je fonce tete baissé!!Comment etre sur que je ne suis pas en train de faire n'importe quoi?? est-ce risqué? Besoin d'avis.....

Début de la discussion - 06/06/2012

comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

j'ai déplacé votre sujet dans les conseils pratiques.
Bien à vous

Antoine

comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???


Posté le
Bon conseiller

Je me pose la même question... pour une micro-entreprise...

Moi ce serait pour une formation diplomante suivie par l'exercice d'un métier à domicile.

J'ai envie mais j'ai peur !

Tes doutes sont très compréhensibles, si tu veux on peut en discuter ici ou en MP.

Amicalement,

comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???


Posté le
Bon conseiller

Bonsoir,

Pour ma part je ne serais pas téméraire, ces situations génèrent du stress, et le stres c'est juste ce qu'il faut éviter quand on est bipolaire. Excuser moi je ne voudrais pas vous décourager mais il faut être réaliste, j'ai eu un commerce pendant plusieurs années, je sais de quoi je parle, ce n'est pas de tout repos déjà et c'est stressant.

En tout cas bon courage

comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???


Posté le

Pour repondre a Ernestine, ne vous excusez pas, justement j'ai besoin d'avis de tout genre!! Je peux tout entendre et je voudrais pas que l'on me mente pour evité de me vexer...

Et pour toi louylau, il n'y a pas de soucis, je t'ai envoyé une demande pour eventuellement continuer a parler c'est avec plaisir...
Merci d'avoir pris le temp de me repondre.

Bon courage a vous aussi

Aurelie.

comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???


Posté le
Bon conseiller

Pour Liloute et Ernestine, (hello les filles!) 

A cause de ma bipolarité, j'ai certainement surpris mes anciens collègues qui ne comprenaient pas mon comportement. Tout d'abord j'ai été mise au placard, ce qui fut suivi quelques semaines après par un harcèlement de 2 ans en bonne et due forme par la maîtresse de mon directeur (ne pas espérer une vision probe de la part du monsieur en question donc par rapport à cette collègue). Le hic est que j'étais dans la fonction publique et que je me retrouve maintenant, non pas en invalidité (possibilités de reclassement une fois remise sur pieds) mais en RETRAITE pour invalidité de la fonction publique.

A 42 ans je suis donc "retraitée" du secteur public pour la somme royale de 230 euros mensuels : j'étais cadre longtemps dans le privé à Paris avant. Or, mes cotisations en tant que cadre dans le secteur privé je les toucherai.... à 60 ans, pas avant. Je suis donc au RSA et vis en dessous du seuil de pauvreté, la chûte est rude. Mais bon, je me débrouille quand même. Mes enfants ne sont pas pourris gâtés et ma fille porte les vêtements de la fille d'une amie (qui a pile un an de différence avec elle).

Lorsque l'on sort du secteur public on n'a pas le droit de s'inscrire à Pôle Emploi... donc pas de possibilité de stages de formation. Or TOUS les organismes de formation que j'ai contactés me demandent de m'inscrire à Pôle Emploi.

42 ans, 2 enfants, un trou dans mon CV depuis 2004 et bipolaire, sur le marché de l'emploi que l'on connait actuellement : c'est pas vraiment vendeur. Etant retraitée du public je ne peux pas passer de concours pour travailler dans une autre branche d'un autre secteur : échec et mat !

Ma mère me propose donc de faire une formation de toiletteuse pour chiens (peu d'investissement de départ, une formation courte et on peut officier à domicile). Depuis mon expérience dans la fonction publique je fais un blocage en matière d'emploi de bureau, travailler avec des gens à un bureau me panique... 

Voilà, la formation, ma mère me propose de me l'avancer. Je suis tentée mais aussi ennuyée de dépendre d'elle à mon âge.

Qu'en pensez-vous Liloute et Ernestine ? DES BISES !

(N.B. : je dois donner une réponse Lundi !!!)

comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???


Posté le
Bon conseiller

Bonjour Louylau

Tout d'abord dans quel état te sens tu en ce moment? Parce que quand on est un peu trop "haut" on s'emballe pour faire des choses (par exemple ton projet de création d'entreprise), on se sent capable mais on ne mesure pas les conséquences, même si le sentiment que tu as de pouvoir travailler et avoir une vie meilleure est très agréable. Je comprends ton envie de réaliser ce projet pour toi et tes enfants. Est-ce que tu te sens capable de gérer une entreprise (même si c'est une petite entreprise), est ce que tu sais vraiment comment ça fonctionne? Renseigne toi auprès de la chambre du commerce si ce n'est déjà fait, et auprès d'un comptable aussi. Est ce que toiletteuse pour chien est un métier qui te plait? Est ce que ton logement est adapté pour ça?

Voilà, quelques questions pour t'aider à y voir plus clair. Je te laisse mon fils veut un câlin....

A bientôt, j'attends de tes nouvelles.

comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???


Posté le
Bon conseiller

Hello Ernestine et Liloute 

En ce moment mon traitement semble bien fonctionner et je ne suis pas en "up" et plus en "down" non plus. Un peu d'hypomanie peut être, mais mon psy que j'ai vu il y a deux jours me disait que c'est très léger et dû aux débuts du Lamictal (moins de deux mois de prise).

Comme je l'ai marqué sur mon précédent post j'étais cadre 8 ans, chargée de la logistique d'une association qui marchait bien dans le milieu pharmaceutique (j'ai quitté ce travail au sixième mois de grossesse car mon fils "s'annonçait" avec des pieds bots et il me fallait le soigner afin qu'il ne soit pas handicapé à vie, maintenant après 18 mois de massages, plâtres et attelles, il marche normalement et profite de ses 11 ans comme tous les autres enfants).

Je me suis effectivement renseignée auprès de la chambre du commerce pour monter les structures d'une micro entreprise. J'envisage cette activité non chez moi, mais à domicile, chez les personnes (le matériel est léger et peu coûteux en matière d'investissement initial).

En effet, bon nombre de personne (actives, âgées ou simplement occupées par leurs enfants) sont en demande de services qui leur permettent de rester chez eux pour des "petites choses du quotidien" qui prennent sur leur temps... ou de leur difficulté à se déplacer eux même. Le nombre d'animaux de compagnie en France est élevé : il y a donc un marché. Le seul "hic" : la concurence. Il va falloir jouer des coudes et faire de la pub... (Journal local, internet, annuaire téléphonique, prospectus... et bouche à oreilles !)

Je ne supporte plus d'être une "assistée", ni de ne pouvoir offrir à mes enfants l'image d'une maman "retraitée pour cause de handicap psychique" à mon âge. Même si les débuts sont laborieux, les statuts d'une micro entreprise sont souples et exonérés d'impôts la première année, c'est une sorte de "fonction libérale". Un seul impératif : officier soi-même et n'employer personne car on change ensuite de catégorie. Je peux aussi continuer à toucher mon RSA par sécurité le temps de commencer.

Devoir systématiquement refuser à mes enfants une glace, un livre ou autres petits plaisirs car cela entamerait mon budget nourriture est tout simplement un crève-coeur, et l'intérim ne donne rien par les temps qui courent !

Voilà pourquoi je me tourne vers une formation courte et diplômante aussi (je commencerai en effet par chercher du travail dans les animaleries ou magasins spécialisés avant de me lancer). 

Voili voilou... Il me faut une brèche dans la spirale dans laquelle je me trouve car les fins de mois se comptent à un euro près et c'est dur de "flipper" à l'idée de ne pouvoir avoir assez d'argent pour nourrir mes enfants. 

C'est mon expérience de la bipolarité : une descente aux enfers sans moyen de me raccrocher. Il est temps de remonter pour retrouver une dignité (c'est important non ?).

Toiletteuse pour animaux n'est pas nécessairement le métier que j'aurais choisi naturellement, mais j'adore les chiens depuis toute petite (j'ai perdu le mien il y a deux ans, ce fut un vrai deuil à faire). J'avais pensé au métier de coiffeuse mais la formation est chère et longue, je ne veux pas m'engager auprès de ma mère (qui paye la formation que je lui rembourserai) dans des dépenses somptuaires ni prendre une formation dont les stages ne me permettront plus de m'occuper de ma fille pendant une longue période. Elle ira à la maternelle l'année prochaine. Les stages de toilettage sont plus courts et plus adaptés au métier de maman. (je ne peux pas payer la crèche de toute façon).

Des bises à vous et à vos enfants, prenez soin de vous. ET DESOLEE POUR LE PAVE 

comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???


Posté le

coucou louylau,

Je te trouve assez motivée ,de plus si ton psy ta bien confirmé que tu été stabilisée, pourquoi pas te lançer dans cette aventure... Cela tu  fera une nouvelle experience, et qui sais peut etre que sa te donnera des "ailes" et te permettra de te lançer dans d'autres choses  mais ATTENTION tout en restant raisonnable et continuer te visite chez ton psy pour qu'il te guide si tu fais un mauvais choix voir meme qu'il te freine si tu vas trop vite... En tout cas je te soutient .

Pour ma part je continu mes demarches, reste plus que l'accord de la banque, et on pourra enfin travailler pour nous!!! Nous reprenons une pizzeria a emporter.... Je croise les doigts!!!!! voila...

En tout cas je vous souhaite une bonne soirée et plein de courage pour la suite!!

Un bisou aussi au petits(moyens ou grands) bout de choux

comment savoir si on fait le bon choix en prenant une decision en etant bipolaire???


Posté le
Bon conseiller

malheureusement : plus de choix pour moi

invalidité 80% catégorie 2 cpam

ma psy dit même que je suis devenue asociale

car je vis + sur internet que hors de chez moi

pas à l'aise

Discussions les plus commentées