Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

22 réponses

185 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour a tous

Merci d'apporter votre avis et vos ressentis par rapport a cette réflexion : Sommes nous tous égaux par rapport a la maladie et aux moyens a notre portée pour améliorer notre existence ?

Colibri87

Début de la discussion - 09/07/2013

Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?
Membre Carenity
Posté le

Les états hypomaniaques permettent de potentialiser ce que nous sommes: les idées jaillissent, l'énergie est là pour tout mettre en oeuvre, la créativité grandit. Les périodes basses, on n'a plus d'énergie, mais moi je le vis comme des expériences douloureuse me permettant un niveau d'accès plus élaboré de l'être humain et de la vie.

Ma maladie me met ds batons dans les roues sur mon parcours universitaire et personnel, mais si des fois je n'avais pas cette énergie à m'investir parfois, aurais je tout de même eu besoin d'aller aussi loin (doctorat et double cursus)?

Le tout étant peut être de rester sur une même passion ou objectif pour que ça ne parte pas dans tous les sens.

J'ajouterais que la souffrance fait partie de cette réussite; c'est une lutte acharnée où on est coupé entre deux et on veut aller de l'avant en reculant parfois. Il faut apprendre de chacun de ces gouffres où on s'embourbe pour exploiter leur expérience après.

Chez les poète la tristesse nourrit les oeuvres qui pourront éclore dans une phase plus créative.

Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Merci petit chaton

C'est exactement ce que je pensais et je suis contente que tu aies le meme avis la dessus : canaliser ces énérgies mais les garder pour une meme passion ou objectif...........

Personnellement, je me passerai bien de la souffrance désormais s'il est écrit dans la Bible que l'homme devait endurer, gagner son pain a la sueur de son front : tout travail merite salaire etc.......

Et meme pour aimer il faut souffrir

j'aime davantage les phases où je suis dans mes meilleurs jous car c'est la où j'écris les choses les plus belles, que je peins les choses les plus colorées............et que j'aime la vie........

Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir,

je crois avant tout , sans parler de bipolarité que nous sommes tous hypersensibles ou tout au moins d'une sensibilité à fleur de peau, là il n'est pas question de maladie, on va dire que c'est un trait de caractère, cette sensibilité permet  ou favorise une création artistique , maintenant ajoutons la maladie , notre bipolarité  suivant la date de détection , elle impacte les études , la réussite aux examens ou plus tard la vie professionnelle , j'ai été déclaré bipolaire à 22 ans , bac C à 16 ans , maths sup , 1 an d'école des mines sabordé pour des raisons politiques et disciplinaires , 2 ans d'IUT genie mécanique alors que je voulais faire du dessin et de la BD...conflits familiaux ...HP de 81 à 88 hopital-chomage-interim ...4 juillet 1989 rencontre de ma femme, 1 an d'inactivité, puis concours 1990 ....tumeur au cerveau (neurinôme) ...oral du concours raté..puis reconcours et nomination le 21 mai 1991 chez France Telecom (maintenant Orange) avec 18 ans sans rechutes et je réalise des portraits aux pastels depuis 1997 date du décès de mon père tout ça pour vous dire que nous ne formons qu'un seul bloc avec notre maladie, notre caractère, notre éducation , notre environnement familial...etc..mais chaque cas est à la fois unique at parfois similaire, c'est évident qu'une personne ayant une plus grande sensibilité développera plus facilement une activité artistique et qu'en phase maniaque ou hypomaniaque l'hyper-activité favorise une prolifération d'idées.Mais je reconnais que j'ai eu de la chance et je sais que nous ne sommes pas tous égaux devant cette maladie , comme pour les autres d'ailleurs,le taux de suicide chez les jeunes bipolaires est ahurissant ...mais jepeux vous dire que je ne voudrais rien changer à ma vie , tellement le présent me comble , j'ai 55 ans, j'ai largement fais les 2/3 de ma route , et je suis heureux , j' oubiais en 2005 pleurésie et infection bactérienne dû à la parodontite là j'ai frisé le dépot de bilan...et je peux vous dire que ça aide à apprécier la vie

Philippe

Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?
Membre Carenity
Posté le
Bonsoir Personnellement ma créativité et mes émotions se sont aplanis depuis que je suis insérée socialement, donc depuis que je souffre moins.... J'ai toujours un tempérament artiste dans la mesure où, même étant dans la norme, j'ai l'impression de vivre une vie sans relief, je vis la norme comme anormale, je veux dire, bosser pour ensuite depenser de l'argent à acquérir du matériel, être entouré de personnes qui ne se posent aucune question existentielles. Avant j'étais marginale, j'écrivais, je dansais, je vivais au jour le jour. Je préfère quand même le confort que me procure le traitement que cette souffrance qui suinte et qui contamine tout ce qu'on fait. N'empêche que je me sens le plus vivante que dans les lieux de création. Il faut dire aussi que je n'ai pas choisi de faire le métier que je fais mais au moins j'ai trouvé une solution pour gagner ma vie dignement (ça aurait pu être pire).
Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Peut être que notre hypersensibilité permet de développer des activités artistiques d'une manière naturelle , mais nos phases maniaques par leus bouillonnement d'idées sont favorables à une créativité exacerbée , l'essentiel est je crois de trouver sa voie et de pouvoir concilier maladie-traitement-vie familiale et vie professionnelle mais c'est pas toujours gagné

Philippe

Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous

Philippe vous avez raison........

Il existe un livre que je n'ai pas lu qui est le témoignage de Manon Corvoisier : Moi, manon, bipolaire : de l'Enfer vers le chemin de la Liberté........ Dans ce livre, Manon témoigne de ses combats contre sa maladie au moyen de la Musique, de la Danse et de la spiritualité..........Et ce sans traitement.......

je vais acheter ce livre car j'aimerai comme elle liberrer de tout cela ...........

Colibri87

Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?
Membre Carenity
Posté le
Grand-père, je pense aussi qu'on peut créer un peu d'espace pour cette créativité et grâce aux gardes-fous que sont le travail et la vie familiale en faire quelque chose qui ne soit pas destructeur. A condition de pouvoir dégager ce temps, cet espace. Colibri, méfie-toi, je peux te dire que j'ai tenté comme cet écrivain dont tu parles de me soigner avec la danse en pratique professionnelle intensive, sans médicaments et mes troubles ont fini par me rattraper. Il m'a été reproché (par les profs) de ne pas travailler suffisamment, sauf que je ne parvenais pas à me concentrer. Ceci dit la danse est bénéfique pour recréer des connexions dans le cerveau dans la mesure ou on effectue des combinaisons chorégraphique que l'on doit mémoriser puis reproduire par la droite comme par la gauche, ce qui nécessite un effort cognitif. Le deuxième effet bénéfique est qu'on peut exprimer par la voie non verbale tout ce qu' on n'arrive pas à dire par les mots. C'est un moyen de contourner les voies classiques de psychothérapie. Le troisième effet bénéfique est le sentiment de communion que l'on retrouve par le fait de danser en groupe. Il y a beaucoup de bénéfices. Je pense qu' il faut éviter tout ce qui est diplôme de danse et ne choisir que les cours qui procurent du plaisir. Ma première année m'a réhabilité sur le plan cognitif (j'avais vécu bcp de choses pénibles les annees d' avant). La dépression m'a rattrapé la deuxième année, plus des douleurs au dos (d' origine psy)et j'ai tout abandonné car je n'arrivais plus à me réveiller le matin. De plus je venais de me marier d'où la dépression et moi qui n'avait plus rien a perdre ni à attendre de la vie avant cela, je ne trouvais plus d'interêt à danser. Je pense qu' on est obligés de prendre un traitement pour aller au bout de ce qu'on fait!
Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir Loulaa

Merci pour votre témoignage et vos conseils par rapport a ce livre ..............

Vous savez en vous lisant  j'ai ressenti les memes choses, je ne pratique pas la danse en tant que prof mais j'en  pratique dans mes loisirs .........Je dirais jusqu'a la défonce et comme je n'ai pas d'équilibre avec mon travail depuis mon divorcel  : je me casse la "gueule" vous connaissez les paroles de Lonely lisa de Mylene farmer : elle, elle a deux vies mais pas de chances, pas d'équilibre, elle fait comme elle peut : elle penche !!!l

Je ne danse pas en groupe : en fait j'ai toujours fait de la danse en solitaire (danse classique, danse orientale. Pour moi la danse est un moyen de fuir une réalité (mon travail et mon quotidien notamment dans lequel j'exerce une routine, n'ayant aucune reconnaissance, ni possibilité d'évolution de carrière) ALors par la danse je reve (oui dans les pays d'orient) et je m'évade............en plus je porte de jolis costumes et accessoires, c'est un autre monde que je partage avec des amies

Il me faut juste changer de boulot pour me sentir mieux : j'aurai pas le Graal ni tout mais les dés sont lancés

Colibri87

Bipolarité et Créativité : pourquoi cela frappe t il des gens ingénieux et capables ?
Membre Carenity
Posté le

Par rapport à ce que vous me dîtes, je ne vous dit qu'une chose: dansez et dansez encore!!La danse est un lieu de résilience, elle redonne confiance en soi et elle ouvre aux autres!Elle aide à résister et donne un sens à la vie, permet de se ressourcer pour affronter la vie.

Même en danse classique, on danse en groupe, simplement parce que la somme de nos mouvements ainsi que ceux des autres élèves du cours forme un tout (la chorégraphie), c'est pourquoi je parlais de communion.Même si on danse en dedans et qu'on croit danser seul, ce n'est pas le cas, car nous occupons une place dans un groupe (dans le sens spatial du terme), il suffit d'observer comment les autres personnes se placent dans la salle et vous apprendrez des choses sur eux (certains se collent trop près des autres, certains sont en retrait, certains sont se mettent tout devant, d'autres envahissent l'espace...).Il se passe beaucoup de choses dans une salle de danse, mine de rien!!!Tout est non verbal!

Moi j'avais tout lâché pour la danse et je me suis rendue compte que pour y faire carrière il fallait être forte psychologiquement, avoir une bonne hygiène de vie, supporter la misère...Il faut un esprit sain dans un corps sain. La sensibilité artistique et la passion ne suffisent pas!

Voilà votre ordonnance: de la danse classique pour le port de tête, penser à bien ouvrir les épaules, cela ouvrira le sternum et donc le plexus solaire (siège des émotions). De la danse orientale pour le fun et pour l'éloge de la féminité.Si possible compléter la formule avec un peu de yoga ou autre gym chinoise car cela vous permettra d'être en connexion permanente avec votre centre de gravité (le centre relie le corps et l'esprit).

Je tâcherais de lire le livre dont vous avez parlé car je trouve cela intéressant.

Grand-père, j'aime beaucoup comment vous avez résumé les choses, j'ajouterais que, en plus de bien doser entre vie pro, familiale et art, il faut connaître ses capacités et ses limites. Mon travail tue mon cerveau et le trajet (4h/j) m'achève. Comme Colibri je cherche un autre emploi ou me rapprocher de mon boulot, cela dégagerait de l'espace dans ma tête pour retrouver ma créativité, ou pouvoir envisager au moins une activité créative.