Bipolarité, alcool et toxicomanie

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

1 réponse

12 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Durant ma grossesse à 30 ans Je pleure, je pleure! Quand j’accouche je tombe en profonde dépression, et puis rechute dans le speed. J’arrête avec      
l’aide de la bouteille de rhum. Dépression, je n’arrive plus à fonctionné j’ai 34 ans et je ne comprends pas ce qui se passe! Je cogne à des portes et des portes en braillant ma vie quand je suis à jeun, mais Sous l’alcool capable de fonctionner, entk ne pas juste pleurer et dormir.

Historique de consommation de drogue, mais jamais de consommation d’alcool de ma vie! ( avant 34 ans)

12 ans début de consommation, auto mutilation, idée de mort récurrente, besoin de se finir! 14 ans placement en thérapie pour cocktail de drogues, cocaine, héroïne, prostitution etc.... SORTI 16 ans et demie

Consommation par-ci par-là 16 à 19-20 ans.

Rechute, cocaïne par intraveineuse, ME FINIR - 20 ans-idée de mort recurente, prostitution 

Grosse dépression + questionnement + retour à l’école-

21 ans accouchement première fille jusqu’à 30 ans WOW magnifique qu’elles belles années.

29 ans avortement et poufff méga dépression du jour au lendemain pu capable me lever, idée de mort récurente! Retombe enceinte je la garde (30 ans), je pleure, pleure, pu le goût de rien, les files se touchent dans mon cerveau, je ne comprends plus rien! Rechute Speed

Depression+++
Decouverte alcool +++
Idée de mort récurente+++++ COMME JAMAIS

URGENT BESOIN D’AIDE, cogne, cogne et dans mes souleries je fais des recherches pourquoi, qu’est-ce que j’ai???? Je découvre les troubles de santé mentale, je vois et j’ai des flash de mon enfance que je me suis toujours faite dire par ci , par là, avec les années, BIPOLARITÉ peut-être je m’auto-médicamente!

Je suis vraiment dans le doute mais, plus capable je commence une médication pour la bipolarité à 35 ans ABILIFY ET WELLBUTRIN

Beaucoup d’énorme trou de mémoire sur ma propre vie, j’ai des parcelles quand je bois de l’alcool. Donc, de 35 à 42 ans je débute le vin mélangé à ma médication parce que toujours pas convaincu d’être bipolaire!

Par contre, retour aux études, je vais jusqu’au bout, toujours en prenant un petit verre de vin. Je débute et je termine des études en éducation spécialisée! 

Diplôme en main j’ai la job de mes rêves et cet été là je reprend du speed (41ans). Malgré, tous les outils accumulé au fil des années, enfin la réussite dans mes objectifs, je rechute! Personne ne le sais je consomme cette été là et puis comme ça j’arrête à la fin de l’été.

Toujours à prendre mon petit verre de vin avec mes médicaments!

Maintenant, 42 ans, le travail que j’ai toujours souhaité et encore fin juin je rechute ( speed). Cette fois, je les vu venir… Je dormais à peine depuis plusieurs mois, toujours en forme, je pètais le feu avant juin!!!!

Dans ma folie de consommation, je me suis auto-observé. Je me rends compte que chaque été depuis l’âge de 12 ans j’ai consommé et certaines été on été une vraie rechute!

Aujourd’hui, je consomme du Speed depuis deux mois avec mes médicaments et j’ai arrêté quatre jours cette semaine tout ce que je voulais c’était me tuer!!

Enfin, je pourrais vous raconter tel un livre à n’en plus finir…tellement, tellement de moments hauts et de moments bas dans ma vie!!!

Je veux m’aider, je crois que j’ai besoin d’aide, parce que mon dieu si vous saviez dans mon cerveau....

je crois que je suis bipolaire..........est-ce que je me suis auto médicamenté toute ma vie???

J’ai toutes les symptômes depuis tellement longtemps, je pleure ma vie en les lisant!!

Début de la discussion - 31/07/2020

Bipolarité, alcool et toxicomanie


Posté le

Bonjour Namalou 

On sent bien dans ton écrit une vie de souffrance et d’incompréhension, j'en suis vraiment désolée pour toi...Pour moi , quand la  souffrance est présente fortement ,il y a  ce que nous "pouvons" en faire  et ce que nous"devons "en faire ,nous vacillons entre les 2 car nous n'avons pas toujours le "pouvoir".La bipolarité est connu pour etre  un terrain à l'alcoolisme et la drogue ,ce n'est pas une faiblesse ,c'est un moyen de soulager la grande  souffrance que ressent le malade,surtout quand il est dans l'ignorance de sa maladie ,mais ce n'est qu'un moyen bien sur illusoire et dangereux de par la dépendance que cela engendre ..J'ai eu une vie très dure (très differente de la tienne),et j ai eu la chance de comprendre très jeune que parfois nous n'avons pas le choix que de prendre le chemin de la "sagesse" ,c 'est à dire le seul chemin qui nous mettrait sur un chemin plus logique ...tout le reste ne resterait que de la souffrance cumulée qui peut aller en effet jusqu'à la mort  ,et Dieu ,comme l'homme  est capable de cumuler de la souffrance ,regarde autour de toi ! si on est capable de ça ,on est aussi capable du contraire ,la transition étant la période la plus difficile ,et souvent ,on se dit ,pourquoi  vivre une vie de combat ???...Il n'y a pas de réponse , pour chacun ,le bonheur est si intime et lié à notre enfance ... Ce que j'ai envie de te dire , c'est que si tu avais une flèche dans ton bras ,tu ne demanderais pas pourquoi elle est là et pourquoi ,tu l’enlèverais avec courage et détermination   ..Alcoolique anonyme a compris çà ,on ne deale pas avec les substances ,elles sont une flèche dans le bras ...Un jour vous mourrez , comme nous tous ,bien sur ,c est tentant d'en finir au plus vite quand notre jardin est un désert mais on est tous capable de transformer avec la connaissance notre jardin ,je vous conseillerai si vous le permettez ce livre " Prendre soin de soi, quoi qu'il advienne - Comment ne plus succomber à ses pénibles obsessions
de Melody Beattie   

Melody est né à St. Paul, au Minnesota en 1948. Dans sa vie, elle a survécu à l'abandon, l'enlèvement, les violences sexuelles, la toxicomanie et l'alcool, le divorce et la mort d'un enfant.Elle est spécialisé dans la littérature du bien être et de la non addiction.

Je vous souhaite beaucoup de courage         Joe

Discussions les plus commentées