Bipo en nette amélioration.

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

7 réponses

57 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonjour à toutes et tous.

Voici un an, j'avais six injection d'insuline par jour dont 40 unités de Lentus le soir. Depuis septembre dernier mon endrocrino m'a supprimé toute insuline.Incroyable mais vrai. Voilà 7 mois que celà dure.

Comment y arriver:1/ Une très bonne endocrino. 2/ un séjour de 4 jours dans le service endocrino de l'hopital à montpellier. On nous explique tout sur le diab, les traitement, comment vivre avec. Une nouvelle hygiène de vie , en sorte. Et pour moi c'est pas évident car je ne puis avoir des activités physiques -gros handicap au genou gauche . Maladie nausocomiale suite à une intervention-.

Je prétends ne pas être guéri, mais je gère ; il faut être très vigilent.

A peu presque tout ce que je dis pour le diabète, s'applique à la bipolarité. Car en prime, je suis bipolaire et pas à moitié.  J'ai trouvé sur Carenity une interlocutrice de tres hauite qualité.Par respedt de l'anonimat je ne sais si je puis citer son nom. C'est une personne de grande qualité et de bons conseils. On s'aide mutuellement.On ne peut discuter bipo qu'avec un bipo. Les mots ont le même sens. C'est pour celà que beaucoup de psy sont à côté de la plaque.Une personne comme elle est un excélent traitement.

Bonne journée à toutes et à tous.

Début de la discussion - 02/06/2016

Bipo en nette amélioration.


Posté le
Bon conseiller

ça fait plaisir de voir quelque chose de positif ici mais on reste sur sa faim car vous ne donnez aucune explication, en plus vous êtes dans la meilleure région possible pour vous faire soigner, ce n'est pas mon cas. J'aimerais avoir plus d'explication... Dans mon cas j'ai été diagnostiquée bipolaire mais finalement je ne le suis pas lol, mais du coup avec tout les psychotropes que j'ai pris je suis devenue obèse morbide, diabétique, je fais de l'hypertension, de l'apnée du sommeil etc...

Bipo en nette amélioration.


Posté le

Bravo quel beau message plein d'espoir et de choses positive pour nous tous!

Bipo en nette amélioration.


Posté le
Bon conseiller

Bonjouir @aquarella et @MELUSINE et tous/tes. 

Quelles explications vous attedez de moi @aquarella e @MELUSINE06  ? 

Moi pour en arriver où j'en suis, j'ai changé , un peu seulement, mon hygiène de vie. Alimentation: 2 fois moins de pain un peu moins de sucres aussi à peu près deux fois moins. Les quantités presque réduites de plus d'un tiers. 

Comment? Une assiète plus petite, fourchette et cuillère plus patites, bien macher ses aliment (même le yaourt que je sucre légèrement), ainsi ils descendent avec plus de salive. Pas de beurre cuit. Tout à l'huile d'olive. Je l'achète par bidons de 5 li. Bien moins cher.

Je cuisine pas trop mal et j'aime cuisiner. Quand suis saturé, je ne fini pas mon assiette. Comme je suis très démuni en argent, je bénificie de la Banque Alimentaire. Si je ne les avais pas, je n'aurais rien à manger. Donc je n'achète rien ou presque (confiture, beurre, sucre roux par sacs de 5 kg....). Donc je dois faire avec ce que l'on me donne.

1/ Ce qu'on me donne est très bon et suffisant pour la semaine.Aux période de fêtes on a même du saumon fumé et des petites boites de mousse de foie gras...le luxe quoi !

2/ C'est pas toujours évident mais j'arrive à équilibrer. On a régulièrement du colin et des steacks surgelés. Et aussi de la viande fraiche et des légumes, ainsi que des boissons qu'un diabétique ne dois pas boire, mais et ce seulement pendant les repas, j'en bois. Sinon je bois beaucoup d'eau -plus de 2 li par jour-. J'ai une palanquée de médocs (sérieuse douleur permanente au genou, bipo et diab) donc il faut boire pour éliminer. Je vais tenter de me faire des boissons détox naturelle. Si vous avez une recette, merci de faire passer.

3/ Aucun grignotages entre les repas sauf la nuit si la faim me réveille, en général c'est annonce d'hypo. Par exemple cette nuit entre 21h et 23h je me suis enfilé 8 careaux de chocolat noir evec 3 tranches de pain perdu. C'est pas raisonnable mais dieu que c'est bon. Il faut dire que ma dextro était à 76 à 21h45. C'est très bas, trop même. Là, à 6h, j'ai 109. C'est parfait, surtout avec mon grignotage de hier soir.

Posez moi toute les question que vous voulez.

Entre 21h et 23h je me suis enfilé 8 careaux de chocolat evec 3 tranches de pain perdu. C'est pas raisonnable mais dieu que c'est bon. Il faut dire que ma dextro était à 76 à 21h45. C'est très bas, trop même. Là, à 6h, j'ai 109. C'est parfait, surtout avec mon grignotage de hier soir.

C'est certain que d'être  obèse morbide, diabétique, et faire de l'hypertension, de l'apnée du sommeil , ça fait beaucoup et certainement beaucoup. A voir avec le psy. Mais il y en a trop, pas tous,  qui sont des taiseux et seulement des marchands de pilulles.. Grâce à eux l'industrie pharmaceutique se fait du blé.

Bonne journée à tous et à toutes.

Patrice

Bipo en nette amélioration.


Posté le

Bonjour

je suis diagnostiqué BP depuis 1 mois et demi alors que je le suis depuis l'âge de 12 ans, j'ai connu des périodes vraiment spéciales à à cause de ça et comme je n'ai pas été soignée ça c'est agravé jusqu'à une dépression vertigineuse il y a 3 ans et demi, là j'ai été obligée de consulter et mon m'a traité pour dépression les anti dépresseur n'ont pas agit, je suis restée en dépression pendant presque 3 ans par contre ils m'ont donné le courage de passer à la l'acte les pensées suicidaires que j'ai depuis l'âge de 12 ans se sont transformé en tentative de suicide tout les 3/4 mois, l'enfer pour moi et mes proches, enfin en décembre dernier on m'a donné du xeroquel 400 et j'ai connu un mois de période blanche avant de retomber dans une crise maniaque suite à l'hospitalisation et au DC de mon mari, du coup je suis passée à xeroquel 550 + 5 tranxène par jour, j'essai d'avoir une bonne hygiène de vie horaires régulier, activité physique, nourriture équilibré et surtout je médite tout le jours de 10 à 30 minutes ça dépend il est scientifiquement prouvé que ça modifie le cerveau (plus de matière grise par exemple) meilleure concentration meilleure mémoire moins d'angoisse rythme cardiaqu plus régulier ect...ça ne remplace pas un traitement mais au bout de 3 mois de pratique journalière les modifications sont visible sur IRM du cerveau, je pratique régulièrement depuis 1 mois seulement, je ferais le point avec vous dans 2 mois.

Bonne journée

Melusine

Bipo en nette amélioration.


Posté le
Bon conseiller

melusine06, j'ai envie de vous donner une autre piste : la maladie de lyme, grande imitatrice. J'ai été diagnostiquée bipolaire en 2001 ou du moins le psychiatre m'a dit que je l'étais, j'ai été soignée comme bipo depuis la naissance de ma fille en 98, pleins de séjours psychiatrique 2 TS, une à 25 ans et une autre à 38. J'ai galéré pendant 20 ans, j'ai pris plein de psychotropes j'ai beaucoup grossi avec les régulateurs d'humeurs (60 kg) j'ai arrêté doucement progressivement avec l'accord et le soutiens de mon psychiatre de l'époque, j'ai mis 5 ans pour tout arrêté sauf l'anti-depresseur (il est parti à la retraite trop tôt). J'ai mis 3 ans avant de retrouver un psychiatre digne de confiance.(quand j'ai arrêté les psychotropes, je ne connaissais pas la maladie de lyme). Depuis 3 ans mon état de santé s'est beaucoup dégradé, très grosse fatigue douleur dans la nuque, maux de tête, règles hémorragiques qui durent plusieurs mois etc... Quelqu'un m'a orienté sur la maladie de lyme, j'ai vu une spécialiste de lyme qui m'a dit qu'en soignant lyme, je pourrais éventuellement guérir de la bipo, mais elle n'en été vraiment pas sure, car je n'avais aucun couvenir de piqure de tique. J'ai été piquée mais quand ? il y a 3 ans ? il y a 20 ans ?

Dernièrement mon nouveau psychiatre me marque un anti-depresseur que j'avais déjà pris il y a 3 ans, et il part en vacance 15 jours. Le souci c'est que cymbalta m'a provoqué des règles hémorragiques, je vais aux urgences psy il me marque ixel mais les règles continuent du coup je décide de tout arrêté. Progressivement d'abord, un jour avec, un jour sans. J'avais un jour de règle un jour sans, ça me confirmait l'effet du médoc, du coup je l'arrête compètement, ce qu'il ne faut pas faire mais bon. J'ai eu des vertiges, envie de vomir etc... Mais les règles se sont arrêté. Quand le psychiatre est revenu je lui ai dit la vérité et il a été d'accord avec moi, il a décidé de me surveiller toutes les semaines et au bout de 15 jours il m'a dit que j'avais été mal diagnostiquée, je ne suis pas bipolaire !!! Prendre des psychotropes pendant 20 ans, grossir, devenir obèse morbide avec diabète, hypertension, apnnée du sommeil, pour s'entendre dire mais non vous n'êtes pas bipo !!!

Il faut que je précise que je ne suis pas encore guérie de la maladie de lyme, c'est long pour se soigner de ça. Pour savoir si vous avez peut-être lyme il suffit de remplir le questionaire du docteur horowitz sur le site lyme sans frontière, si vos résultats sont positif, je vous conseillerais de contacter les associations lyme pour avoir un spécialiste de lyme près de chez vous (près est un bien grand mot car je dois faire 300 km pour voir la mienne) et après je vous souhaite un bon courage et beaucoup de patience pour la suite. Je vous invite à regarder les vidéos comme celle de l'émission de santé de france 5 consacré à la maladie de lyme, il y a une vidéo qui s'intitule la grande imitatrice, il y a aussi celles de docteur horowitz.

tout ça pour dire qu'il peut y avoir un espoir de guérison, si on ouvre son esprit à d'autres solutions, et je voulais vous feliciter pour les séances de méditations car ça me parait une très bonne solution aussi. Il y a aussi d'autres pistes comme la psychogénéalogie, l'EFT, l'EDMR, l'hypnose et surement d'autre que j'oublie. Bon courage à tous

Bipo en nette amélioration.


Posté le

Bonjour Aquarella,

les faux diagnostic en psy sont monnaie courante et les malades le paie souvent très cher, je me trouvais bipolaire moi même mais mon psy ne m'avait jamais vu lui même en épisode maniaque et malgré tout ce que je lui ai décrit il est restée sur dépression, 3 ans de traitement inadapté qui aurait pu être mortel, lors d'une TS j'ai fait 10 jours de coma et deux arrêts cardiaque, depuis que je suis sous Xeroquel ce n'est pas le calme plat mais il n'y a pas de gros pique dans un sens ou dans l'autre, après il faut voir ce traitement ne date que de décembre 2015, pour l'instant je ne suis pas en état de travailler je me fatigue vite (sauf au jardin où je ne voit pas passer le temps, j'ai du mal à taper je dois corriger pratiquement chaque mot je ne supporte pas de stress ou d'angoisse supplémentaire j'ai besoin d'une grosse sieste tout les jours..je ne suis pas encore équilibré j'ai des jours de dépression (peu) et des jours d'hyperactivité mais les médicaments qui me calme me fatigue  aussi, ce soir je dine chez des amis il va falloir tenir le coup: ne pas s'endormir, ne pas trop parler, écouter vraiment les autres un vrai défi!

Bipo en nette amélioration.


Posté le
Bon conseiller

oui, j'ai connu et je connais ça, et pourtant je ne prend plus rien. Je travaille à mi-temps et je fais la sieste tous les après-midi. Bon courage

Discussions les plus commentées