https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

34 réponses

704 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

Bonjour à tous !!!!

En fait j'ai une question pour les gens souffrant du trouble de bipolarité. Je suis en couple avec mon copain depuis 2 mois seulement. Mon copain à vécu des choses très difficile au court de la dernière année. Il a eu un gros accident de moto qui lui a donnée un traumatisme crânien sévère. Il est présentement invalide pour travailler etc... Mis à part cette situation j'ai décider d'entamer une relation amoureuse avec lui parce que je suis tombé amoureuse. Étant en relation avec lui j'ai alors remarqué un autre comportement de sa part. Des up et des down d'humeur assez intense. Une journée je suis la femme de sa vie et le lendemain je semble être dure à porter. Depuis 2 semaines sont comportements dépressif est devenue tel qu'il a dû se rendre à l'hôpital. Il c'est ensuite fait diagnostiqué comme étant quelqu'un de bipolaire. Je dois avouer que ma famille et mes proches sont très inquiet de mon bonheur et de la stabilité que je puisse avoir dans cette situation. Malgré la courte durée de notre relation, je n'ai pas envi de l'abandonner, je n'Ai pas envi que la maladie choisisse de notre bonheur amoureux. Je fais donc appelle à vous, SVP pouvez-vous me dire s'il est possible d'avoir une vie de couple normal et un semblant de vie normal avec des gens souffrant de cette maladie ?!?!

Début de la discussion - 05/11/2015

La vie de couple avec une personne souffrant de bipolarité est-ce possible ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

bonjour je vis depuis 29 ans avec mon petit bipolaire favori . et c'est vrai que ce  n'est pas facile mais en même temps la vie est très enrichissante . je dirais qu'il faut qu'il est un bon traitement . et un bon psy . il faut savoir beaucoup dialoguer entre vous pour désamorcer des mauvais moment . ma famille n'as pas compris mon choix mais je m'en fout je suis heureuse et c'est le principale. alors @pseudo-masqué si tu l'aimes fonce .

La vie de couple avec une personne souffrant de bipolarité est-ce possible ?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour Ayla55 !!

Merci d'avoir prit le temps de me répondre, j'apprécie beaucoup !! :) Je me vois tellement dans ce que tu dis, ma famille ne comprend vraiment pas mon choix non plus.... je me bat pour le défendre et défendre mes convictions.... ce n'Est vraiment pas évident. Je te lève mon chapeau :) Il en faut des femmes et des hommes fort pour être capable de surmonter la maladie et appuyer les gens qu'ils aiment dans cette épreuve... eux aussi ont droit au bonheur et à l'amour ! @pseudo-masqué 

Un gros merci xxx

Caramella

La vie de couple avec une personne souffrant de bipolarité est-ce possible ?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

Je vis depuis 7 ans avec un homme que j'aime particulièrement. Mais je dois reconnaître que la vie avec lui n'est pas toujours simple. Je n'ai pas compris au départ ce qui se passait : changement d'humeur fréquent, phase d'hyperactivité suivies de phases d'abattement où il restait couché pendant plusieurs heures durant la journée sans m'adresser la parole, phase de prise de décision d'achat le mettant en difficulté financière. Malgré tout je suis restée car les moments où il est en pleine forme sont formidables : il  est aimant, particulièrement gentil et très sociable. Il a un poste à responsabilité mais depuis un changement de fonction tout à basculé. Il a annulé nos vacances, a travaillé sans relâche, s'est mis à faire du jogging le weekend au point de faire 27 kms en 2 heures et demi, s'est mis à faire des pompes toute la journée, à écouter de la musique à fond pendant plusieurs heures les week end et à acheter une moto, sans se préoccuper des impôts qui devaient être payés. Quand j'ai commencé à dire qu'il en faisait trop, que quelque chose n'allait pas, il a été dans un déni complet, m'a rejetée au point de me demander à plusieurs reprises de partir. J'ai fini par déménager mais 15 jours plus tard, nous nous sommes retrouvés et l'histoire a recommencé. Nous avons réaménagé ensemble au bout de plusieurs mois de thérapie de couple et 1 mois et demi après notre aménagement, le monde s'est à nouveau écroulé car j'ai appris qu'il avait eu une relation à son travail et cette femme, en apprenant que j'étais revenue, a prévenu son supérieur hiérarchique (sans dire qu'elle lui avait fait du chantage pour qu'il l'augmente sinon elle balançait tout). Le supérieur hiérarchique l'a littéralement cassé, lui a demandé de partir sans lui laisser le moindre droit à la défense, lui a enlevé sa délégation de signature, l'a menacé de lui retirer sa prime de résultat. Nous avons contacté un avocat qui nous a dit que tout était illégal, mais mon conjoint n'a pas pu surmonter cette épreuve : il s'est arrêté pour la 1ère fois de sa vie et après 3 semaines d'abattement et de phase dépressive aiguë, il a accepté l'hospitalisation. Le psychiatre l'a diagnostiqué bi-polaire (ce dont j'étais quasi sure depuis longtemps). IL refuse ce diagnostic. Moi je suis prête à passer sur l'histoire avec cette femme car je sais que sa phase maniaque était au plus haut, que j'étais partie lorsque celle-ci l'a approchée, je dirais même branchée ! J'ai vu les SMS qu'elle a envoyé pour le draguer (elle est mariée et a 2 enfants). Lui n'était pas en mesure de raisonner.

Le traitement actuellement mis en place ne me semble pas marcher encore. 

Comment faire pour l'aider ? Tout le monde me conseille de le quitter. C'est tellement plus simple. Mais moi, je sais que cet homme est au fond quelqu'un de bien, qu'il a tout donné à son travail, au point de s'en oublier. je souhaiterais l'accompagner dans ce combat avec lui même. 

Si des proches vivent avec un bipolaire depuis de nombreuses années, merci de me donner vos trucs pour être là sans accabler, pour se protéger et se sauvegarder soi-même également, sans fiche en l'air encore une fois une histoire de couple. Nous avons respectivement 52 et 53 ans et plus de temps pour refaire encore une fois notre vie avec une autre personne. le temps à vivre ensemble et trop précieux pour le gâcher. 

Vos conseils et encouragements sont les bienvenus ! Merci de votre aide.

La vie de couple avec une personne souffrant de bipolarité est-ce possible ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir ,

je ne sais pas si je vais vous êtes  bien utile mais je ne peux pas rester insensible à ce que vous vivez .

moi même bipolaire , à 55 ans j'ai subi des violences physiques de la part de mon mari ; celles ci précédées par des années où il n'a fait que m'humilier , me dévaloriser ... ( ou bien , il restait mutique , m'évitait dans tous les sens du terme ) j'avais besoin d'aide mais il était égoïste déjà avant ma maladie alors imaginez pendant ... je n'étais qu'une pauvre folle ! je n'avais qu'à me faire soigner et les médecins que je voyais été bien sûr incompétents .

Les violences physiques infligées en mai 2010 furent les dernières , divorcée depuis , seule et malade ... mais enfin débarrassée de ce contexte qui n'arrangeait pas du tout mon état .

je ne regrette pas ma séparation , lui ne restait pas , par amour mais par routine pour pouvoir garder sa maison , aussi !

vous , ce serait différent tout de même , les raisons pour lesquelles vous envisager de rester avec votre mari ; sont , semble t il "nobles"  mais sachez garder votre place , si je peux me permettre  , vous n'êtes pas soignante mais aidante et les aidants se fatiguent très vite car ils ne peuvent pas avoir deux rôles à la fois ... si je me permets de vous parler de cette façon ( ne le prenez pas mal , surtout ) c'est que je suis avant tout " soignante " en fait aide soignante en service de psycho gériatrie .

certes , ce n'est pas de la psychiatrie mais c'est très proche et la trame est tout à fait semblable ...

bon courage , n'écoutez que votre cœur , à mes yeux c'est la plus belle preuve d' amour , mais prenez soin de vous ... 

La vie de couple avec une personne souffrant de bipolarité est-ce possible ?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour Kiki40700, merci pour votre réponse. J'entends ce que vous me dites, je ne suis pas sa mère (comme mes amis me disent), ni son infirmiére effectivement. Moi je cherche juste à être sa femme, simplement. Je sais ausi combien il faut se protéger car depuis son hospitalisation, mon corps a littéralement lâché avec crise de migraine, grosse fatigue, sinusite, trachéite et j'en passe ! Je sais que j'ai trop donné durant les 3 semaines précédant l'hospitalisation, où il a présenté une phase aigûe de dépression. J'en paye le prix actuellement. 

je vis aussi comme Caramela des phases où il me déclare qu'il a beaucoup de chance de m'avoir, que je suis une femme merveilleuse et le lendemain qu'il faut que je parte parce qu'il me gâche la vie. 

Mais comme Ayla55 cet homme pourrait être mon bipolaire préféré s'il prenait conscience de sa maladie pour lequel le diagnostic est tout récent.

Alors effectivement tous les trucs que vous pouvez m'indiquer sont les bienvenus pour apprendre à vivre à deux et composer avec le troisiéme, c'est à dire, la bipolarité ! 

je suis désolée pour toi Kiki40700  qu'un homme est pu en arriver à te faire violence sans chercher à comprendre ce qui se passait. Tu as très bien fait de te séparer. Personne ne doit porter atteinte à l'intégrité physique de quelqu'un. Le mètier que tu fais est très noble et demande beaucoup de don de soi. il faut donc toi aussi que tu prennes soin de toi. Bon courage ! 

La vie de couple avec une personne souffrant de bipolarité est-ce possible ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué bonjour je viens de lire votre conversation et je me permet de vous donner quelques petits conseils. d'abord vous parlez de traitement  c'est bien, les bipolaires doivent prendre des traitements . depuis que mon compagnon prend son traitement ( et je veille à cela) ça va quand même mieux. son humeur est un peu lissé. après le bipolaire à besoin de calme. donc sa vie doit être la plus calme possible. quand vraiment il abuse avec ces paroles. il ne faut pas hésiter à partir un moment et revenir quand il est plus calme. bonne journée

La vie de couple avec une personne souffrant de bipolarité est-ce possible ?
Membre Carenity
Posté le

Merci Ayla55 pour tes conseils. Je me permets de te poser une question : est ce que ton conjoint travaille ? Comment faites vous pour qu'il soit le plus au calme possible ? mon compagnon à un travail très stressant et c'est cela qui l'a amené à cette 1ère hospitalisation.

La vie de couple avec une personne souffrant de bipolarité est-ce possible ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

non mon compagnon ne travaille pas. il a arrêter. c'est vrai que depuis il est plus calme. le travail stress beaucoup. bonne journée . essaye aussi de t'occuper de toi c'est important.

La vie de couple avec une personne souffrant de bipolarité est-ce possible ?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour Lotus 02, je reviens vers toi  , me perdant dans le site ...

je comprends bien tes souffrances .

Ton mari qui n'est , si je puis dire qu'au début du diagnostic a la même réaction que j'ai pu avoir , " non je ne suis pas malade " pendant de longs mois peut être les premières années( je ne me souviens plus )  j'ai nié la maladie !

j'ai eu des hallucinations auditives ( et peut être qui sait , visuelles ) mais j'étais persuadée que non ! j'avais entendu ces phrases , ces gens qui ne me disaient que de gentilles choses , me complimentaient !j'étais si heureuse à cette époque là et on voulait tout gâcher !

le psychiatre se trompait , il se moquait même de moi , dans un certain sens car pour que j'accepte son traitement ( je vous ferais remarquer que je dis "son" à présent c'est " mon " ... ) il me donnait la même chose sous un nom différent . de plus  , inefficace , la phase aigue passée , je me sentais mal ...forcément :  mauvais diagnostic à ce que j'ai pu comprendre ...

c'est très douloureux de se reconnaître en tant que malade , on se sent diminué . l'acceptation vient petit à petit , je connais des personnes qui ont radicalement refusée de se soigner et qui vivent bon gré mal gré sans suivi médical .

ceci par que le psychiatre leurs a expliqué ( ce que je ne critique pas ) que leur personnalité allait changer .

c'est vrai que, quelques fois , il m'arrive de penser à mes goûts mes idées d'antan enfin tout ce qui faisait ma personnalité .

ma famille , aussi , au début , me disait que ces médicaments me ralentissaient , que je n'étais pas comme ça avant !

il m'arrive de me dire que je ne sais même plus qui je suis vraiment ... est ce vraiment le traitement ? il faudrait que je pose cette question à mon psy ...

pour ce qui est de conjuguer travail et santé , je suis en arrêt maladie , mais je peux vous dire que c'est peu courant .

depuis septembre 2012 cela ne m'était pas arrivé !  actuellement je n'y serais pas si mes chères collègues ne m'avaient joué un sale tour , j'engage même un avocat pour me défendre car je ne pourrais le faire seule ! enfin je suis la voie de la guérison de ma dépression . je revois le psy qui me suis de très prés actuellement ...

comme mon généraliste m'avait dit qu'il me fallait une hygiène de vie stricte , je faisais très attention à mes heures de sommeil , c'est vrai qu'il le faut ! mais pour moi , cela devenait presque obsessionnel et j'ai fini par prendre plus de distances par rapport à tous ce qui m'avaient été dit , sans toutefois oublié que je suis fragile .

j'espère que mon " roman " vous aura rassurer un peu et peut être mieux fais comprendre le comportement de votre époux .

il va vous falloir beaucoup de patience , je ne suis pas formée pour un soutien psychologique mais  je ne saurais trop vous conseiller d'aller voir un  psychologue .

c'est très important pour votre santé mais aussi celle de votre mari .

de tout cœur avec vous et bon courage .