https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

34 réponses

451 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonsoir a tous

J'ai souvent entendu dire qu'avec les troubles bipolaires étaient associés une ou plusieures addictions

Vous est il possible d'indiquer quels effets (positifs ou négatifs) elles ont sur la maladie, sur votre vie personnelle ou votre entourage ?

merci pour vos témoignages

Colibri87

Début de la discussion - 11/06/2013

Bipolarité et addictions


Posté le
Bon conseiller

Bonsoir Colibri87,

Je suis bipolaire depuis 33 ans et je n'ai pas d'addictions , mais je suivrais avec intêret les témoignages sur ce thème

Philippe

Bipolarité et addictions


Posté le

mes addictions sont principalement d ordre du jeu a savoir j ai longtemps joué a Magic the Gathering et y ai depensé des sommes tres importantes assez pour que ce soit pathologique - a World of warcraft aussi toujours de maniere excessive.

Actuellement je ruse pour gerer mes addictions et achats compulsif etant sous curatelle ma depense hors nourriture rituel se limite a 1/2 CD de musique par semaine mais de maniere pas forcement reguliere. Sinon je depense encore un peu en cinema / DVD / consoles portables ( PSP, GBA et Nintendo DS ) mais c est quand même dure de delimiter se qui est vraiement compulsif a savoir l achat pathologique et l achat avec but dans un but recréatif.

De même le temps que j accorde a internet chaque jour est important ( 1h30 environ  par jour ), j ai une activité en atelier therapeutique et pourtant ce qui devrai agir comme une barriere contre ce genre de dépendance ne fait que la ralentir tout au mieux pas de remede miracle donc.

Alors certes ces addictions sont purement occupationelles et non toxiques comme le tabac ou l alcool ( je ne fume pas et je ne bois qu exceptionelement en soiree avec un bon repas ). Mais elles sont quand même presentes.

Bipolarité et addictions


Posté le

Bien evidement ces addictions ont eut des conditions plus grave sur mes etudes, un peu moins sur ma vie professionelle precedent mon hospitalisation mais si je suis en partie libéré des ces dependances que l on peut qualifier de financieres et non physiologiques ( je ne depense plus un centime dans Magic et j ai arreté de frequenter les cyber cafés ). Sur ma famille il y a eu aussi des consequences qui font que mon entourage surveille enormement tout ce que je peut leurs dirent de mon quotidien car ils savent que je peut rechuter dans ce genre de dependance forte qui font que je met ma qualité de vie et ma santé psychique en danger si je rechute.

Bipolarité et addictions


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je relance ce sujet !

Merci.

Julien

Bipolarité et addictions


Posté le

Depuis au moins deux ans j'ai une forte dépendance au poker sur internet. J'ai commencé par des jeux gratuits, et maintenant je joue en argent réel une grande partie de ma journée.

Je me dis que je reste raisonnable tant que je joue de toutes petites sommes et que je ne perds pas d'argent.

Un membre de ma famille a déjà perdu énormément d'argent au jeu, et je ne pourrai jamais me permettre de l'imiter.

Tant que je gagne, je joue ! Mais trouverai-je la force d'arrêter quand je me mettrai à perdre ?...

Bipolarité et addictions


Posté le
Bon conseiller

Bonjour Raph

Personnellement je n'ai pas d'addictions dangereuses  ( je veux dire par la qui ne m'entrainent  pas dans une spirale infernale, destructrice et irreversible)

A moins de vous appeler Patrick Bruel et d'avoir sa fortune, on peut se le permettre : faites attention tout de meme car comme vous dites que ce passera t il si vous venez a perdre .....

Juste une question que cela vous procure t il en jouant ? Cela attenue t il les effets d'angoisse ou de stress que procure la maladie bipolaire

Bon courage a vous

Bipolarité et addictions


Posté le

Pour le moment, je ne me suis jamais mis en danger puisque je n'ai jamais risqué plus de quelques euros (oui, il existe du poker pour toutes les bourses). En tout cas je ne perds pas plus que ce que j'économise depuis que j'ai arrêté de fumer il y a un mois.

Quand à ce que cela me procure : surtout une occupation puisque je manque de motivation par ailleurs : j'ai très peu envie de sortir, je ne le fais principalement que pour mon épouse. Et cela m'évite donc le sentiment de vide et d'ennui.

Par contre, cela joue sur mon humeur puisqu'elle s'améliore sensiblement quand je gagne, et bien sûr cela est vrai aussi dans l'autre sens quand je perds.

S'il m'arrive de me sentir angoissé, ce n'est cependant pas dû à ces phases de jeu, mais bien à la seule maladie. Dans ce cas, je prends un lexomil et j'attends que ça passe...

Bipolarité et addictions


Posté le

bonjour,

je suis la femme d'un bipolaire, je me permets de répondre car mon mari est dans le déni de sa maladie !! il dépense des grosses sommes et semble jamais rassasié, ex : 4 motos en peut de temps, cuisine équipé (sans me demander mon avis), changé souvent de voiture, met souvent notre appartement en vente toujours sans me dire !!!! de portable etc ..... il a de la chance que je ne suis pas du tout dépensière mais là on va avoir le troisième enfant je ne peux plus le laissé plus ou moins faire !!! cela met des conflits dans notre couple !!! Il me reproche d'agir comme une mère et de l'empêcher d'être heureux !!!!!!!! et défois il me remercie car il sait que sans moi il serait surement surendetté !!!! 

j'ai remarqué ces jours, qu'il dépense plus(+++) lorsque son traitement n'est plus (-) efficace ! il est jamais content de ses achats il se sent bien sur le coup, puis il culpabilisé et se sent très mal !!! comme dit précédemment  par raph363 il ressent de l'angoisse ! d'après ce que j'ai pu lire les bipolaires ressente de la grande frustration face à un refus où à une perte à un jeu. j'ai l'impression qu'il n'y a jamais de juste milieu dans leurs émotions. bon courage à tous cette maladie est très dure à vivre aussi bien que pour les proches que pour les personnes malades .....

Bipolarité et addictions


Posté le
Bonjour, ça ne doit pas être évident jennycelia, votre mari traverse une phase maniaque, avec le temps, il va vous confier lui même sa CB pour éviter cette spirale. A-t-il suivi les cours de psychoéducation? Pour ma part, il y a 2 ans et demi, j'ai eu une addiction à Internet, plus précisément aux jeux concours. C'est un sentiment d'inutilité qui me poussait à vouloir gagner et obtenir des objets gratuitement. Je passais tout mon temps libre+nuits blanches sur mon PC. Mon mari prenait très mal que je me branche au PC devant lui alors qu' on s est pas vu de la journée. J'ai gagné pas mal de lots pour une valeur max de 50 euros. J'avais une vie sociale très peu satisfaisante alors cela me permettait de m'occuper et de me sentir exister. Mon psychiatre m'a dit qu' il n'existe pas d'addiction à Internet dans la mesure où quand on arrête le PC on n'a pas de symptôme de manque! Finalement quand ma fille est née j'ai arrêté peu à peu car je ne trouvais plus le temps ni l énergie.De plus cette sensation d'être rien pour personne s'est estompée avec l'amour qu'elle me donne. Selon mes phases je peux passer du temps sur Internet avec mon smartphone parce que j'ai besoin de ne rater aucun bon plan ni news mais là pareil, mon mari me le reproche, alors je lutte en laissant mon tel plus loin car ma fille me l'arrache, et elle veut faire pareil!! Sinon avant ça quand je n étais pas traitée, j'étais une acheteuse compulsive.Là c'était un sentiment de vide qui me poussait à acheter. Je me suis surendettée avec la carte FNAC. Deposé un dossier à la bdf en 2002, de moratoire en moratoire je finis par obtenir l'effacement de mes dettes en 2009 avec un fichage jusqu'en 2014. Je ne sais pas comment mais je n'ai plus recommencé. D'abord parce qu'ils m'ont tout enlevé sauf la carte de retrait,Ensuite parce que je me suis investie dans la danse. Le fait de gagner dans les jeux concours a été pour moi comme une revanche sur ce passé d'acheteuse compulsive puisque je gagne des trucs sans me mettre en danger ni ressentir de la culpabilité.

Discussions les plus commentées