https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

8 réponses

78 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour, j'aimerais avoir des témoignages de personnes qui comme moi sont en traitement pour bipolarité et ont malgré ça des périodes de dépressions  ou grosses déprimes.  Je peux avoir des périodes  où je me sens très bien, j'avancedans ma vie, des projets, et après c'est tout le contraire.  Je suis en traitement depuis 2012. Les épisodes sont moins intenses que sans le traitement,  mais pourquoi ça fait toujours ça ?  Ma vie professionnelle à toujours été compliquée et là je peux pas chercher du travail, (demandeur d'emploi), et arrêt depuis 18 mois. Je me sens tellement seule,  je voudrais trouver une solution pour pouvoir travailler. Je constate que je suis bien qu'al'extérieur sinon je me sens enfermé.  A bientôt de vous lire. Cathy

Début de la discussion - 22/04/2016

Lamitactal et période dépressif
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir @pseudo-masqué, même avec le lamictal 200 ça te le fait depuis 2012? es-tu également fatiguée continuellement?

Après je te comprends parfaitement et pour cause! Vie privée et professionnelle difficile, c'est normal, pour tout le monde, mais pire pour nous à cause de cette maladie et de la chimie de notre cerveau!

Effectivement, nous devons bouger car sinon nous déprimons (enfermés), mais dans les emplois de bureau par exemple on est déjà enfermés toute la semaine, bien obligés.

Après personnellement, j'ai du mal à sortir toute seule dehors, je ne sais pas trop pourquoi. Idem pour faire du sport, je regrette beaucoup de ne pas avoir la fibre sportive, je suis sur que cela me ferait du bien sur tous les plans.

Depuis 2012 pas de stabilisation? Toujours avec le même traitement et le même psy? Car cela fait quand même longtemps, non?

Si tu n'as pas de travail, tu es inscrites à pole emploi je suppose? Ne peux-tu pas faire une formation, un bilan professionnel gratuit ou passer un concours administratif? Je ne sais pas, le principal est de s'occuper, de garder une vie sociale, une utilité et des objectifs et des motivations, de communiquer, de voir du monde, d'être à flot financièrement, d'être bien entourés etc

Ce qu'il nous faut en premier c'est de l'energie avec un bon traitement et un bon suivi par un psy compétent. Après je suppose que la tristesse est liée au fait que cette maladie est liée à la partie du cerveau qui concerne le plaisir, les sensations de joie etc je suppose que c'est lié au pessimisme (heureusement que j'ai quand même un sens de l'humour, ça aide), alors que d'autres personnes sont plus positive, plus apte au bonheur et au joie, ne se prennent pas trop la tete, se satisfont de peu, ne réflechissent pas trop, vive au jour le jour et le moment présent; ce que la maladie nous empêche par sa présence. Mais encore une fois je ne suis pas médecin mais le cerveau est très complexe et je pense que c'est un des organes que la science et la médecine connaissent le moins pour des raisons historiques et religieuses.

Lamitactal et période dépressif
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je viens juste de voir ta réponse.  Tu es de bon conseil. Depuis 2012, pas même psy. Traitement avait été changé car xeroquel abilify trop effets secondaires,  prozac est là depuis  3ans avec thymo. Est ce que le cerveau s'habitue  au traitement et fonctionne moins ou est ce la maladie qui fait un pti rappel à son bon souvenir. .?  Mystère, bye à bientôt 

Lamitactal et période dépressif
1

Membre Carenity
Posté le

Moi j'ai en plus du théralithe (2 le soir) le Lamictal depuis décembre. J'ai commencé bas mais maintenant je suis à 150 mg le matin.

Je me sens plus en forme, je ne suis pas déprimée comme en décembre...je voyais tout noir et je restais chez moi. Pourtant je suis sportive depuis tout le temps, j'ai commencé toute petite, tous les sports et comme toute bipolaire de façon intensive!! J'ai une vie équilibrée, je suis de nature gaie et j'ai de nombreux amis (ies) autour de moi, notamment dans mon quartier. je fais un peu de marche nordique avec une amie. Je vais très souvent au cinéma, je prends mon vélo. Mais j'ai beaucoup de plaisir de me retrouver seule chez moi. Je lis beaucoup, notamment la presse et des bouquins de philo, ça m'inspire pour mon quotidien. Je viens de finir un petit livre que ma sophrologue m'a offert "prendre soin de son enfant intérieur", c'est très bien et on en revient toujours à la méditation en pleine conscience qui c'est vrai apaise. Mai ce n'est pas facile car chez nous le petit vélo mental va très vite... En ce moment donc je suis d'humeur joyeuse et je profite de ma vie tranquille et je ne me pose pas de question. Si je peux je partirai en septembre faire un petit voyage toute seule, je l'ai déjà fait. Je verrais. J'ai arrêté de bosser en 2009 et j'avoue que j'ai de la chance car je peux vivre avec d'autres moyens. Comme toute bipolaire, encore.. j'ai eu toutes les addictions: alcool pendant plus de 30 ans, je suis rétablie et abstinente depuis 12 ans et membre des AA et ce n'est que du bonheur. J'ai été sevrée des benzo que je prenais à très haute dose (25 Valium 10/jour) et j'avais l'effet paradoxal, c'est à dire que j'étais très euphorique et faisais n'importe quoi, je jouais beaucoup par exemple. J'ai également été anorexique, boulimique, j'ai eu la totale, mais avec du recul je m'en sors bien et ces souffrances que j'ai comprises grâce à ma thérapie que je fais depuis 8 ans m'ont permise d'avancer et de progresser. Je suis dans la totale acceptation de mes faiblesses et déficiences mais aussi de mes qualités !! Après avoir pendant tant d'années fonctionné que sur le mode destruction, je suis une ressuscitée et je compte bien à ce jour poursuivre mon rétablissement. Et je pense vraiment que malgré notre maladie, nous pouvons mené une vie quasiment normale avec un traitement adapté, une thérapie et un bon entourage et profiter comme tout le monde et ressentir le bonheur d'être en vie et même heureuse. Merci pour tous vos témoignages toujours riches.

Isabelle

Lamitactal et période dépressif
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué je confirme tes dires, j'en prends le même chemin avec enfin un thymo efficace et adapté, miracle!

Lamitactal et période dépressif
Membre Carenity
Posté le

Merci de lire mon témoignage dans la discussion "lamictal" et de me donner vos réactions.

bonne journée

Lamitactal et période dépressif
Membre Carenity
Posté le

Bonjour 

vies expériences avec le téralithe

 merci.   Peur de prendre du poids 

Lamitactal et période dépressif
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Theralite, lithium, je ne sais pas Mais lamictal ne me fait pas grossir, et pour l'instant il m'aide et j'ai rien eu de mieux avant, que des thymos cata.

Lamitactal et période dépressif
Membre Carenity
Posté le

le lamictal me convient, je n'ai pas grossi