Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/lupus.jpg

Patients Lupus

10 réponses

158 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bonjour, J ai crue comprendre qu etre atteinte d une maladie auto imune notamment d un lupus serait du a un effet de notre psychisme. Je ne dit pas psychosomatique. Qui est d accord et qui peut m en dire plus merci

Début de la discussion - 26/12/2018

Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie
Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué‍ 

Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

Je suis désolée j'ai appris que j'étais atteinte du lupus il y a peu de temps, je ne maîtrise que peu le sujet...

Bonne courage à vous !

Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie
Membre Carenity
Posté le

Ce serait génial si le « psychisme » mieux géré pourrait nous guérir d’une maladie auto-immune...malheureusement, ce n’est pas le cas...tout au plus, il peut améliorer certains symptômes surtout si la maladie n’est pas trop agressive et qu’on a beaucoup de temps ...ce qui est loin d’etre  le cas pour la plupart des malades. Les maladies auto-immunes ainsi que la plupart des maladies que nous développons ou développerons sont inscrites dans nos gènes...(plus de 40 concernés pour le lupus...donc on ne le transmet que très rarement à notre descendance). La base est là et est immuable...mais il existe l’épigénétique, qui elle est modulable par des facteurs environnementaux et sans doute par notre psychisme... mais quand je regarde l’histoire ainsi que les nombreuses études qui ont été faites à ce sujet...l’homme a toujours voulu se guérir par son mental....depuis la nuit des temps...les résultats sont vraiment décevants...il n’y a que depuis 30 ans qu’on arrive grâce aux progrès de la prise en charge médicale (meilleure connaissance de ces maladies avec adaptation des traitements ) à avoir la même espérance de vie que les gens non malades... donc oui le psychisme peut améliorer la qualité de vie mais je ne pense pas qu’il puisse faire plus...

Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir, 

Merci pour cet éclaircissement c est bien cd que je pensais. Ça serait merveilleux si notre mental pouvait nous guerir du dérèglement du système immunitaire.  Bonne soirée 

Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie
Membre Carenity
Posté le
Moi aussi je pense que le moral joue un grand rôle dans cette maladie mais à l'inverse avant de faire une crise je n'ai pas le moral alors que je suis toujours positive et j'arrive à relativiser facilement. Je suis sûre que le lupus s'attaque même à notre humeur!!!!
Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie
Membre Carenity
Posté le

Oui je suis d'accord, car j'ai fait une importante chuté de plaquettes il y a quelque semaines et bizarrement avant de m'en rendre compte j'étais pas bien je pleurais sans trop savoir pourquoi, et pourtant j'essaye au max de relativiser également donc oui je pense aussi que ça joue sur le moral.

Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie
Membre Carenity
Posté le

Attention les hormones et surtout les œstrogènes ( et aussi thyroïde)jouent sur le moral (cftur syndrome prémenstruel...) mais  les œstrogènes activent aussi le lupus. N’oublions pas que le lupus est un dysfonctionnement du système immunitaire qui est inné ( dans nos gènes et c’est donc une façon différente de fonctionner) se traduisant par des inflammations ... le moral agit surtout dans la façon dont on appréhende la maladie et les symptômes ...quand on est optimiste, on minimise et à l’inverse quand on est dépressif tout devient une montagne. Le moral est important à ce niveau ( le ressenti) mais on ne pas résoudre les dysfonctionnements uniquement par le moral (et c’est bien dommage...)

Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie
1

Membre Carenity
Posté le
Bonne année à tous, Je suis du même avis que ceux qui pensent que le mental nous aide beaucoup à aller mieux. Pour mon expérience, mes dernières inflammations du genoux se sont produits après un moment d'activité professionnelle Intense sans véritable repos (4h de sommeil par jour en 3 semaines).
Psychologie comportementale serait elle la solution à notre maladie
Membre Carenity
Posté le

Bonne année à tous.

pour ma part la sophrologie m’a beaucoup aidé tout comme le yoga 🧘🏻‍♀️. Une piste à exploiter quand on sait que le stress joue un rôle majeur dans cette maladie .