Bipolarité et douleur morale, besoin d'aide

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

1 réponse

16 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous, je suis Niclosa, j'ai 39 ans et bipolaire depuis 4 ans...Pour information, je suis rentré début octobre pour un mal être déclenché début septembre et sorti de la clinique mi-novembre, pour après 2 semaines d'arrêt, reprendre depuis le 1er décembre en mi-temps thérapeutique. En ce qui concerne la clinique, quand j'y suis rentré j'étais très mal, au départ, on m'a juste prescrit du Théralite 400*3, avec des anxiolytiques Prazepam 3*10 mg, pour ensuite me rajouter un antidépresseur Mirtazapine 2*15mg. En gros, je suis sortie de la clinique, j'étais pas mieux voir plus mal. Au moment, où je vous écrit je ressent une grande souffrance intérieur, qui s'accentue avec le travail le matin. Je n'ai pas pu voir de psychiatre depuis ma sortie, car il ne prenne pas de nouveaux patients, cependant un échange avec une psychologue de façon régulière. Avec persévérance, j'ai un entretien ce vendredi 14 janvier, dans l'après-midi avec une psy, en espérant que cela me permette d'avoir un suivi médicamenteux adapté, car cela est mon médecin généraliste qui a ajusté selon ses connaissances, mais j'ai pas trop confiance. Actuellement, j'ai vu 2 fois le médecin du travail, qui a re planifié un RDV courant juin. Une demande de RQTH a été faite, car cela me parait légitime. Je souffre énormément de mon activité professionnelle (télé-expert sinistre en habitation) qui demande d'être réactif, polyvalent et adaptable, donc avoir toute sa tête, et surtout je n'aime pas ce que je fais; caractéristiques actuelles, le goût à rien, des idées noires, le cerveau qui turbines en permanence (hamster dans sa roulotte), des angoisses, des impatiences...Le plaisir de vivre n'est plus, même quand je suis chez moi. J'ai même été dans l'idée de faire part à ma direction de ma maladie et de faire une demande de rupture conventionnelle, ce qui me parait risqué car le matin cela m'oblige à me lever; je suis dans "cette putain de dépression de merde", qui me donne l'envie de quitter ce monde...la phase UP me manque c'est clair et net; je garde encore espoir, du  fait de mes proches, de mon fils de 18 ans, qui vit loin de moi à Lille, pour ma part je suis de Tours...Encore combien de temps? encore une question, dont je n'aurai pas la réponse, le traitement est-il adapté?...Baisser les bras et se dire que derrière ce monde il y a la lumière, ou bien lutter comme un fou dans tout ce que j'entreprends... que cela est dure en ce moment; j'en peux plus, mon cœur est rempli de tristesse, mon corps de fatigue...Merci de m'apporter vos conseils et votre soutien ...Bien à vous...Niclosa

Début de la discussion - 12/01/2022

Bipolarité et douleur morale, besoin d'aide

• Animatrice de communauté
Posté le

Bonjour Niclosa37 et bienvenue sur le forum de Carenity,

De nombreuses personnes témoignent de leur vécu comme vous et de nombreux sujets sont ouverts dans lesquels vous pouvez solliciter les membres et leur faire part de vos craintes et angoisses.

Toutes les discussions sont ici : Vivre avec les troubles bipolaires

Belle fin de journée.

Claudia de l'équipe Carenity

Discussions les plus commentées