BPCO - Affronter l'isolement et la dépression

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/bpco.jpg

Patients BPCO

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le

@Nafissa 

merci ,il y a des moments plus durs que d'autres , mais il faut garder le moral

bonne journée

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le
Bon conseiller

  je n'ai pas le moral du tout,  c'est derniers 15 jours ont été un enfer .

 Je réalise que mon conjoint est au bout du rouleau.

 Je savais qu'un jour ça en arriverait là et je lui avais bien dit,  viendra le temps ou tu en auras marres et effectivemen, est   arrivé exactement ce a quoi je m'attendais des le début.

 Pourtant je pense lui avoir donner assez de liberté je passe la plupart de temps seule  je ne l'empêche pas à faire ces choses  et malgré tout ca je suis  toujours  responsable de tout ses malheurs.

Malgré tout ca il répète sans arret qu' il ne peut plus supporter ce genre de vie qu'il a le droit de vivre  une belle retraite. J'ai souvent l'impression d'être un vrai boulet.

 Je pense  vraiment que je  le suis, avec toutes ces remarques  de sa part.

Au point où il est même prêt à casser parce qu'il n' en  peux  plus.

je ne  peux pas le blâmer pour tous  ca.

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le
Bon conseiller

 Garder le moral? 

en ce moment il est au plus bas .   Je crois que jamais personne ne pourra me comprendre où ils  banalysent ma maladie.  Tout ce que je veux temps ce sont des reproches.

 Ce qui est loin d'aider,   Seul deux de mes fils comprennent et essaient toujours de m'aider.

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le

bonjour à tous,

et oui l'oxygène est vraiment contraignant, il faut tout calculer, mais c'est la seule seule qui nous permet de bouger un minimum, la peur de l'effort ou plutôt de l'essoufflement s'efface au fur et à mesure que le temps passe, par contre il faut bouger.

et aussi ne jamais arreter d'avoir des rêves et surtout de les réaliser.

bonne journée à tous

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le

Bonjour à tous.

maladie insidieuse, qui progresse très vite après 50 ans pour les femmes, la voix change, les douleurs progresses ,etc...

la médecine pour ma part ils patogent ! c’ Antibiothérapie sur Antibiothérapie. Et cela fatigue mon organisme.

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le

bonjour,en lisant les divers commentaires je m'aperçois que beaucoup de patients pensent comme moi,finit la liberté de partir au grés du vent,car cet toute une organisation qui est obliger de nous suivre,et ça gene beaucoup de gens qui ne connaisse pas cette maladie,et on se sent diminuer de jours en jours,dans la vie intime c'est encore pire vis a vie de son conjoint,heureusement que j'ai 74 ans autrement je ne sais pas si j'aurais le courage de tous ses sacrifices,et moi aussi je souhaite beaucoup de courage a ceux qui decouvre qu'il ont cette maladie,moi non plus je n'ai pas fumer,mais obliger de travailler 8h par jour avec des fumeurs sans arret.

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le

 Bonjour. Diagnostiquée BPCO passive ?

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le

Merci à toi ! Faut il faut ce battre !

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le

la BPCO est un combat de tout les jours

BPCO - Affronter l'isolement et la dépression


Posté le

@cinquentaine55 ledalle

salut Denis salut les Ardennes

oui comme tu dis c'est un combat au quotidien faut pas relâcher et garder le moral  penser positive ça aide

bon weekend a toi l'ami

Discussions les plus commentées