Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Schizophrénie

15 réponses

217 lectures

Sujet de la discussion

1


Posté le

Vous avez quelle sorte de schizophrenie, quels sont vos symptomes, traitements, eventuels effets secondaires... Vous faites quoi de vos journées... et autre chose qui tourne sur notre maladie 😀

Début de la discussion - 13/05/2019

Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...

Posté le

@KiraYagamie@speedy2519@kenny6@mammifere@paul78a@Speedy87170@mohand72@christelle63‍ bonjour, je vous indique cette discussion si vous souhaitez mieux faire connaissance !

@JEREM88‍ bonjour, la plupart des discussions ont des thèmes un peu plus resserrés, mais n'hésitez pas à vous présenter en premier.

Belle journée,

Louise

Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...
1


Posté le

Bonjour je suis schizophrène paranoïde je prend de olanzapine je pense que les personnes veulent me faire du mal mes occupations sont de regarde la tele lire écrire des histoires 

Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...
1


Posté le

 Bonjour, je suis schizophrène et je prends de l abilify 20mg depuis hier suite à une rechute. Pour ma part j'entends des voix, trois en ce moment. J'espère que l augmentation du dosage va bientôt faire effet. Et pour vous le traitement est_ il efficace?

Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...

Posté le

@gentiane@Vanessa@Rapha23@Ludigaga@Fab20137@mammifere@Varicelle@Lua2412@KiraYagamie@speedy2519@kenny6‍ 

Bonjour à toutes et à tous,

N'hésitez pas à vous présenter sur cette discussion afin d'échanger plus librement avec notre bienveillante communauté Carenity par la suite ! Quel est votre vécu, ou bien celui de votre proche ? Quand avez-vous été diagnostiqué ? Quel suivi & traitements médicamenteux ou non avez-vous ? Comment vivez-vous, ou comment votre proche vit avec la maladie au quotidien ?

Bel échange et bonne journée,

Camille de l'équipe Carenity

Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...
2


Posté le

Bonsoir,Mon fils qui est schizophrène prend 300 mg de LEPONEX  (c’est le médicament préconisé vedette pour la schizophrénie par les psychiatres) et il a une piqûre par mois de xeplion. Il vit dans un centre pour adulte handicapé en Belgique) il alterne les périodes où il va bien avec les périodes de crises (voix, hallucinations, paranoïa) en Belgique il est avec d’autres handicapés (autistes , bipolaires et autres maladies psychiques) là-bas on lui propose des activites avec des éducateurs. Ce choix de vie est à moitié satisfaisant car il est loin de sa famille, et aller le voir représente un coût. Tant qu’il n’est pas stabilisé c’est le meilleur choix que nous avons. Le personnel est très bienveillant et participe avec les éducateurs au rétablissement de mon fils. Bien sûr mon fils peut venir nous voir quand il le désire, mais j’habite Paris et il y a trop de gens, trop de bruits, trop de mouvements, et malheureusement  tout cela le stress, l’angoisse et provoque des crises de tachycardie, de panique et génère de grosses crises.

Je vous souhaite à tous de belles fêtes 🥳 et de croire au rétablissement. Si la société n’est pas toujours bienveillante avec les malades psychiques, vous avez tous le droit de vivre une belle et enrichissante vie, il faut combattre les préjugés, les gens normatifs,!et les psychiatres malveillants et obtus.

Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...
3


Posté le

Je suis atteint de schizophrénie depuis une quinzaine d'années, j'étais hospitalisé 2 fois pendant un mois, j'était brillant dans ma scolarité avant l’avènement de la maladie, j'ai fini mes études de justesse que grâce à mon père qui n'a pas baissé les bras contrairement à moi, je lui doit beaucoup, je suis au chômage, je fais de petits boulots de temps à autre, je me reconstruit à mon rythme.

J'ai un seul conseil, n’arrêtez jamais votre traitement et écoutez les conseils de votre psy, et ne tournez pas le dos à votre famille    

Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...

Posté le

Bonjour Jacques,

mon fils qui va avoir 27 ans souffre depuis l’âge de 16 ans. Il vient de passer 3 ans en Belgique dans un MAS, pas adapté à son cas, il en est ressorti en crise permanente....Après de nombreux traitements, de nombreux psychiatres et psychologues .... de centres..... je suis toujours torture de le voir souffrir, il pense que la mort serai une délivrance.

je ne sais plus que penser au sujet des médicaments qui ne fonctionnent pas sur lui, il est classifié “résistant aux traitements “.

revenu de Belgique depuis janvier 2020, il est actuellement hospitalisé, mais ce lieu, tout comme chez moi, est très anxiogène.... J’ai trouvé un thérapeute qui pratique de nombreuses thérapies dont TTC, brèves et troubles anxieux, et voir avec mon fils s’il veut ou non arrêter son traitement ?  C’est 50 euros la séance non remboursée mais c’est ma dernière carte afin qu’il s’aime, qu’il assume son identité.

je pense que cette schizophrénie est peut-être du à son père défaillant et très égocentrique et narcissique....

Je vais essayer en tous les cas cette forme de guérison car les médicaments l’épuisent et ne taisent ni les voix ni les hallucinations.

Je suis heureuse pour vous que vous puissiez enfin vivre en paix.

Bien à vous

Marielle

Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...

Posté le

Bonjour à tous,

moi j'ai mis 10 ans à mettre un nom sur ma maladie : schizo affectif. Le psychiatre à rapidement déclaré que je souffrais de délire interprétatif et pendant presque 10 ans il n'a pas bougé d'un iota (pourtant expert auprès des tribunaux).

L'histoire est longue puisque j'ai décompensé sur mon lieu de travail, en conflit avec mon employeur qui était une multi-nationale puissante. J'ai été convoqué à maintes reprises chez le D.R.H notamment à cause du syndicat C.G.T qui a cru bon de dire que j'avais agressé un des leurs physiquement ce qui était faux (aucunes sanctions). Par contre et alors que j'étais en arrêt de travail l'infirmerie m'a appelé 3 fois pour prendre un rdv. La troisième fois j'ai eu des propos insultants envers le médecin du travail. Dans un professionnalisme incroyable elle a porté une attestation contre moi disant noir sur blanc que je l'avais menacé de mort (sympa la médecine du travail). Du coup j'ai été licencié et peu de temps après et dans la foulée j'ai perdu mon procès. Par contre j'ai été fliqué un temps et ça ce fameux psychiatre ne l'a jamais reconnu préférant m'attribuer un délire interprétatif. Cette entreprise de l'UIMM a arrosé à peu prés tout le monde , j'en veux pour preuve que l'avocate que j'avais pour conseil a refusé de plaider purement et simplement. J'ai du trouver dans l'urgence un autre conseil avec l'aide de l'inspecteur du travail.

Du coup j'ai eu le droit à de mauvais coup en règle dont une psychanalyse sauvage de la part de Philippe Porret qui n'était autre que le beau père du médecin du travail qui gérait mon dossier. E t tout se petit monde ont la particularité d'être des francs maçons.
Des francs maçons tordus et inhumains mais des francs maçons quand même. En gros ils se sont tous couverts au détriment de ma santé.

Pourtant mes symptômes sont on ne peut plus clairs : manque d'attention, de concentration, humeur instable, addiction à certaines drogues, fatigue chronique entre autre. Mon traitement abilify. J'ai arrêté les anti-dépresseurs.

Voilà, du coup j'ai le droit à la double peine : être schizophrène et ne pas être reconnu en tant que tel.

Corialement

Présentons-nous : symptômes, traitements, occupations...

Posté le

Si vous avez des questions n'hésitez pas, je n'arrive pas à accéder au forum