/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Schizophrénie

18 réponses

292 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

J'ai appris qu'il n'y en a pas, que dans la quantité de médicaments possibles, certains sont bénéfiques sur certains patients et peu efficaces sur d'autres patients; Là dessus, la question du dosage est à réajuster en permanence.... Pourquoi est-ce si compliqué , et comment être sûr dès lors lorsqu'on s'arrête à un traitement meilleur que le précédent, il n'en existe pas un autre encore meilleur, qu'on n'essaie pas de peur de déstabiliser ce qui est "satisfaisant" ? Et qui est habilité à prendre ces décisions ?

Sachant qu'un patient majeur à son mot à dire en tout premier lieu.... la question est épineuse

Début de la discussion - 02/05/2012

Le traitement idéal


Posté le

le traitement idéal.. bonne question !
Pour mon  fère on est aussi à la recherche DU traitement. Pour l'instant, on vient juste de le diagnostiquer.. Il va falloir être patient avant de voir les effets..

Le traitement idéal


Posté le

chaque traitement repond differemment selon les patients il faut quelques mois avant de savoir s'il est approprié au patient, pour voir son efficacité                                                                                                                     

Le traitement idéal


Posté le
Bon conseiller

Je relance le sujet !

Le traitement idéal


Posté le

J'aimerais savoir si vous savez me dire qu'elle est le bon  traitement actuelle pou la scyzophrenie déficitaire ?

Le traitement idéal


Posté le

Qui pourais me répondre svp

Le traitement idéal


Posté le
Bon conseiller

Je fais remonter votre question au sein du fil d'actu marota

Le traitement idéal


Posté le

Quand je vois les effets secondaires qu'entrainent certains traitements le top me semble être l'absence de traitement: a savoir la guerison. Mais ça c'est un peu de la science fiction et puis ça ne plairait pas beaucoup à notre cher lobby pharmaceutique.

Le traitement idéal


Posté le

Hélas ça ne se guérit pas (très peu). Il faut être sous traitement à vie. Et oui, il faut de la patience.

Le traitement idéal


Posté le

j'ai une schizo deficitaire et je sais que le solian (neuroleptique) m'aide bien, c'est un psycho-stimulant.

Discussions les plus commentées