Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué Bonjour petite brunette, il faut garder espoir. Qu’as essayé jusqu’à maintenant?  Pour moi l’alimentation aide beaucoup (aliments anti-inflammatoires), bouger et ma médication est optimale pour l’instant. Est-ce que tu te sens à l’aise avec tes 39 h? Ton employeur comprendrait-Y-Il? Continue tes démarches... Ici on te comprend. 

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

Merci @pseudo-masqué‍ pour ta réponse. J’ai l’impression d’avoir quasiment tout essayé, le Kiné, la balnéothérapie, l’ostéopathie, l’auto-hypnose et une multitudes de médicaments qui ne m’ont rien fait à part beaucoup d’effets secondaires. Actuellement je prends du Laroxyl et du tramadol, c’est ce qui me réussi le mieux... De plus, je souffre d’énormes migraines plusieurs fois par semaine et jusque là je n’arrive pas à trouver un traitement qui pourrait calmer cela... Si quelqu’un est dans le même cas ou à trouver quelque chose d’efficace je suis preneuse? Au niveau de mon travail 39h c’est beaucoup trop pour moi, je suis épuisée... Il faudrait que je diminue un peu mes heures mais comment faire comprendre cela a mon employeur... 

courage à tous ! 

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

..@Lapetitebrunette Je te comprends tellement . Moi aussi j’avais peur de l’annoncer à mon employeur mais finalement elle l’a plutôt bien pris. Elle a compris ce qui se passait depuis des années, dans le fond, diminution de la tolérance à l’effort, maux divers, Etc Et en plus elle m’offre de l’aide les jours où ça va moins bien. Je travaille en garderie. Ouf. En enlevant le gluten de mon alimentation beaucoup de symptômes et douleurs ont diminués. J’ai aussi enlevé les sucres et les produits dérivés, pâtisseries, etc. Je me sens mieux et j’ai découvert plein d’autres aliments qui me plaisent encore plus. J’ai lu une fois, mais ce n’est pas facile à faire, qu’il faut faire le deuil de notre vie d’avant et rester centrer sur ce que l’on peut faire aujourd’hui. La relaxation, genre sophrologie ou le yoga, étirements m’aident également; pour les articulations et les douleurs musculaires. Bref, c’est au jour le jour. 😃 Et pour ton emploi, cela dépend du milieu dans lequel tu travailles. Il peut être facile d’apporter des modifications ou accommodements dans certains milieux et dans d’autres voir impossible. Il ne faut pas pousser notre corps à la limite, on paye pour après. Bonne chance et pense à toi, personne ne le fera sinon. Tu peux compter sur moi pour te supporter. Bye. A+

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

Merci @pseudo-masqué‍ pour ton message, c’est très gentil. En effet, c’est vrai que quand c’est possible de pouvoir aménager son poste de travail c’est le mieux. Comme toi, c’est vrai que j’appréhende beaucoup de lui en parler, du coup pour l’instant je lui ai caché... Je suis opticienne en centre ville, c’est pas toujours évident de gérer. Mais tu as raison, c’est important de penser avant tout a soi-même même si c’est pas toujours facile à faire... Comme tu le dis si bien, c’est vrai que l’alimentation est très importante. J’ai déjà supprimé le lactose, ce qui m’a déjà apporté beaucoup de bien mais je vais sûrement continuer sur cette voie et essayer de supprimer des aliments nocifs pour nous, en trouvant des choses plus saines. 

Merci pour ton soutien. A bientôt 

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour, en arrêt depuis 6 mois pour dépression et fibro, j ai peur de retourner travailler. J'ai été déclaré travailleur handicapés mais impossible de travailler ou j étais avant. Je leur avait parler de mes PB avant mon arrêt et j ai eu le double de travail + semaine de 55h, 6/7 jours et pas de pause dej) je me suis même fait traité d handicapées ! Depuis mon arrêt aucune nouvelle  !  Je me suis donner a fond pour cette entreprises, j y ai laisse ma santé et ma vie de famille ! Maintenant j ai compris que ma santé devait être prioritaire, et qu'il fallait dire non ! A 38 ans il était tant ! Maintenant je sous vivre avec la fibro et la dépression, tant que la secu me soutient je l occupe de moins après la médecine du travail prendra le relais ( connait bien mon entreprise et ses abus) . 

Courage a tous ceux qui souffre !!

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

Bjr, moi je suis institutrice primaire et je ne travaille plus qu'à mi-temps. Mon mi-temps de repos me permet d'aller chez les différents médecins et dormir ... 

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir,

J'ai des douleurs depuis 2014, j'ai du abandonner mon travail car trop de stress.

Actuellement je travaille que 24h par semaine et ai toutes mes vacances scolaires.  Ce rythme me convient par rapport à ma fybro détectée depuis 2 ans, mais niveau salaire c'est compliqué. Heureusement mon compagnon est là,  mais il a du mal à accepter mes douleurs quotidiennes.

J'ai enlevé le gluten de mon alimentation. 

Avez-vous d'autres pistes niveau alimentaire?  je suis preneuse pour que ces douleurs me laissent un peu tranquille.

A bientôt

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué je suis fibromyalgique depuis des années avec 12  points de yunus avérés, j'étais condamné à vivre dans un fauteuil roulant.... effectivement j'ai marché pendant deux ans avec deux béquilles.... mes chevilles m'ont fait un pied de nez... je ne veux pas que tu marches... mais moi je voulais marcher.... J'ai descendu pendant des mois mes escaliers sur les fesses et je montais grâce à la rampe. Je souffrais mais pour moi, il était hors de question que je me retrouve dans un fauteuil... et aujourd'hui, je marche sans béquille et quand je souffre... j'ai toujours une excuse car je bouge... je vis... et si j'ai mal c'est à cause de tout ce que j'ai fait dans ma journée...En un mot je suis normale.... et j'oublie mes doueurs

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir 

Je suis aide à domicile et suis à mi-temps car faire une journée complète c est impossible. J ai des crampes et des douleurs sous les pieds entre autre....qui augmentent au fil de la journée. Du coup je fais du sport le matin avant le travail et l aprem ce que j ai à faire à mon rythme et je donne les cours à mon fils (on fait l école à la maison) .pour l alimentation j ai reussi a supprimer la viande rouge qui est très inflammatoire, le gluten ,le lactose, je prends du sucre pur canne bio non transformé pour le café decafeine mais pas de patisseries , je me fais des crêpes avec un mélange de farine de riz de sarrasin et de maïs avec des graines de sésame, tournesol.....j ai développé une intolerance à l alcool donc c est juste à l occasion et je dois faire gaffe sinon je suis carpette :) bref y a encore des choses à ameliorer car defois je craque pour certaines choses.je mange bcp de fruits et legumes .en fait j y vais petit à petit et je decouvre de nouveaux aliments. Le plus dur c etait de supprimer le fromage mais j ai gardé le chèvre qui est bcp moins nocif et je garde aussi le moral car c est le principal et c est ce que je vous souhaite à tous !

Le travail et la fibromyalgie, qui travaille encore avec la fibromyalgie ?
Membre Carenity
Posté le

je ne sais pas si on peut dire que j'ai eu un vrai diagnostique. tout a commencé en 1998 puis doucement les choses se sont aggravées. les médecins ont d'abord parlé de CEP puis de polyarthrite et puis j'ai fait une grossesse extra utérine puis une fausse couche bizarrement là on m'a parlé de dépression. trop drôle j'avais du anticiper alors avant.... aujourd'hui, les médecins que je vois préfèrent parler de syndrome poly-algique diffus (je suis dans un département où à priori la fibro n'est pas reconnue)

alors j'ai dû développer des trésors de courage mais le travail est devenu de plus en plus difficile et je travaillais dans un secteur où aucune faiblesse n'étaient tolérées..... Après avoir fait une vrai dépression j'ai changé de vie professionnelle en accord avec mon conjoint.... mais aujourd'hui les journées sont de plus en plus difficiles, le  matin je mets environ 30 mn à me lever et le soir je suis bonne à rien et la journée me demande des efforts terribles

les douleurs sont de plus en plus fortes et diffuses, j'ai des nausées quotidiennes et il y a un mois j'ai été opérée d'un kyste récidivant sur un sein résultat j'ai l'infirmière tous les soirs à la maison après le travail car j'ai fait un hématome et la cicatrisation ne se fait pas

pour ma famille je fais tout pour garder le sourire et être de bonne humeur mais parfois c'est vraiment difficile j'ai peur qu'un jour je n'arrive plus à trouver la force d'être debout. En plus, je suis de plus en plus énervée et j'ai du mal à garder mon calme surtout avec mes filles et mon conjoint qui ne comprennent pas toujours.....  en ce moment je me sens bien seule