«
»

Top

Quels sont les effets méconnus du tabagisme ?

Publié le 1 nov. 2022 • Par Claudia Lima

Novembre, c’est le Mois Sans Tabac ! 
 
La prévalence du tabagisme en France est élevée, 3 personnes sur 10 fument. 
Malgré une baisse de consommation depuis quelques années, la lutte contre le tabagisme est renforcée et de nombreuses mesures sont mises en place pour continuer de faire décroître celui-ci. 
Le tabagisme est à l’origine de nombreuses maladies, les conséquences cliniques sont importantes mais pas seulement au niveau respiratoire.  

Quelles sont les autres risques liés au tabagisme ?  

Vous souhaitez des réponses ? Lisez notre article ! 

Quels sont les effets méconnus du tabagisme ?

Fumer tue

D’après Santé Publique France, en moyenne un fumeur régulier sur deux meurt de son tabagisme. Le tabac est responsable d’environ 75 000 décès par an, alors que c’est la première cause évitable de mortalité. Une légère baisse de la consommation est constatée mais le tabagisme reste répandu en France. 

Le tabagisme peut être actif, c’est l’usage du tabac, ou passif, c’est l’inhalation involontaire de fumée dégagée par un fumeur. On parle aussi de tabagisme passif lorsque le fœtus est exposé pendant la grossesse de la mère.  

Les hommes fument plus que les femmes mais le tabagisme féminin en France est l'un des plus élevés au monde. 

L’impact sanitaire du tabagisme est considérable et les conséquences cliniques sont connues telles que :  

  • Le vieillissement prématuré des tissus : une altération du teint, une apparition précoce de rides et la survenue de pathologies cutanées (l’eczéma, le psoriasis), 
  • Une dégradation de la santé cardiovasculaire : fumer est un des principaux facteurs de risque d’infarctus du myocarde. Les AVC, l’artérite des membres inférieurs et l’hypertension artérielle sont liés, en partie, à la fumée de tabac. 
  • Un risque accru de développer des cancers : un cancer sur trois est dû au tabac, le plus connu est le cancer du poumon, qui touche de plus en plus de femmes. Ensuite, il y a les cancers des voies aéro-digestives supérieures (la gorge, la bouche, les lèvres, le larynx, l'œsophage). Le tabac est impliqué dans les cancers pour 17 localisations différentes de l’organisme. 

Le tabagisme, actif et passif, est l’une des raisons essentielles du développement de la BPCO. Ensuite, des pathologies sont aggravées par celui-ci, telles que les gastrites, les ulcères, l’hypercholestérolémie, l’hypertriglycéridémie, le lupus, les infections ORL, la DMLA, la maladie de Crohn, la polyarthrite rhumatoïde et la parodontite, entre autres.  

D’autres conséquences du tabagisme sont moins abordées mais parfois toutes aussi graves et générant un impact majeur sur le quotidien des personnes concernées.  

Quels sont les effets méconnus du tabagisme sur la santé ?  

Fumer affecte le système respiratoire, le système circulatoire, le système reproductif, la peau et les yeux, et augmente le risque de nombreux cancers. 

Mais connaissez-vous les autres effets du tabac sur l’organisme ?   

Le tabagisme et les troubles digestifs 

L’inhalation de la fumée de cigarette et ses substances chimiques dérèglent le transit intestinal. La nicotine stimule l’intestin et accélère son activité, ce qui amène le corps à développer des automatismes. Le tabac provoque des reflux gastriques et des brûlures d’estomac. 

Le tabagisme et la perte de cheveux 

Fumer peut provoquer une calvitie même si la repousse des cheveux est possible après un sevrage. Le tabac, en agissant sur les vaisseaux sanguins, génère un manque d’oxygène et un manque d’irrigation du cuir chevelu. 

Le tabagisme et le diabète de type II 

Le tabac représente un risque de 30 à 40 % plus élevé de développer un diabète de type 2 et rend plus difficile la gestion de la maladie pour ceux qui en sont atteints. Des effets nocifs sont avérés sur le système cardiovasculaire et métabolique. 

Le tabagisme et les aptitudes sexuelles 

Pour les hommes, le trouble de l’impuissance est également lié au tabagisme. Une bonne irrigation sanguine est nécessaire à l’érection, fumer fait baisser le débit artériel et empêche le remplissage des corps caverneux. Il a été démontré que le tabagisme augmente de 51% le risque de troubles de l’érection chez les fumeurs. 
La fumée de tabac peut occasionner une diminution de la libido consécutive à une baisse de la sécrétion de testostérone chez les hommes. 
Chez les femmes, le tabac comporte des effets néfastes sur la lubrification vaginale. 

Le tabagisme et la fertilité 

Le tabac détériore la qualité du sperme chez les hommes, les spermatozoïdes sont moins efficaces, il y a un risque de stérilité. 
Chez les femmes, la fécondité est réduite d’1/3. Aussi la ménopause intervient plus tôt chez les fumeuses. Ceci en raison de la composition des cigarettes qui affecte les niveaux hormonaux. 
Fumer allonge le délai de conception et diminue les chances de succès en cas de procréation médicalement assistée.  

Le tabagisme et la cicatrisation 

Le tabac perturbe le système immunitaire, ralentit la reconstruction des tissus osseux et la cicatrisation après une intervention chirurgicale, une fracture ou une déchirure. Il favorise également la survenue de complications post-opératoires, comme une infection par exemple. 

Le tabagisme et la pilule contraceptive 

Associé à la pilule contraceptive, le tabac est un cocktail explosif chez la femme. Il y a un réel risque cardiovasculaire et la survenue possible d’un AVC, d’une phlébite voire d’une embolie pulmonaire. 

Le tabagisme et les cycles menstruels 

Le tabac est hypo-œstrogénique, il diminue les quantités d’œstrogènes, ce qui favorise des cycles menstruels irréguliers, anovulatoires, courts et plus douloureux.

Comment lutter contre le tabagisme ?  

La lutte contre le tabac est une priorité de santé publique. Plusieurs programmes nationaux de lutte contre le tabagisme sont mis en place par les institutions publiques.  

Il y a eu la rénovation du cadre juridique sur le tabac, l’obligation des paquets neutres, les avertissements sanitaires, les prescriptions de traitements de substitution nicotinique et des campagnes de sensibilisation comme le Moi(s) sans tabac. 

Mois sans Tabac est une opération mise en place depuis 2016 par Santé Publique France, le ministère de la Santé et de la prévention, en partenariat avec l’Assurance Maladie. C'est un défi collectif qui invite tous les fumeurs à passer 30 jours sans fumer. Pour cela, les fumeurs désirant arrêter de fumer peuvent s’inscrire sur le  site Tabac Info Service, téléphoner au 3989 ou bénéficier d’entretiens individuels ou collectifs proches de leur domicile ou en visio-conférence.  

Arrêter de fumer, c’est augmenter son espérance de vie et il n’est jamais trop tard pour arrêter. De plus, les premiers bénéfices de l’arrêt du tabac sont rapides. 

Selon Tabac Info Service, ces bénéfices sont entre autres :  

  • 20 minutes après la dernière cigarette, la circulation du sang et les battements du cœur reviennent à la normale, 
  • 8 heures après, l’oxygène arrive normalement dans les cellules, 
  • 48 heures après, le goût et l’odorat s’améliorent 
  • 72 heures après, respirer devient plus facile, on reprend un peu plus d’énergie,  
  • 2 semaines après, le risque d’infarctus du myocarde diminue,  
  • 3 mois après, la toux et la fatigue diminuent, le souffle revient, la marche est facilitée,  
  • 1 an après, le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié,  
  • 5 ans après, le risque d’AVC redevient celui d’un non-fumeur,  
  • 15 ans après, l’espérance de vie redevient presque identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé. 


Cet article vous a plu ?    

Cliquez sur J'aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !    

Prenez soin de vous ! 
5
avatar Claudia Lima

Auteur : Claudia Lima, Rédactrice Santé

Claudia est créatrice de contenus chez Carenity, elle est spécialisée dans la rédaction d’articles santé.

Claudia est titulaire d’un Executive MBA en Direction Commerciale et Marketing et continue de se... >> En savoir plus

1 commentaire


Hookette • Membre Ambassadeur
le 01/11/2022

Bonsoir @Claudia. J'ai vécu le tabagisme passif quand la cigarette était accepté à une époque dans les bureaux

Vous aimerez aussi

Les addictions, qu’est-ce que c’est et comment les traiter ?

Dépendance tabagique

Les addictions, qu’est-ce que c’est et comment les traiter ?

Lire l'article
Qu’est-ce que l’addiction ?

Dépendance tabagique

Qu’est-ce que l’addiction ?

Lire l'article
Quels médicaments sont nocifs pour nos yeux ?

Quels médicaments sont nocifs pour nos yeux ?

Lire l'article
Déserts médicaux en France : pourquoi sont-ils apparus ? Quelles sont les solutions possibles ?

Déserts médicaux en France : pourquoi sont-ils apparus ? Quelles sont les solutions possibles ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées

Fiche maladie