«
»

Top

BPCO, les idées reçues sur les causes, les symptômes et les traitements

Publié le 27 sept. 2021 • Par Claudia Lima

La bronchopneumopathie chronique obstructive ou BPCO est une maladie chronique qui touche les bronches de manière progressive et génère une destruction accélérée des poumons.

Quelles sont les causes ? Les traitements ? Peut-on en guérir ?

Vous souhaitez des réponses, lisez notre article !

BPCO, les idées reçues sur les causes, les symptômes et les traitements

La BPCO : quelle est cette maladie ? 

La bronchopneumopathie chronique obstructive dite BPCO ou “bronchite chronique” est une maladie chronique inflammatoire des bronches. Cela signifie qu’elle provoque une obstruction permanente et progressive des voies respiratoires et une destruction des alvéoles des poumons que l’on nomme emphysème

Cette maladie entraîne une gêne respiratoire qui se caractérise par une diminution du souffle, une altération de la qualité de vie et un risque important de mortalité. 

La principale cause de la BPCO est le tabagisme. Elle est donc plus présente chez les fumeurs.  

D’autres causes sont responsables de la BPCO et touchent aussi les non-fumeurs :  

  • Le tabagisme passif, 
  • Les pollutions intérieure (bois, charbon, …) et extérieure (particules fines), 
  • L’exposition professionnelle en milieu industriel ou agricole, 
  • Le patrimoine génétique, en cas de déficit en alpha-1-antitrypsine, défaut qui affecte les poumons, 
  • Les conséquences de certaines maladies comme la toxicomanie, le VIH, l’anorexie mentale entre autres. 

Les symptômes, souvent sous-estimés par les patients, sont des toux chroniques, des expectorations, de l’essoufflement. La BPCO se dégrade progressivement et est ponctuée d’exacerbations (des épisodes d’aggravation des symptômes). 

Pour traiter la BPCO, il faut arrêter le tabac. Puis sont prescrits, en fonction de la gravité de la maladie, des bronchodilatateurs, des corticoïdes, des antibiotiques, essentiellement pour le traitement des symptômes. Ensuite, il y a la réhabilitation respiratoire pour faciliter la respiration et récupérer du souffle et pour les cas les plus graves de l’oxygénothérapie. 

La BPCO en chiffres 

En France, près de 3,5 millions de personnes sont atteintes de bronchite chronique soit 6 à 8% de la population adulte. La maladie représente 3% des décès en France.  

En Europe, elle concerne 23 millions de personnes. Environ 15% des BPCO surviennent chez des individus non-fumeurs, proportion qui atteint 50% dans les pays en voie de développement. 

Selon les estimations de l’OMS, la BPCO serait devenue en 2020 la 5ème maladie la plus courante dans le monde et la 3ème cause de mortalité. 

Dans 80% des cas, le tabagisme est la cause principale. 

De nombreuses idées reçues accompagnent la BPCO, quelles sont-elles ?  

La bronchopneumopathie chronique obstructive peut-être diagnostiquée à l’aide d’un simple examen ? 

Vraila spirométrie permet de mesurer les capacités respiratoires. Le résultat de cet examen permet de classer la maladie selon le degré de sévérité de la gêne respiratoire. 

Les symptômes de la BPCO permettent un diagnostic rapide ? 

Faux, ceux-ci se développent lentement, sont liés à tort au vieillissement et souvent négligés. 

La BPCO est incurable ? 

Faux, les symptômes peuvent être traités et le quotidien amélioré selon l’état d’avancement de la maladie et la réponse aux traitements de chacun. 

L’alimentation n’a pas d‘impact sur la BPCO ? 

Faux, en cas de surpoids, les poumons et le cœur sont plus sollicités et en cas d’insuffisance pondérale, les symptômes génèrent plus de complications. Il faut maintenir une alimentation équilibrée.

Le sevrage tabagique est la meilleure manière de combattre la BPCO ? 

Vraile tabac contribue à l’inflammation des bronches et l’aggravation des symptômes de la maladie 

Les personnes atteintes de la BPCO doivent se faire vacciner ? 

Vrai, la vaccination contre la grippe est obligatoire (1 fois par an) et contre les pneumocoques (1 fois tous les 5 ans). Celle contre la Covid-19 est vivement conseillée. 

La BPCO est une maladie rare ? 

Faux, on estime que plus de 64 millions de personnes vivent avec la BPCO dans le monde.  

Au moindre doute, il faut se faire dépister, un diagnostic avancé, en particulier chez les femmes précocement touchées, permet un traitement efficace. On estime que 2/3 des personnes ignorent qu’elles ont la BPCO

Les recherches scientifiques continuent et des traitements nouveaux apparaissent, un patient souffrant d’emphysème a reçu une valve au CHU de Limoges, une prise en charge innovante dans le traitement de la BPCO. Plus d’informations dans l’article ci-joint : Limoges, le CHU innove dans la prise en charge des patients atteints d'emphysème


Cet article vous a plu ?    
 
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !    
  
Prenez soin de vous ! 


35
avatar Claudia Lima

Auteur : Claudia Lima, Rédactrice Santé

Claudia est créatrice de contenus chez Carenity, elle est spécialisée dans la rédaction d’articles santé.

Claudia est titulaire d’un Executive MBA en Direction Commerciale et Marketing et continue de se... >> En savoir plus

1 commentaire


murcia
le 12/10/2021

J'ai une BPCO depuis environ 7 ans. Concernant les injections EXPERIMENTALES appelées abusivement vaccins contre un soi-disant virus appelé Covid19 (en attendant le 20, 21 etc.!) jamais je ne me prêterai à cette mascarade et jamais je n'accepterai ces injections. Je vis dans une Résidence pour personnes âgées, environ 100, en février, j'ai été LA SEULE à refuser le test PCR (dont l'inventeur a dit lui-même avant de mourir subitement et étrangement), qu'il ne détectait aucun virus, la seule avec 9 autres personnes à refuser les deux premières doses (7 morts dans le mois qui a suivi la 2ème !) et n'ai jamais porté la muselière. Et j'ai 84 ans et je vis toujours sans "covid". En revanche, je prends depuis 7 ans de la vit.D3K2MK7 et depuis février 2020 j'ai bien sûr ajouté le zinc et la vit.C mais liposomée. Et pas de covid, ni rhume, ni grippe, rien. La 3ème dose va être administrée d'ici quelques jours à quasiment tous... sauf à moi. Jamais.

Vous aimerez aussi

Tout savoir sur la  BPCO et le coronavirus !

BPCO

Tout savoir sur la BPCO et le coronavirus !

Lire l'article
BPCO : l’alimentation peut-elle jouer un rôle dans le mieux vivre avec la maladie ?

BPCO

BPCO : l’alimentation peut-elle jouer un rôle dans le mieux vivre avec la maladie ?

Lire l'article
Définition, diagnostic et traitements d’une bronchite grave méconnue : la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

BPCO

Définition, diagnostic et traitements d’une bronchite grave méconnue : la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Lire l'article
Voir le témoignage

Discussions les plus commentées

Fiche maladie