https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

Sensation de malaise imminent

Posté le

Depuis hier nouvel assaut de sensation pénible de malaise imminent. Vide soudain, oppression, tête qui tourne, bouffée de chaleur, coeur battant...Obligée de m'allonger. Je vais prendre un anxiolytique... je le fais rarement mais là...ras-le-bol...

Pardon j'avais besoin de déposer ça.

Merci

Sensation de malaise imminent

Posté le

Suite....j'y pense tout à coup !

Peut-être que mon blocage aux cervicales réapparu depuis 3 ou 4 jours y est pour quelque chose...

Sensation de malaise imminent

Posté le

tous ces symptômes que vous décrivez je les ai aussi depuis l'été passé ils sont venus s'ajouter aux autres déjà nombreux, coeur qui bat très vite avec essoufflement, vertiges, c'est assez angoissant. tous les soirs douleurs au bras gauche avec démangeaisons ainsi que douleurs à la nuque et main droite et j'en passe.

je suis en train d'essayer le canabidiol 2 à 3 gouttes sous la langue 3 fois par jour et cela me soulage bien et n'ai plus d'angoisse et moins de douleurs, mis à part le paracétamol je ne prends surtout aucun médicament car ils me provoquent tous des crises.

concernant les sorties, trop de monde embrouille notre esprit déjà brumeux et nous fatigue vite, je m'en tiens à 4 pers. maximum autrement après 1 h. je dois comme vous m'isoler et ne rêve que de m'enfuir au calme.

les douleurs changeantes je les traite localement avec une crème anti inflammatoire naturelle à laquelle j'ajoute 5 gouttes d'huile essentielle de gaulthérie, ceci aussi souvent que nécessaire, c'est un petit miracle.

bonne année à vous tous

courage

lynda

Sensation de malaise imminent

Posté le

Bonjour s il y a trop de monde je me sens opprese les voix fortes les odeurs la chaleur le froid la lumière et bien d autres choses encore. Les réveils nocturnes  palpitations sueurs .......Bref plus les jours passent plus les nouveaux  symptômes  arrivent picotement démangeaisons...........je ne comprend  pas que les recherches n avancent pas plus ,nous sommes de plus en plus nombreux à en souffrir de la fibro pourtant

Sensation de malaise imminent

Posté le

Je me retrouve TELLEMENT dans ces descriptions !!! En ce moment ce sont les démangeaisons, les picotements bizarres à la surface de la peau ( comme si elle ne supportait pas d'être "étirée" sans rien d'apparant) . J'ai aussi une rhinie continuelle, une boule dans la gorge et comme un bouton à l'intérieur de la lèvre supérieure. Demain ce sera autre chose...c'est fou ! 

Depuis quelques semaines je note tous les symptômes au quotidien et lorsque je ressens quelque chose je me réfère à ces notes et constatant que j'ai déja éprouvé tel ou tel signe et que s'est passé, ça me rassure, je le supporte mieux. Un truc qui vaut ce qu'il vaut.

Bon courage

Sensation de malaise imminent

Posté le

RhiniTe, pardon

Sensation de malaise imminent

Posté le

Bonjour,

Merci pour ce sujet. Je me suis retrouvée partout. Je me sens moins seule du coup et plus une "malade imaginaire"

Traitement actuel :

1) APRANAX 750mg+LYRICA 75mg+INIPOMP 40mg

2) XANAX 0.25mg+FLUOXETINE 20mg

3) et de ma propre initiative depuis le 11/01/2020 : Magnésium [Amino-Chélate]

Sensation de malaise imminent

Posté le

OUPS , 4) STILNOX

Sensation de malaise imminent

Posté le

@Laudemgloriae quelle bonne idée, écrire tous les jours ce qu'on éprouve et constater avec le recul que les douleurs vont et viennent cela doit certainement rassurer car il est finalement difficile de différencier un symptome d'une autre maladie ou de la fibro. Merci

Sensation de malaise imminent

Posté le

Très heureuse que cette petite méthode puisse aide quelqu'un.

Toutefois je voudrais ajouter qu'il faut que ce moyen reste "un moyen", c'est à dire une mémoire écrite permettant de ne plus angoisser face à tel symptôme. Le danger pourrait être en effet de s'étudier constamment. Au contraire, personnellement en tout cas, il me permet de dédramatiser. On note sans s'attarder ( nausée, douleur machoire G, douleur sous les côtes a D, élancements dans le pied G.....etc) et voilà tout et on y revient quand il faut...

J'ai un exemple précis en tête. Il y a de cela un an et demi je me souviens d'avoir paniqué parce que je perdais du poids chaque jour. Déja très éprouvée par ailleurs, cette perte de poids signifiait alors pour moi maladie grave et rien d'autre. Sans compter que j'étais sous AD et donc sensée grossir....Quelque temps après voilà que je reprends du poids et dans mon esprit rassuré tout rentre dans l'ordre. Mais voilà qu'il y a quelques semaines je constate que j'ai à nouveau maigri. (Or à ce moment-la je traversais encore des moments difficiles.) Je consulte mon petit aide-mémoire et je vois "noir sur blanc" que mon poids a déjà connu cette dégringolade et qu'à l'époque je traversais également des épreuves qui, sans que j'en aie conscience, me coupait probablement l'appétit. Mon mari ne cessait de me dire que "je ne mangeais rien" alors qu'il me semblait le contraire. Bref, manque de nourriture par rapport à d'habitude et stress : je m'étais donc inquiétée pour rien. J'ai alors décidée de ne plus y faire attention....Sous réserve bien sûr qu'il n'y ait pas d'autres symptômes objectifs pouvant expliquer ces variations. Demeurer vigilante sans se laisser manger de l'intérieur. Une personne a exprimé cela très bien : " J'ai beaucoup souffert de maux qui ne me sont jamais arrivés". 

Je suis quelqu'un de très anxieuse et je me rends compte que mon imaginaire en rajoute trop souvent aux maux que la fibro me fait déja supporter. Ce petit carnet me permet de "vivre avec" en apaisant mon esprit, me rendant aussi plus supportable pour mon entourage, ce qui n'est pas négligeable.

Pardon pour ce long témoignage qui vaut ce qu'il vaut...

Bon courage à tous et haut les coeurs !