Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ lorsque j'ai voulu signer un contrat Garantie Accident de la Vie (label GAV) auprès du Crédit Agricole, j'ai choisi de le souscrire dans le village de mes grands-parents, et y suis allée accompagnée de mon père. Là, le conseiller nous a dit : "je comprends, vous souhaitez avoir les moyens pour organiser votre enterrement ?" Ben, il était à masse, celui-là, il ne savait pas que ce type de contrat a la spécificité de couvrir ceux qui terminent comme une "Gueule cassée" quand un cinglé cherche à faire le maximum de victimes, je ne souhaite pas avoir en plus des fins de mois difficiles ! Je lui ai répondu : "euh, je vais réfléchir..." et je suis ressortie avec mon père ! j'ai signé le même contrat GAV, mais ailleurs ! 

Combien verse l'Etat aux victimes d'attentat ? 40 000 euros MAXIMUM, ça passe vite quand vous avez vécu l'enfer et vu les gens s'effondrer autour de vous... Un exemple : une victime au BATACLAN, devenue sourde, dont l'Etat se demandait s'il avait besoin d'être appareillé, ou... s'il ne pouvait pas apprendre la langue des signes... ça serait moins cher, non ? Cette personne a dégoté une personne tout à fait compréhensive, qui a attendu que l'Etat se décide à lui verser son dû, pour lui réclamer ses honoraires... 

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ je suis née avec une malformation de naissance des 2 genoux. Au 1er séjour à La grave, avec ma classe, je me suis fait la première. Une infirmière a jugé qu'il n'était pas nécessaire que j'aille voir un médecin. De retour en famille, ma mère m'amène chez la pédiatre, qui nous dit d'aller d'urgence à l'hôpital. C'était le premier plâtre d'une très longue collection, étant donné qu'il fallait attendre la fin de la croissance pour opérer.

Mon père travaillant dans le milieu de la Formule 1, j'ai été opérée par un chirurgien très connu dans ce milieu. La jeune anesthésiste, je l'ai vue très rapidement ! elle ne s'est pas donné la peine d'entrer dans la chambre, se tenant derrière la porte. Elle m'a demandé mon poids et ma taille, et... n'a pas mentionné si je souffrais d'allergies. Sinon, je lui aurait dit que j'avais eu une sacrée enfance et adolescence, étant allergique à toutes sortes d'aliments et de vêtements ! (ce que je ne savais pas à l'époque, c'était que je faisais aussi de l'asthme d'effort).

Ce que je ne savais pas alors, c'était que je ferais une allergie... à l'anesthésiant ! il m'a fallu PLUSIEURS MOIS pour ne pas être à la masse ! heureusement que la déléguée de classe venait souvent me voir chez moi, pour me refiler les cours que j'avais ratés ! mon père a fini par demander un rv au chirurgien pour savoir ce qu'il s'était passé. Il lui a répondu qu'il n'avait rien à voir avec tout ça, qu'il avait très bien fait son travail, et que l'anesthésiste... elle ne sévissait plus dans sa clinique ! dans cette clinique, on avait également oublié de me dire qu'il fallait que je me "picote" le genou, pour retrouver la sensibilité du genou... mais qui prie encore à genoux à l'heure actuelle ? ça doit être seulement une frappadingue qui a tenté de... "rallier Londres", depuis... Bonn, en... 2011, en fauteuil roulant et avec juste un euro en poche ! la "frappadingue" n'est pas allée bien loin, mais l'espoir fait vivre, n'est-ce pas ? Bon ben après toutes ces émotions, j'ai bien mérité une coupe de DRAPPIER, cuvée Général de Gaulle, bien sûr !

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ le kiné que je devais voir à cause de mes luxations de rotule, a dit un jour à ma mère : "Vous venez me voir parce que je suis le meilleur, n'est-ce pas ?" "Non, parce que vous êtes le plus proche de l'école !". À la pédiatre qui lui demandait comment ça se passait, ma mère a répondu : "C'est qu'il est bavard ! il me dit au sujet de la patiente qui vient de sortir : "qu'est-ce qu'elle a comme problèmes avec son fils, celle-là, mais peut-être bien qu'elle l'a cherché" ! et au sujet de la suivante, c'est : "elle ne parle que de son divorce, ça lui fait si peur ! c'est qu'elle n'avait rien vu venir !"... ma mère a ajouté : "vous savez, TOUT LE MONDE  y passe..." Libre à elle de comprendre l'allusion... La doctoresse a immédiatement répondu : "mais on n'a pas du tout le droit de parler des patients aux autres patients !"

La fille a fait kiné, comme son père, et côté commérages, elle était EXACTEMENT la même !

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ Un jour, j'ai eu un accident de voiture,  en fin de journée, dans ma commune. Les pompiers me transportent à l'hôpital le plus proche. À 23 h, on me renvoie chez moi, sans m'avoir fait trop d'examens, et sans accepter de me garder au moins une nuit. Le lendemain matin, je vais à la boulangerie en bas de chez moi, et soudainement, je tombe dans les pommes au moment de payer. Les mêmes pompiers sont appelés, et sont furieux que l'hôpital ne m'ait pas gardée une nuit en observation. Rebelote au même hôpital, on me garde 3 jours, et on ne trouve RIEN... Je retourne chez mon médecin généraliste qui m'envoie chez une endocrino, de la même commune que l'hôpital. Désolée, elle s'exclame : "mais ils  ne vous ont même pas vérifié la TSH ? " et elle me prescrit immédiatement un mois de Lévothyrox ainsi que des examens complémentaires de la thyroïde. À ce second rv, elle me dit que j'en ai pris pour 2 ans minimum d'abonnement avec le lévothyrox... Contrairement à ce qu'on nous avait affirmé à la télé, notre vaillante ligne MAGINOT n'avait pas pu empêcher les nuages de Tchernobyl de faire un petit tour par chez nous ! Il paraît que l'île de Beauté a méchamment morflé...

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué 

salut ravis de vous lire ,

ah les pompiers : les anges de la terre ,a propos ,hier un capitaine dans le plan de la semaine de la prévention des accidents de la route ,à dirigé une formation pour les jeunes, en  secourisme ,organisé par mon association en partenariat avec l'agence nationale de prévention routière  ,c'est pour cela que j’étais un peu occupé ces derniers jours ......

courage ,continuez et bonne nuit

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ ah, mon père, ingénieur spécialisé dans la Formule 1, qui avait construit sa propre voiture dans le garage de son père... une fois, il m'a fait passer à la "place du mort" en Ardèche, et m'a dit : "je suis pas allé à fond, vu que c'est ta première fois !". Il s'est arrêté, je suis sortie, j'avais envie de vomir... et ma mère m'a dit : "je t'assure qu'il n'a pas conduit vite !". Ben ça a été ma première, et surtout.. ma DERNIÈRE fois ! Il a aussi fait le Tour de Corse. Il faut savoir que les équipes font des traits de couleurs différentes (selon les équipes), ce sont des systèmes de marquage spécifique, pour dire : "attention, ralentir", "léger virage" "on accélère" "à fond MAINTENANT pendant 100 m", il sait donc lire cet alphabet spécial à chaque équipe, et... côté infractions au Code de la route... il a pratiquement tout fait.. sauf brûler un feu rouge ou ne pas respecter un stop, bien sûr ! tandis que c'est ma soeur et moi qui avons eu des accidents tout bêtes, à faible vitesse, et dont nous n'étions pas responsables ! Au fait, les médecins m'ont dit que mon traumatisme crânio-cérébral grave (à l'origine de mon épilepsie donc) était TYPIQUE de quelqu'un qui avait qui avait eu un accident de voiture, et que mon originalité, c'était de m'être fait ça en tombant de ma propre hauteur !

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué 

salut pour les problèmes  de santé lié aux traumatismes ,je ne sais pas est ce que vous accepter de vous orientez chez les api-thérapeutes ,car le venin est efficace ,une collègue qui m'a avoué que ses problèmes qu'elle vivait lors du service sont causés par son état épileptique et après la prise de venin sous forme de piqûre ,son état s'est amélioré noter aussi la diminution de prise de médicaments......

Bonne soirée             

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ mais j'adore l'abeille, vu que c'est le symbole de l'Ecole Centrale de Paris dont mon père est diplômé ! à noter que je suis à la dose minimale d'anti-épileptique.

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué 

OK ,bonne chance  !                              

Vos anecdotes sur le pire du pire sur ce que les "soignants" (c'est large !) vous ont dit, fait, sur votre maladie...
1

Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

J'ai une seule anecdote de ce genre à vous rapporter. J'ai commencé à surveiller ma glycémie avec un lecteur de glycémie en juillet 1981. La mesure nécessitait de se piquer le bout du doigt avec un petit appareil autopiqueur pour obtenir une grosse goutte de sang. Une subtile infirmière n'avait alors rien trouvé de mieux à me dire que : "il ne faut pas vous piquer l'index, vous en aurez besoin quand vous serez aveugle."

Je vous laisse savourer la sentence… Je crois être assez dans le thème de la rubrique, non ?

Bien à vous.

Philippe