Patients souffrant de BPCO ou ICC

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/bpco.jpg

Patients BPCO

14 réponses

219 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

[modéré par un administrateur]

Début de la discussion - 26/06/2017

Patients souffrant de BPCO ou ICC


Posté le

mon  histoire à commencer il y à 40 ans,né en 1941 ,par manque de soins ,j'ai eu de nombreuses maladies,il m'arrive de penser que j'ai eu de la chance ,j'étais ,alcool et tabac,mes métiers n'ont pas aider,barman de nuit,peintre en bâtiment dans les années 60,tout pour des poumons fragiles,en 2.006 opération lobectomie,mais la bpco qui s'etait bien reduite à repris ces derniers mois,l'âge peut'être,j'aime jardiner,et si je peut. marcher un peu.,les médicaments ont évolués,mais ne sait toujours pas le plus efficace,il m'arrive de penser que j'ai eu de la chance ,alcolo tabagique ,j'avais tout stopper en 95 dès les premiers symptômes,voilà un long parcours,je vous souhaite le meilleur. merci.!

Patients souffrant de BPCO ou ICC


Posté le

Mon époux né en 1949 a été diagnostiqué "BPCO"  à 59 ans suite à la déclaration d'un carcinome épidermoïde ayant nécessité une bilobectomie droite. A cette occasion arrêt complet du tabac, après bien des essais infructueux au cours de sa vie - à l'époque pas d'aide - seul moyen d'arrêter une volonté sans faille.

Dès son plus jeune âge il a très régulièrement souffert de rhinites. 40 ans de métier de menuisier et d'ouvrier du bâtiment n'ont fait qu'accentuer le problème - travaux sans protection, sans aspiration, nettoyage de l'atelier sommaire, locaux exigus sans aérations occupés par tous les corps d'état - donc nuisances multiples,, utilisation de produits interdits maintenant. Ses sinus constamment enflammés par les nuisances industrielles ne lui permettaient pas de respirer normalement par le nez et le forçaient à respirer par la bouche donc ses poumons se sont pris directement  toutes les poussières et autres substances nocives.  

A l'époque, le corps médical était obnubilé uniquement par le tabac. On lui conseillait d'arrêter impérativement de fumer mais personne n'a eu la présence d'esprit de se demander quelles étaient ses conditions de travail et à quels produits ses poumons étaient confrontés. Alors que ses infections respiratoires à répétitions avec parfois hospitalisation auraient dû interpeler la médecine du travail. Ses phases d'exacerbation sont la plupart du temps provoquées par le contact avec des produits industriels. Je note aussi que de tous les papys boomers, anciens ou toujours fumeurs de notre connaissance, mon mari est le seul a être atteint de cette terrible maladie, mais, c'est aussi le seul menuisier du bâtiment...

Patients souffrant de BPCO ou ICC


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

je suis agé de 65 ans et je n'ai jamais fumé, pourtant je suis maintenant sous oxygénothérapie depuis décembre 2015, suite à une bronchite que j'ai trainé pendant 4 mois et même les antibiotiques ne faisaient pas d'effet, il avait été diagnostiqué une saturation assez basse lors d'examens préalables j'étais à 82 et je m'essoufflais facilement, en outre je faisais des apnées du sommeil, c'est pourquoi on ma demandé de porter un masque relié à un appareil resmed que toutes les personnes concernés connaissent.

Lors du dernier contrôle, en mars 2017 les résultats n'étaient pas au top, c'est pourquoi l'oxygène a été couplé à mon appareil la nuit.

la meilleure indication d'une BPCO est le bout des ongles qui sont rouges sombres suivant le taux de CO2 que l'on ne rejette pas.

Mais aucun médecin n'a pu m'expliquer pourquoi je suis atteint de cette maladie.

Mon pneumologue a soumis le fait que j'étais fragilisé par le nombres d'interventions chirurgicales que j'ai subi.(si mes souvenirs sont bons 21 je crois depuis 1999)

Bref, après le pompe à morphine, la pompe à insuline, j'air maintenant la pompe à air.

J'avoue que quelquefois j'en ai ras le bol.

Amicalement à tous

Patients souffrant de BPCO ou ICC


Posté le

J'ai une BPCO depuis que je fume quasiment, depuis 25 ans je fume et depuis 20 ans j'ai une BPCO, je crachais tous les matins et depuis 5 ans je crache toute la journée et la nuit.

Là j'ai un emphysème et

j'arrête de fumer dans quinze jours !!!!!

Patients souffrant de BPCO ou ICC


Posté le
Bon conseiller

Bonjour Mélaine

Quand tu dis j'arrête de fumer ? dans 15 jours, crois tu que tu vas le faire.Je pense que c'est maintenant qu'il faut le faire.

Tu vas passer une période difficile mais si tu tiens une semaine tu seras sur la bonne voie.Je sais que c'est facile à dire mais j'ai accompagné des gens qui voulait vivre sans tabac et ç'est bien passé.

Il y a dans le tabac des substances chimiques qui sont responsables de l'addiction au tabac, c'est pour ça que c'est difficile d'arrêter mais tu peux te faire aider. Va voir ton médecin pour qu'il te prescrire anxiolytique léger faiblement dosé.

bon courage ?

Patients souffrant de BPCO ou ICC


Posté le

Bonjour Cigale 53 j'ai fait un scanner et après demain je vois une pneumologue j'arrête dans 15 jours le temps de me préparer c'est-à-dire voir un acupuncteur et un praticien en hypnose après pour consolider l'affaire je ferai un jeune médicalisé et une cure thermale peut-être

Patients souffrant de BPCO ou ICC


Posté le
Bon conseiller

Bonjour Mélaine.

Je pense que tu vas réussir ton pari, je sais ? ce n'est pas un pari mais tu y arriveras j'en suis sur. Si quelquefois tu doutes n'hésites pas à revenir vers nous. Je sais que vivre avec une BPCO est déjà difficile, je te souhaite une suite heureuse ? dans ta démarche

Patients souffrant de BPCO ou ICC


Posté le

je souffre également de BPCO depuis 2015 depuis un accident de vie - en début d'année j'ai fait un cure - "voies respiratoires" dans le seul but d'essayer d'arrêter la progression de la maladie, et je constate un mieux vivre - mon pneumo veut que j'y revienne l'année prochaine !!!

Patients souffrant de BPCO ou ICC


Posté le

@cigale83

Discussions les plus commentées