N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/bpco.jpg

Patients BPCO

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

Posté le

Merci Maya pour votre réponse,  suis en arrêt maladie depuis janvier 2017 suite à une hospitalisation dûe à une à une crise de dyspnee respiratoire, Le médecin conseil m'a convoqué suite à mon arrêt de travail. Il m'arrête donc les indemnités journalières au 30 juin.  Même si mon médecin traitant me prolonge, la sécu ne m indemnisera par rapport aux écrits de ce médecin conseil. Donc, évidemment,  plus de rentrée d'argent. La,médecine du travail, quant à elle, est comme je vous disais plus haut, sidérée.  Elle m'a guidé pour faire une demande d'invalidité ainsi que des papiers à faire auprès de la Mdph. Je lui ai demandé de reprendre le travail seulement 3h/jrs. Mon employeur étant d'accord, afin d'avoir un minimum d'argent . Elle attend comme moi la réponse du dossier d'invalidité. Si celui ci est positif, là elle indiquera Inapte à tous types de travail. Enfin, c'est ce qu elle me dit. J'ai rdv avec assistante sociale de la sécu vendredi 29 juin. Chaud, mon arrêt s'arrêtant le 30.  Mon RDV avec le médecin conseil a eu lieu lundi dernier, pour vous dire qu' il me met vraiment le couteau sous la gorge.  Je fais de la kiné respiratoire depuis la nuit des temps, étant donné 3 pneumothorax à l'age de 25 ans. Depuis l'année dernière,  séance vélo chez le kiné 2/semaines. Mais j'avoue que je suis un peu fainéante pour toute activité sportive. C'est le coup de m'y mettre en fait, et je lutte aussi pour l'arrêt du tabac et ça c'est une autre paire de manche. 

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

Posté le

La médecine m'a dit tel quel, ca m'ennuie énormément de vous renvoyer au charbon avec une telle EFR !!!! Elle tend le dos limite plus que mois.  Mon kiné  Mon pneumologue,  Mon médecin traitant  ainsi que la médecine  du travail sont sidérée. Mais que faire contre un médecin conseil de la CPAM qui a pignon sur rue !!!! 

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

Posté le

moi aussi je suis stupéfaite ; vous etes sure d'avoir bien compris ? il plaisantait peut etre ? quand il dit j’arrête les indemnités au 30 juin il veut dire je mets l'invalidité au 1er juillet ? 

regarder sur ameli .fr dans dossier invalidité .

il faut arrêter de fumer tout de suite ! là c'est grave ! prenez la cigarette électronique les patchs n'importe quoi ...

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

Posté le

Bonjour Maya, malheureusement,  il ne plaisantait absolument pas du tout. Même que j'ai reçu la notification en courrier recommande avec accuse de reception quelques jours après comme quoi suite à la décision du médecin conseil , l'arrêt de travail n'étant pas médicalement justifié,  on ne me verserait plus d'indemnités journalières à partir du 30 juin.

Courant mars, Je suis passée devant un expert médical afin de pouvoir continuer de bénéficier de ma prévoyance pour compléter mes revenus.  Quand il a vu les résultats de mon EFR,  direct sur place il m'a validé mon arrêt,  il m'a meme dit, avec un tel compte rendu et résultat,  ils comprendront pourquoi vous ne pouvez pas travailler.

  Par contre le médecin conseil CPAM,  avec lui, carrément je dois me faire licencier pour inaptitude à mon poste de travail, direction pôle emploi et s'inscrire comme demandeuse d'emploi handicapée sédentaire.  Quand je lui ai demandé pourl' invalidité , il m'a répondu que j'étais handicapée sans l'être,  Je suis vraiment désolé Madame M.  Et moi, juste je lui ai répondu désolée d'être malade. Cela s'est passé comme tel. En somme, pour lui, invalidité même pas ça fait parti de son vocabulaire . Donc,  vous pensez bien que j'ai contesté avec en appui ma conclusion écrite du pneumologue de  mes résultats d'EFR et de scanner pour emphyseme bien diffu. Donc branle combat administratif de partout.. 

Quant à l'arrêt du tabac,  suis suivie par tabacologue. Dur voire très dur mais bien diminuée déjà avant le taux 0. Je vais y arriver. La tabacologue m'a inscrite à des séances de marche nordique et de renforcement musculaire que je pratique 2/semaines en plus du vélo chez le kiné.   

Mais je vous avouerai que lorsque je suis sortie de la CPAM avec le RDV de ce médecin conseil, la cigarette m'a été d'un grand soulagement,  une béquille tout simplement.  En plus vivant seule, je dois tout assumer et gérer. Je sais, c'est une excuse que je me trouve. En attendant,  point de vue administratif,  rentrée d'argent, c'est la panade, dans quelques jours, ne suis plus en arrêt maladie, et couic,  on n'arrête évidement les indemnités sécu.  

Je dois dire que cela fait du bien de passer via ce groupe.  Car malheureusement,  beaucoup de gens de l'extérieur ne connaissent rien de cette maladie, et une seule chose sort de leur bouche, tu n'avais qu'à pas fumer !!!! C'est certain qu'avec des mentalités comme ça,  j'avance vachement  !!! Pppppfff

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

Posté le

Quand je parle de prévoyance,  c'est obligatoire par mon travail. Bien contente qu'elle complète mes revenus. Suis passée cette année et l'année dernière devant un expert médical qu'ils m'ont imposé . Lui a pris son temps, et même fait souffler dans le pik fol qui ne dépassait pas les 200.  Aucun souci avec lui.   Le médecin conseil de la CPAM ne m'a meme pas ausculte, nada. Même pas de pikflo qui à la base concerne le débit de souffle.  

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !
1


Posté le

quel est votre travail? j'avoue que je ne comprends pas ce médecin ! il aurait pu au moins mettre invalidité 1 ça vous aurait permis de travailler à mi temps quelques temps . 

vous lui avez dit que vous fumiez toujours? certains médecins sont complètement fermés dans ce cas . il faut bien spécifier que vous êtes en cours de sevrage et suivie par un tabacologue .

vous avez mis le compte rendu de votre hospitalisation dans votre dossier ? 

dans quels département êtes vous ? et êtes vous encore loin de la retraite? 

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

Posté le

@valdreux‍  j'ai lu votre saturation dans une autre rubrique et je pense que c'est un peu pour ça qui ne vous a pas donné l'invalidité ; car elle est plutôt bonne ;ça donne quoi niveau gaz du sang? l'essoufflement n'est pas un critère qui compte beaucoup en fait ! 

j'ai travaillé très longtemps avec une sat à 94 ; une vems à 26 . mais ça dépend de votre travail . au bureau c'est possible . 

bon courage!

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

Posté le

Je travaille en usine depuis 32 ans,  posture debout, marcher, port de charges lourdes,  inhalation produits ect. ...  c'est sur qu' assise,  Aucun essoufflement !!!!  On se bat là actuellement avec mon médecin traitant et médecine du travail pour demander invalidité.  Je vais pouvoir reprendre le travail que 3h /jour sur un poste aménagé.  On verra la suite. 

Mon dernier gaz du sang de mars est à 96. Donc bon. En même  temps ils ont toujours été bon. 

Mais comme dis mon pneumologue,  j'ai une force de caractère  inimaginable ce qui m'aide beaucoup sur pleins de choses. Je suis quelqu'un qui ne se prend absolument pas la tête.  

.  Ce médecin conseil est bien connu pour ces jugements pris trop rapidement,  En attendant,  tout le monde s'en plaint mais il est toujours là,  et pignon sur rue. Je ne me suis pas vantée que je fumais 3 à  5 clopes par jours, que j'étais suivie par tabacologue ca lui ai dit. 

J'attends la suite pour la contestation,  et si ca doit finir devant un tribunal,  et bien j'irai.  Suis battante et pas l'intention de dire Amen.  

Comme dit mon médecin, je n'ai pas fait de cinéma ni de comédie comme certains savent y faire. Il m'a jugé de part mon apparence,et mon comportement.  Égale et entière à moi même.  Absolument pas écrit sur mon Front que j'en bave pour monter 1 étage,  ou une montée de 50 m !!!!   Que si trop d'effort,  Je vois jaune avec des points blancs.

Suite restée de marbre, juste à l'écouter de son blablabla administratif.  Comme dit mon pneumo, juste un petit médecin qui fait du zèle.  

Merci pour le courage, il en faut. 

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

Posté le

@valdreux oui il sert les intérêts de la sécu ! mais il n'est pas le seul ! ce n'est pas si facile d'avoir l'invalidité .

reprenez le travail un peu (1 mois si possible )et remettez vous en arrêt ; s'il veut à nouveau arrêter les indemnités il est obligé de vous re convoquer. 

N'hésitez pas à faire valoir vos droits !

Posté le

Tout à fait, je confirme et pas le seul non plus malheureusement. 

   J'ai bien l'intention de reprendre mais la médecine de travail ne m'autorise que 3h / jour, et mon employeur est d'accord. Je suis incapable de reprendre le travail en équipe.  Surtout faire 13H30 a 20h30 avec ce caniar et pas de clim chez nous car interdit, ca coûte cher à l'entreprise .  5h/13h, même pas en rêve,  Donc elle m'a prévenue que pour 3h car elle a la base, elle veut me mettre inapte. Mais comme les vivres me sont coupées fin de juin, cause medecin conseil, c'est pour m'aider à avoir un peu de rentrée d'argent en attendant le bouquet final qui sera long, pénible, onéreux sûrement mais je ne suis pas genre à baisser les bras. Un combat perpétuel entre la maladie et autre. Donc des demain, entre les coups de tel, les déplacements  le sport chaque jour, j'ai de quoi faire. je vais gerer du mieux que je peux.

Mais entre l'invalidité et la Mdph, la Caf il y a t'il un autre organisme que j aurai oublié  ???? 

Discussions les plus commentées