Fiche Cancer du poumon

Le cancer du poumon n’est souvent pas bénin : il constitue la première cause de décès par cancer en France. C’est une maladie provoquée par une prolifération cellulaire incontrôlée dans les poumons.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Cancer du poumon

28211 hommes et 11284 femmes ont été diagnostiqués d’un cancer du poumon en 2012 en France. L’âge moyen au moment de la découverte du cancer est de 65 ans pour la femme contre 66 ans pour l’homme, et les personnes décèdent en moyenne à 67 ans pour la femme et 68 ans pour l'homme. 

L’appareil respiratoire chez l’homme comprend les fosses nasales, la trachée et les deux poumons. Sa fonction est l’apport d’oxygène couplée au rejet du dioxyde de carbone, via le mécanisme de l’inspiration et de l’expiration. L’air est ainsi inspiré par la bouche, arrive dans la trachée, est amené aux bronches puis aux bronchioles. L’oxygène circule ensuite dans les alvéoles. C’est justement par les alvéoles pulmonaires que l’oxygène est amené dans le sang. Il sera ensuite distribué aux différentes cellules et organes. Le mécanisme de l’expiration correspond au même chemin mais pris dans le sens opposé, c’est-à-dire des alvéoles jusqu’à la trachée puis les voies nasales et la bouche. C’est le dioxyde de carbone (CO2) qui suit ce parcours.

Le poumon peut être affecté par différentes formes de tumeurs :

- Des tumeurs bénignes. Elles peuvent se former et se concentrer sur un seul lieu. Elles n’auront que peu d’impact sur la santé et leurs symptômes pourront même parfois être absents.
- Des tumeurs malignes. Elles sont nocives et mettent en danger la santé du patient. Elles peuvent se développer notamment dans les cellules des bronches ou encore dans les alvéoles pulmonaires.

Il existe deux types de tumeurs responsables du cancer du poumon (tumeurs malignes):

- Les tumeurs primitives dont le siège de développement sont les poumons.
Par la suite le cancer peut se généraliser à d’autres organes. Il formera alors des métastases.
- Les tumeurs secondaires : leur foyer d’origine est un organe différent des poumons. Le cancer s’est donc déplacé de son lieu d’origine vers les poumons. La migration du cancer peut s’être effectuée via le sang et le tissu lymphatique.

Certains éléments vont favoriser le développement d’un cancer du poumon:

- Le tabac reste la première cause à l’origine du cancer du poumon.
- Certaines causes varient selon les individus. Ainsi, la prédisposition génétique et l’âge sont des facteurs qui ont une incidence sur le cancer du poumon.
- L’exposition à certaines substances toxiques, en particulier au travail, peut participer au déclenchement d’un cancer du poumon. L’amiante, le nickel, le chrome ou encore les rayons ionisants jouent ainsi un rôle dans le déclenchement du cancer du poumon.

Toutes ces causes (tabac, substances toxiques et polluantes) auront une incidence d’autant plus grande sur le déclenchement d’un futur cancer du poumon, que la durée et la quantité de l’exposition du malade à ces éléments sera importante.

En savoir plus sur le cancer du poumon

La modification de l’état de santé général du patient ainsi que des problèmes respiratoires sont les deux symptômes courants du cancer du poumon.

Ils se déclinent sous la forme suivante :

- Perte d’appétit et perte de poids.
- Fatigue importante et durable.
- Toux chronique ou aggravation d’une toux déjà existante.
- Douleurs intenses (par poussée ou en continu).
- Infections des poumons : bronchite, pneumonie.
- Essoufflement.
- Crachats contenant du sang (expectorations sanguinolentes).

Des symptômes moins courants peuvent aussi alerter sur le développement d’un cancer du poumon. Une altération du ton de la voix et une extinction de voix qui dure plus longtemps que normal, sont des symptômes pouvant annoncer un cancer du poumon. La respiration sifflante, des difficultés à déglutir, une difficulté respiratoire et la paupière d’un œil tombante ou affaiblie sont aussi des symptômes du cancer du poumon. La compression de la trachée (respiration sifflante), l’écrasement de l’œsophage (troubles pour déglutir), la présence de liquide dans la cavité pleurale (problèmes pour respirer) sont des troubles à l‘origine de la manifestation des symptômes du cancer du poumon.

Le traitement du cancer du poumon se fait aujourd’hui selon 3 formes possibles : la chirurgie thoracique, la radiothérapie thoracique, et les traitement médicaux (chimiothérapie et biothérapies ciblées).
Un type de traitement unique pour le cancer du poumon peut être prescrit, aussi bien que l’association conjointe de deux traitements. Tout dépendra de l’avancement du cancer du poumon, de sa localisation ainsi que de l’état de santé du patient.

Ainsi la chirurgie et la radiothérapie sont préconisées pour une action locale sur le cancer du poumon. Ces modes de traitements se concentrent sur la zone cancéreuse seulement (la tumeur) ainsi que son environnement direct. La dénomination médicale de ce type de traitement est « traitements locorégionaux ».
A l’inverse, les traitements dits « systémiques », qui comprennent la chimiothérapie et les biothérapies ciblées, ont une action sur les cellules cancéreuses et ce dans tout l’organisme.

La chirurgie thoracique est un traitement qui consiste à retirer la tumeur pulmonaire cancéreuse en opérant. Selon le cancer et son étendue, on retirera soit un lobe pulmonaire, soit un poumon complet. La radiothérapie consiste, elle, à soumettre les cellules cancéreuses à des rayons ultraviolets, qui les supprimeront.

Médicaments pouvant être pris soit sous forme de perfusion, soit par voie orale, la chimiothérapie, a une action de destruction des cellules cancéreuses en ciblant le processus de la division cellulaire.

La biothérapie ciblée est un traitement médicamenteux du cancer du poumon différent dans son action de la chimiothérapie. En effet, les médicaments prescrits s’attaquent non pas au mécanisme de division des cellules, mais plutôt au processus de développement, qui est spécifique aux cellules cancéreuses.

Sources : Institut National du Cancer

Cancer du poumon sur le forum

Forum
17/10/2017 à 14:19

Un membre a réagi à la discussion Cancer : les seniors doivent absolument se mettre au sport !

Voir sa réponse
Forum
13/10/2017 à 12:21

Un membre a réagi à la discussion Un anti-parasitaire efficace contre le cancer de l'ovaire

Voir sa réponse
Voir le forum Cancer du poumon

Enquêtes Cancer du poumon

  • Je partage mon expérience
  • J'échange avec d'autres patients
  • J'obtiens des informations

La communauté Cancer du poumon

  • 425 membres

  • 140 traitements

    • ETOPOSIDE
      1 évaluations
    • ONCOVIN
      1 évaluations
    • CYCLOPHOSPHAMIDE
      1 évaluations
    • HOLOXAN
      1 évaluations
    • EPIRUBICINE
      1 évaluations
    • TARCEVA
      1 évaluations
  • 425 membres

  • 425 membres

Ils ont rejoint la communauté Carenity

D478

“Les premiers examens ne sont pas très bons, j'ai besoin de partager mes peurs avec d'autres...”

Athéneo

“Après quelques mois difficiles, mon traitement commence à  avoir des effets positifs sur ma...”

Broback

“Hospitalisé depuis déjà  deux semaines, Carenity est devenu ma bulle d'oxygène pour m'aider à...”

Rejoignez les 148 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme

Les médicaments pour Cancer du poumon

Médicament

ETOPOSIDE

En savoir plus
Médicament

ONCOVIN

En savoir plus
Médicament

CYCLOPHOSPHAMIDE

En savoir plus
Médicament

HOLOXAN

En savoir plus
Médicament

EPIRUBICINE

En savoir plus
Médicament

TARCEVA

En savoir plus
Voir plus de médicaments