Fiche Cancer de la peau

Il existe deux types principaux de cancer de la peau : les carcinomes cutanés et les mélanomes cutané. Ces deux types de cancer sont associés à une exposition très élevée à des rayons UV, c'est pour ça qu'on conseille l’utilisation de protection solaire pendant les jours très chauds pour éviter l'apparition de cette maladie.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Cancer de la peau

La peau est un organe essentiel de l’organisme qui recouvre entièrement chaque individu. Cet organe participe à la protection du corps contre les éléments extérieurs et est une barrière de défense naturelle.
La peau permet de ressentir les contacts via la sensation de toucher qui informe sur la douleur et autres sensations de contact.

Elle est constituée de trois couches :

- L’épiderme est la partie externe de la peau qui est une barrière contre les éléments tels que les rayons UV ou toute autre agression extérieure à l’organisme. Les kératinocytes représentent 80% de la population cellulaire de l'épiderme.
- Le derme, situé en dessous de l’épiderme, assure l’hydratation et la nutrition de la peau. Le derme permet aussi la protection de l’organisme contre les corps étrangers.
- L’hypoderme est la dernière couche de la peau et contient les adipocytes (cellules graisseuses). Son rôle est essentiellement d’isoler, pour que le corps reste au chaud.

Les carcinomes cutanés surviennent la plupart du temps après 50 ans et sont la forme la plus fréquente des cancers de la peau. Ainsi, chaque année 200 000 nouveaux cas sont découverts. A progression lente, on retrouve ces cancers sur la partie superficielle de la peau, l’épiderme. Ils se manifestent souvent dans les zones touchées par des coups de soleil à savoir les bras, les épaules, le cou, le dos et les mains.
En général ils sont bénins et facilement traitables si détectés à temps.

La deuxième forme de cancer de la peau, bien plus agressive, est le mélanome cutané. Il peut affecter aussi bien les jeunes que les adultes et n’a pas de localisation spécifique. Son évolution peut être très rapide.
Il se reconnaît au développement d’une tache pigmentée sur la peau qui ressemble à un grain de beauté. Dans près de 80% des cas de mélanome, le grain de beauté anormal (couleur vive, forme et contours irréguliers, taille qui augmente) est ainsi apparu récemment.
Un changement de couleur et de forme d’un grain de beauté déjà présent peut être le signe d’un mélanome cutané. Un saignement et des lésions de couleurs vives apparaissent et perdurent.
Au niveau de l’ongle, le mélanome se distingue par la présence nouvelle d’une bande brune sous l’ongle.

En France en 2010, 8250 cas de mélanomes cutanés ont été recensés. Le nombre de décès relatif au mélanome cutané en 2010 était lui de 1570.
Hommes et femmes ne sont pas égaux face au cancer de la peau. En effet, les femmes sont certes diagnostiquées plus précocement (58 ans contre 60 pour les hommes) mais leur taux de survie à 5 ans est meilleur que celui des hommes : 89% contre 83%.
Il faut également savoir que le mélanome est un cancer dont l’incidence ne cesse d’augmenter.

En savoir plus sur le cancer de la peau

Le cancer de la peau comporte plusieurs facteurs qui favorisent son déclenchement, à savoir :

- Les rayons ultraviolets, qu’ils soient artificiels ou naturels (soleil).
- Les antécédents de mélanome. Un terrain familial peut prédisposer au cancer de la peau, de même que des antécédents personnels de mélanome.
- La quantité de grains de beauté que la personne a. Plus ils sont nombreux plus le risque de mélanome est accru.
- Le type de peau (phototype). Plus la peau et les cheveux sont clairs, plus le risque de déclencher un mélanome augmente.

Il est conseillé aux personnes qui comprennent ces facteurs de risques d’en référer à leur médecin traitant. Celui-ci évaluera alors si il est nécessaire ou non d’avoir une prise en charge spécifique. Une consultation dermatologique peut par exemple être prescrite. La prévention est aussi un moyen de limiter l’étendue des facteurs de risque. On préconise alors parfois un médical contrôle assidu et une auto-surveillance.

Le choix du traitement pour le cancer de la peau s’effectue en fonction du stade d’évolution du mélanome, de sa localisation et de l’état de santé du malade (âge, forme physique).
De plus l’avis du patient ainsi que la discussion pluridisciplinaire des professionnels de santé entre eux sont pleinement intégrés au processus de choix du traitement.

L’éradication du mélanome, l’arrêt de sa prolifération, la diminution de la probabilité de rechute, et l’atténuation des douleurs et symptômes du cancer de la peau pour garantir un meilleur confort aux malades sont autant de buts différents que les traitements du cancer de la peau proposent.

La chirurgie est l’option principale pour traiter le cancer de la peau. Elle permet de retirer le mélanome quand celui-ci est localisé. Comme traitement complémentaire, l’immunothérapie est proposée pour limiter la probabilité de rechute du cancer.
Ces deux traitements combinés sont proposés dans le stade I et II du cancer de la peau.

Le stade III correspond à un mélanome cutané étendu qui présente des métastases proches. Pour le traiter, la chirurgie est tout d’abord pratiquée. Comme traitement adjuvant, l’immunothérapie est proposée. Elle se fait par interférons alpha et son objectif est de réduire au mieux le risque de récidive.

La radiothérapie externe est un autre traitement complémentaire de la chirurgie.

En cas d’impossibilité d’effectuer une intervention chirurgicale pour extraire le mélanome, la chimiothérapie est une solution offerte.

Si le mélanome est étendu avec des métastases à distance (stade IV), les traitements disponibles sont à la fois la chirurgie, l’immunothérapie, la chimiothérapie et l’immunothérapie.
La radiothérapie externe et la chimiothérapie sont en particulier proposées comme traitement palliatif. Cela signifie que leur objectif est de limiter le développement du cancer de la peau et de réduire les symptômes liés (douleurs…).

Plus rarement, les traitements suivants peuvent être proposés :
- la destruction des métastases par radiofréquence : c’est la destruction des cellules cancéreuses par l’application d’ondes qui émettent une très forte chaleur.
- La cryochirurgie des métastases hépatiques. Ce traitement local des métastases se résume à l’introduction d’aiguilles qui vont geler la tumeur par un froid intense. - La chimiothérapie sur membre isolé.

Sources :
- Institut National du cancer
- Ligue contre le cancer

Cancer de la peau sur le forum

Forum
23/10/2017 à 16:13

Un membre a réagi à la discussion Cancer de l'ovaire : un scandale français

Voir sa réponse
Forum
17/10/2017 à 14:19

Un membre a réagi à la discussion Cancer : les seniors doivent absolument se mettre au sport !

Voir sa réponse
Voir le forum Cancer de la peau

Enquêtes Cancer de la peau

  • Je partage mon expérience
  • J'échange avec d'autres patients
  • J'obtiens des informations

La communauté Cancer de la peau

  • 225 membres

  • 94 traitements

    • YERVOY
      1 évaluations
    • EPIRUBICINE
      1 évaluations
    • OPDIVO
      1 évaluations
    • BELUSTINE
      1 évaluations
    • ERIVEDGE
      1 évaluations
    • DETICENE
      1 évaluations
  • 225 membres

  • 225 membres

Ils ont rejoint la communauté Carenity

prospo

“Avec Carenity, j'ai pu retrouver des personnes qui se posent les mêmes questions que...”

coraa

“Après le diagnostic de ma mère, il m'a fallu plus de temps pour prendre sur moi. Les discussions...”

koona

“Mon père a été récemment diagnostiqué et je me pose des questions. Maintenant je peux en...”

Rejoignez les 148 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme

Les médicaments pour Cancer de la peau

Médicament

YERVOY

En savoir plus
Médicament

EPIRUBICINE

En savoir plus
Médicament

OPDIVO

En savoir plus
Médicament

BELUSTINE

En savoir plus
Médicament

ERIVEDGE

En savoir plus
Médicament

DETICENE

En savoir plus
Voir plus de médicaments