Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Cancer du poumon

160 réponses

1 499 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous

Les medecins ont diagnostiqué un cancer bronchique métastasé pulmonaire en.mai dernier. Ayant un taux de PDL1 à 90% le traitement est l immunothérapie. Mais apres 2 cures il a développé une pneumopathie immuno induite donc suspension de l immunothérapie en juillet. Vu la regression partielle de la pneumopathie il en a eu une autre en octobre mais de nouveau problème. Donc ce coup ci arret. Les adenopathies regressent discrètement et la maladie est stable. Ma question etait de savoir s il n etait pas dangereux d arreter l immunothérapie sans proposer d autres traitements ? Il a controle en avril. Merci d avoir pris le temps de lire mon long message.

Début de la discussion - 27/01/2022

Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie

• Animatrice de communauté
Posté le

Bonjour @Grapho,

Je vous remercie de l'ouverture de ce sujet. Je l'ai déplacé dans le groupe Les traitements du cancer du poumon pour plus de visibilité.

J'invite des membres à participer : @Ninaelisa, @Mika43, @wladis44, @Seve21, @cotcinelle, @Zazou95, @Jojo13, @cmuae2116, @Sassy003, @Arthur162736226372636, @gorill, @Maryline13180.

Qu'en pensez-vous ? Quels conseils donneriez-vous ?

Merci de votre contribution et belle fin de journée.

Claudia de l'équipe Carenity

Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie


Posté le

@Grapho il faut savoir que l'immuno continue a agir dans le temps. Moi je suis guérie avec seulement 2 cures alors tout est possible ! Mais je comprends que "ne rien faire" est angoissant..;

Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie


Posté le

@cotcinelle merci pour votre reponse reconfortante.

Depuis on lui a decouvert une thrombose des veines du bras. J espere quece n est pas du a la chambre implantable......






Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie


Posté le

@Grapho c possible. Je suppose qu'elle a été mise sous anti-coagulant? Si ce n'est pas le cas je conseille les bas de contention

Les malades du cancer restent plus souvent allongés, donc ont souvent des thromboses dans les jambes qui peuvent monter aux poumons entrainant une embolie pulmonaire (ce fut mon cas) qui peut entrainer la mort. Dans ces cas, le corps médical dit que c'est le cancer qui a tué le patient alors que cela aurait pu être éviter. Cela met terriblement en colère mon infirmier qui estime que l'on devrait mettre automatiquement les malades de cancer sous anticoagulant

Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie


Posté le

@cotcinelle c'est au bras droit du côté de l implantation de sa chambre. L angiologue l a mis sous innohep pendant 1 mois

Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie


Posté le

@Grapho oui, j'ai bien compris.

L'innohep est un anticoagulant.

Et passer ce délais d'1 mois, lorsqu'il aura arrêt, cela peu se reproduire au bras où aux jambes

Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie


Posté le

@cotcinelle mais si ca provient de la chambre on ne peut pas retirer la chambre implantable à mon mari ? Apres je me doute que c'est compliqué si le traitement reprend ......

C'est fatiguant tous ces deboires. Il devait se faire enlever un cancer au pavillon de l oreille et du coup c'est reporté.

Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie


Posté le

@Grapho il faut savoir que normalement le patient doit avoir le choix ou non de mettre une chambre implantable, mais ce choix n'est pas présenté !! On dit juste au patient "on va vous mettre une chambre implantable" alors que d'après la loi et la réglementation des hôpitaux on devrait dire "voulez vous ou non une chambre implantable?".

C'est souvent présenter comme contribuant au bien-être du patient mais en réalité cela simplifie le travail des soignants.

L'autre solution et d'être piquer dans une veine pour les traitements. C'est à lui de choisir


Cancer du poumon et interruption de l'immunothérapie


Posté le

@cotcinelle on enlève la chambre jeudi. 15 jours d innohep et comprimés ensuite pendant 3 mois.


Discussions les plus commentées