https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

14 réponses

227 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

Des chercheurs américains ont testé l’efficacité de trois méthodes utilisées pour diagnostiquer la fibromyalgie chez les personnes souffrant de douleur chronique. 

pied

La fibromyalgie commence à se faire connaître et de plus en plus, et les médecins apprennent à la diagnostiquer et à la traiter avec l’aide de rhumatologues et de neurologues. Pour faciliter leur travail, des chercheurs de l’université Oregon Health and Science, aux Etats-Unis, ont décidé de tester plusieurs techniques de dépistage et d’en évaluer l’efficacité.

Dans la revue Journal of Evaluation in Clinical Practice (JECP), ils expliquent avoir réussi à mettre au point un test simple et rapide pour détecter la maladie chez les personnes souffrant de douleur chronique. Pour y parvenir, les scientifiques ont évalué l’utilité de trois techniques de mesure :

- la sensibilité à la pression digitale
- la douleur induite par le brassard de mesure de la pression artérielle
- la réponse à la question : "Souffrez-vous d’une douleur profonde et persistante dans la majeure partie de votre corps ?"

Pression et évaluation 

Un échantillon de 352 patients a été mis à l’épreuve. Dans ce groupe, composé par 70% de femmes, et dont la moyenne d’âge était de 50 ans, 52 personnes avaient déjà été diagnostiqués comme atteints de fibromyalgie, 108 souffraient de douleurs chroniques mais pas de fibromyalgie et 192 n’avaient ni douleurs ni fibromyalgie. Lors d’un examen de routine, ils ont testé les trois méthodes : une pression des doigts à dix endroits différents du corps, l’évaluation de la douleur provoquée par le brassard, et la mesure (de 0 à 10) indiquée pour répondre à la question sur la douleur.

Résultat : une douleur lors du pincement du tendon d’Achille avec une pression de 4 kg pendant 4 secondes, ainsi qu’une réponse positive à la question peuvent indiquer un diagnostic probable de fibromyalgie chez une personne souffrant de douleurs chroniques. Dans ce cas, des examens supplémentaires seront nécessaires pour confirmer le diagnostic. 

Source : Santé Magazine

Et vous, que pensez-vous de cette avancée ? 

Début de la discussion - 06/11/2017

Fibromyalgie : un test rapide pour diagnostiquer la maladie
Membre Carenity
Posté le

je dit au boue de 10 ans les progrès avance est pour la France c pour quand. 

Merci

Fibromyalgie : un test rapide pour diagnostiquer la maladie
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bof, on voudrait plutôt des solutions pour moins souffrir, sans être obligé de se shooter aux antalgiques

Fibromyalgie : un test rapide pour diagnostiquer la maladie
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué 

ne plus avoir de douleurs tt le temps partout et ne plus être crevée du matin au soir serait bien

Fibromyalgie : un test rapide pour diagnostiquer la maladie
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué @pseudo-masqué chaque geste nous coûte

On passerait des heures avec des cataplasmes de boue thermal chaudes pour nous apaiser, mais on y a le droit qu'une fois par an, c'est déjà bien !

La piscine c'est bien aussi, mais on perd le bénéfice ensuite : sortir par l'échelle de l'eau, se rhabiller et rentrer chez soi 

Fibromyalgie : un test rapide pour diagnostiquer la maladie
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué 

C'est une maladie terrible

bisous

Fibromyalgie : un test rapide pour diagnostiquer la maladie
Membre Carenity
Posté le

Je n'ai pas réussi à obtenir le bénéfice d'une cure thermale. C'est bien dommage car chaque personne qui en parle, en est ravie. 

Quant à la piscine, malheureusement je ne sais pas bien  nager alors je me faisais très mal à chaque fois... j'ai dû arrêter la gym aquatique car trop douloureuse. Idem pour le bagmington, la randonnée, le step, etc.... je faisais énormément de sports auparavant.  J'adorais ça, le sport c'était comme une drogue pour moi....   

Mon nerf d'arnold au niveau cervical se coince sans cesse, au moindre mouvement brusque, c'est très pénible... ah si je pouvais le dompter... hi hi

Je marche le plus possible et le temps de marche varie selon les jours. 

Fibromyalgie : un test rapide pour diagnostiquer la maladie
Membre Carenity
Posté le

Bonjour, tout le monde

Je me pose la question a savoir si je ne suis pas fibromyalgie.

Ct sest pose pr vs le diagnostic de cette maladie, cela a commence par une nevralgie au niveau cerv jai eu ttes la panoplie d'examens a savoir irm pds, recherche de marqueurs rhumatoide ras, mes douleurs sont a articulaires, maux de ventre en periode de crise des brulures ds les jambes.

Encore une autre pds pr rechercher dautres marqueurs, tyroide vitamines d,... 

Les anti infl ont marche pdt la crise mais mais aucun signe dinflammation.Je suis perdue par contre je ne suis pas fatiguee sauf lors de mes crises.

Merci jai oublie de vs dire que c suite a ma fausse couche que jai developpe tts ces maux

Fibromyalgie : un test rapide pour diagnostiquer la maladie
Membre Carenity
Posté le

bonsoir

les médicaments sont très peu efficaces et ce qui marche n'est malheureusement pas remboursé ( sophrologie, hypnose...)

Fibromyalgie : un test rapide pour diagnostiquer la maladie
Membre Carenity
Posté le

il a fallu qu en février ma maman me parlait de ce qu'elle faisait encore à 60 ans...et pour moi ce fut la dégringolade psychologiquement. je me suis rendue compte que mes douleurs, mes brulures, mes fatigues dataient de plus de cinq ans; et à force d 'en parler au médecin traitant qui a procédé par élimination ( cancérologue, pneumologue...)et ENFIN un mot, un nom FIBROMALGIE. le rhumato m a prise en main. j'ai fait une premiere seance TL (appareil un peu barbare qui étire le dos) bof...on verra ça sur le temps; j' ai volontairement perdu 8 kgs en pensant que celà me donnerai plus de courage , de légèreté.....lol..... pour reprendre mes marches matinales que j'adore; mais rien n'y fait. le Tramadol me donne un peu de répit, mais constipe....pfff... bref je me lève le matin en sachant que ma journée ne sera pas semblable à celle précédente et celle à venir.maintenant j'écoute mon corps, je fais ce que je peux à un rythme nettement plus lent, j'accepte , je dis non quand je ne peux pas suivre sans explications juste UNE amie a compris ma 'déchéance'  et a meme mis une date sur mon changement. je vis avec mes maux mais je reconnais que je finis par m isoler. je vais voir mon fils à noel et le réveillon va etre pénible. je me pose la question dois-je lui en parler ? comprendra-t-il ? j'ai 61 ans mais mon corps 70 ans.

merci de m'avoir lue, merci pour vos publications et enfin UN BON ET JOYEUX NOEL à tous.