lien entre agressions sexuelles et fibro

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

40 réponses

290 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

bonjour 

lors d'un entretien avec ma psychologue elle m'a parlé d'une avancée( dans les recherches faites entre les abus sexuels et la fibro) réalisée par une psychiatre . je ne vous dévoile pas son nom pour le moment car je n'ai pas tout lu(très complexe) mais je me retrouve bien dans l'article . Un espoir pour beaucoup parmi nous victime d'abus sexuel mais le travail sera long car on efface pas de sa mémoire un tel acte ,même moi après plusieurs années de psychothérapie, je m'aperçois que le sujet est toujours à fleur de peau mais comment s'en sortir!! avez vous réussi,? des propositions à soumettre?toute aide sera la bienvenue pour enfin revivre

poutoux auvergnats à tous,le sujet est difficile à évoquer

Début de la discussion - 07/02/2013

lien entre agressions sexuelles et fibro


Posté le
Bon conseiller

helas NON!! 18 ans de psychothérapie!! et NON!!

lien entre agressions sexuelles et fibro


Posté le

Aucun abus sexuel.Je ne suis pas la seul et beaucoup n'on rien vécu de dramatique dans leurs vie, je voudrais demander au psychiatre qui avance qu'il a un lien entre douleurs de la vie et fibromyalgie.Alors ! Pourquoi est-elle apparu dans la vie de certaines personnes alors qu'ils n'on rien vécu.

Mystère !!!! Il a quelques jours j'ai même dit à mon mari que je ne me reconnait pas dans certains trouble de la fibromyalgie.et j'en suis arrivée a me dire également que si ce n'été pas de cette maladie que j'été atteinte...ça reste un problème  pesant, que j'ai envie de plus en plus de résoudre, mais comment ?

En tout cas pour les personnes concernés comme vous deux, je vous souhaite beaucoup de courage et je compatis.

lien entre agressions sexuelles et fibro


Posté le
Bon conseiller

Moi non plus je n'ai pas eu de traumatisme dans mon enfance bourgeoise et donc protégée.

Un grand traumatisme, mais super heureux, serait l'ablation d'un rein, mais absolument volontaire et réfléchie car il était pour sauver ma soeur, donc bonheur infini, même si ça à provoqué un immense stress.

Et je pense que la fibro pourait venir de là en partie...........Et peut être le soutien à mon mari bipolaire depuis que je le connais.

Donc la fameuse question "" d'ou vient la fibro "" pour moi reste entière......... Déreglement  physique ou psychique dans la tête????????????

Finalement les gens ont raison:  C'EST DANS LA TETE !!!!!!!!!!                                    

lien entre agressions sexuelles et fibro


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Pour ma part, je pense plutôt au déclenchenment provoqué par le décès de ma Maman à l'âge de 52 ans (j'en avais 22) bien que toute petite, je souffrais de diverses douleurs semblables à celles de la fibro !

Ensuite, le Neurologue a diagnostiqué ma fibro comme étant secondaire à la spondylarthrite ankylosante dont je souffre depuis 1993 !

Alors ????

lien entre agressions sexuelles et fibro


Posté le

bonjour      chacune d'entre nous s'interroge de l'origine de la fibro ,mais tant tous les cas il y a une part de psycho ,une forte émotion ,une autre maladie difficile à assumer,un manque d'estime de soi ,se réapproprier une place familiale ou dans la société,se prouver que malgré la maladie on est encore capable mais quand lâchons nous-prise?et si c'était çà

Mes premières douleurs sont apparues après un épuisement familial et professionnel(perte de ma première fille  puis 2 grosses successives alors que je n'avais pas fait mon deuil de cette terrible grossesse et le décès de ma fille à Noel avec des rêves prémonitoires) puis de nouveau après des maltraitances au travail que j'ai dénoncées suivies d'une mise à l'écart puis dépression et cancer sans jamais disparaître . Quel estime de moi,très dur et chaque fois je me retrouve face à l'inceste et au moment où je me suis dissociée de mon corps et depuis je vis à l'extérieur. Je suis de nouveau en psychothérapie pour enfin penser uniquement à moi;reprendre possession de mon corps et me construire . Je n'ai plus de haine et ne demande aucune compassion ;la vie je vais la découvrir .poutoux auvergnats

lien entre agressions sexuelles et fibro


Posté le

 lesvampes  Au risques de paraitre désagréable, on oublie mais très fortement ceux qui n'on rien vécu et je t'assure qu'il y en a, il faut aller voir certains témoignages de ces malades qui disent n'avoir rien vécu et même un homme qui dit qu'il a accepter d'aller voir un psy s'étant senti forcer de le faire et la il c'es rendu compte qu'âpres plusieurs consultation le psy arrêter pas de chercher quelques chose d'inexistant chez cette homme au point ou comme le psy ne trouvant pas de réponse pour affirmer la thèse PSY il a dis à son patient que si la cause n’'été pas chez lui c'été forcement chez l’un de ces parents

C'est hallucinant cette volonté de vouloir coller tout le monde dans le mal être ou stress ou dépression etc...

J’ai été hospitalisé pour un problème cardiaque et quand j’ai dit le mot fibromyalgie, Hop ! Avez-vous été voir un psy ?


 Je réponds je n’en ai pas besoins.


 Il me répond, c’est prétentieux de dire ça !


Je lui réponds : Non ! Juste réaliste.


Pourquoi on ne m’entend pas ? Pourquoi on ne me croit pas ?


Petite anecdote, mon chirurgien m’a fait suite à mon déménagement un courrier attestant de tout mon parcourt médical. Et en 2008 suite au décès du papa de mes enfants j’ai fait une’ dépression ce qui et normal, et mon chirurgien la noter, quel erreur !

Donc mon médecin généraliste qui a lu ce document, a pris note d’une « ancienne » dépression, et quand je lui ai demandé de me remplir mon certificat médical pour la MDPH, qu’a-t-il fait automatiquement ? Il a noté Fibromyalgie et  dépression ! Alors que je ne l’étais plus.

Je suis atteinte de multiples pathologies rachidienne en plus de la fibromyalgie et quand j’ai fait valider mon fauteuil électrique par le médecin du centre de rééducation fonctionnel, sur le certificat envoyiez au médecin conseil pour l’entente préalable a la prise en charge de mon fauteuil, le médecin du centre à noter :

Fibromyalgie et !!!! Un grand et énorme blanc !

Je m’explique, ça veut dire que tout le reste de mes pathologie et une principalement qui justifié que je ne peux plus propulser mon fauteuil moi-même n’a pas été mentionner, comme si la fibromyalgie faisaient disparaitre tout le reste, sauf évidement la dépression.

Je signal quand même que je suis atteinte de lombalgie, de sciatalgie, d’une discopathie dégénérative, d’une scoliose étagé sur trois niveaux, d’une  lyse isthmique, d’une périarthrite scapulo-humérale prédominante à droite (je suis droitière), d’une diminution de la rotation de mon coup, je fait également des névralgies cervico brachiale…etc… et ! Elle n’a rien noté de tout ceci, pourquoi ?

Donc voulant me faire entendre et avec le soutient de mon conseiller handicap et de mon ergothérapeute, je suis retourné de force dans son cabinet pour l’obliger à noter mes multiple pathologies dont je suis atteinte et qui eux sont visible en clicher. J’ai mis deux mois et des appels s incessant pour quelle accepte de le faire et il a fallu que je me déplace et que je face du forcing, ce qui m’a valus un épuisement et une fatigue intense.

Quand je suis retourné voir mon généraliste, je lui en ai parlé et c’est comme si il avait réalisé le problème, je lui ai dis pourquoi tout imputer a cette maladie automatiquement, et d’ailleurs ce n’est pas ce que vous avez fait sur mon certificat destiner a la « mdph » et il ma regarder d’un air désoler et je lui ai dit suis-je dépressive docteur ? Et la réponse a été, NON ! Et d’un signe de la tête et dans son regard j’ai compris qui m’avait entendu et donner raison et aujourd’hui il a enfin accepter de me défendre et de certifier par écrit que je ne suis pas dépressive et que je ne montre aucun stress ou angoisse ou mal être  quelconque.

Je ne peux pas accepter que tu dises "mais tant tous les cas il y a une part de psycho" c'est une affirmation non fondé et non reconnu et il y a eu des recherches de fait attestant qu'il n'y avait pas de rapport de causalité.


Que tu pense que c'est la cause de la venue de la fibromyalgie en ce qui te concerne, je n'y vois aucun problème mais que tu affirme que c'est le cas pour des centaines de malades, je ne peut l'accepter, car aujourd'hui j'en souffre, et j'en subit les conséquences.


Nous devons être solidaire, et surtout ne pas entretenir l’hypothèse qui sert souvent la cause de "l'argent" et qui nous propulse dans un état de précarité.

Sida = Homosexuel, à une certaine époque :

C'est comme si un malade homosexuel avait affirmer que cette maladie ce contracter  uniquement suite à des rapport sexuel avec pénétration anal, et que les médecins affirmer avec conviction devant un malade hétéro qu'il est forcement homosexuel puisque cette maladie à l’époque été considéré comme une maladie qui ne toucher que les homosexuels.

Ce qui fait que l'ont est doublement pénalisé, un, par la maladie et deux, par les rejets et l’incompréhension.


On fini par ce dirent :


Ou je me situe ? 


Dans quelle case je suis ? 


Ai-je vraiment la même maladie qu'eux ? 


En tout cas, malgré tout, je compati vraiment à ton parcours douloureux.

lien entre agressions sexuelles et fibro


Posté le

bonjour Enola

je ne dis pas que toutes les maladies soient psychiques et je ne veux pas entrer en conflit mais je voulais apporter un autre regard ,sans culpabiliser  quiconque( et heureusement que nous avons pas tous été des victimes ) et comme  je n'ai peut-être pas eu les bons mots pour en parler , je m'en excuse; certains sujets sont délicats à évoquer

amitiés

lien entre agressions sexuelles et fibro


Posté le

Bonjour,

Il est vrai que l'on nous colle vite l'étiquette "Attention : Psy" comme ci on était sur des aiguillages de chemins, en usine, sur un tapis roulant... Beaucoup de médecins ne se donnent plus la peine de penser car la fibro était, normalement, il y a bien longtemps associée à l'hystérie !!!...

Un médecin m'a un jour dit : "C'est dans votre tête" ! J'ai vu rouge ! un dialogue c'est alors instauré :

"- Pourquoi, docteur, vous êtes dans ma tête ?

- Non, mais je suis médecin-rhumatologue !

- Et alors, ça vous donne un droit d"entrée dans ma tête ?

- Il ne s'agit pas d'être dans votre tête, je fais juste un diagnostic par rapport à vos troubles !

- Parce que mes troubles vous disent où me caser ?

- Oui, selon ce que je vois, je vous dit qu'il y a des tableaux cliniques qui...

- Non, attendez là, vous n'allez tout de même pas me charger dans une brouette pour me déverser dans un tableau clinique parce que vous estimez que c'est ma place ! C'est moi qui estime ce que je ressens, ce que je vous décrit, donc, en définitive, vous êtes entrain de me dire que j'affabule, que je délire, que j'hallucine !...

- Non, c'est que...

- Je n'ai pas fini, là où vous avez raison, c'est que oui, c'est bien dans ma tête mais pour une seule raison, c'est que c'est un souci du système nerveux central et non de façon péjorative et humiliante comme vous le définissez... Donc, vous devez être celui qui mesure son langage, moi, je ne suis là que vous témoigner ma souffrance, eh ! Ben là, bravo, je vous félicite, vous venez d'ajouter un point à ma souffrance !

- C'est pas ce que...

Non, arrêtez, là, vous allez sombrer dans le ridicule en me disant que ce n'est pas ce que vous vouliez dire, donc, je prends mes clics et mes claques ! Je ne vous remercie en rien, je ne vous doit rien puisque la visite est interrompue par votre irrespect de l'être humain et en plus, je vais, ainsi, vous éviter le ridicule, qui rassurez-vous ne tut pas mais rend plus prudent à l'avenir... Je ne vous dis pas au revoir, car se serait signe de nous revoir, ni adieu car, pour moi, rien de ceci ne m'aura fait avancer, donc, je vous place dans les oubliettes de ma tête et là, oui, par ma seule volonté, vous y êtes maintenant !!!..."

Je suis partie sans refermer la porte car c'eut été une marque de respect et je n'ai jamais payé... Nan mais !!!

Donc, oui, des sujets sont délicats car les mots, parfois ou souvent, c'est selon les vécus, sont inappropriés...

Bon samedi...

lien entre agressions sexuelles et fibro


Posté le
Bon conseiller

tu as raison Fleur de lys ce n'est pas dans notre tete!! mais en ce qui me concerne  je pesise bien MOI c'est dans mon corps!!! et je n'en fais fais une gloire d'avoir été victime!!

je ne le souhaite a personne!! mais je le revendique!!! tous fibros n'ont pas eut d'abus sexuels!! MAIS 90/100  de ceux qui ont helas connu l'inceste sont ou seront fibros des enquètes l'ont

prouvée!!

alors je ne vois pourquoi parce que j'ai vecu cela je me sentirai encore une fois de plus victime de pouvoir ouvrir une case sur ce mur NOIR de mon passé pour y caser Miss fibro!!!

peut etre que certaine vont dire que j'ai "de la chance"!!!

je t'embrasse

Discussions les plus commentées