La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

19 réponses

302 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour, 

En discutant autour de moi, j'entends dire que la fibromyalgie est uniquement psychologique que cela serait dû à des chocs psychologique vécu dans la vie , j'aimerais connaître vôtre ressenti, qu'en pensez-vous ?

Début de la discussion - 01/03/2021

La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?


Posté le

Bonjour @SandyA‍ ,

Je vous remercie pour l'ouverture de ce sujet 

J'invite ici quelques membres avec qui vous pourrez échanger : @madelire‍ @Celsius‍ @Morgane1005‍ @Laduchesse‍ @POUDEROUX‍ @Virg2218‍ @Corsica72‍ @TOOCOOL‍ @Joliealice‍ @Céline.a‍ 


D'avance merci pour vos retours et conseils à SandyA !

Belle journée,

Clémence de l'équipe Carenity  

La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?


Posté le

@SandyA bonjour. Pour ma part, aucun choc psychologique, j'avais un travail répétitif et très physique, j'ai pensé au début a une tendinite au coude qui rapidement et malgré un repos forcé c'est généralisé dans le tout le corps sous forme de crise. Après c'est le cliché classique, les médecins sont démunis, et font un diagnostique facile pour eux sans plus d'exploration et vous laisse à votre propre sort. 10 ans plus tard rien a changé. Faut toujours se battre.

La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?


Posté le

Bonjour, 

Merci pour ce retour, c'est intéressant de savoir que même sans avoir eu de choc psychologique on peut être diagnostiqué fibromyalgique.

Je pense aussi que c'est une solution facile de dire que tout est dans la tête...

Bon courage 

Bonne journée 

La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?


Posté le

Bonjour,

Non, ceux ne sont pas des douleurs qui se passe dans notre tête si on vous dit ça, changez de médecin et aller voir un autre spécialiste qui connaît bien la maladie. Je vous conseille d'aller vers un centre anti douleur qui prend bien en charge la fibromyalgie. Moi, je suis atteinte de fibromyalgie depuis 2001. Je n'ai pas eu de choc émotionnel avant de déclarer la maladie. Mais je pense que cela s'est déclenché suite à une très grande fatigue et un travail pénible où je donnais beaucoup de moi-même aux autres. Mais depuis que je suis malade, j'ai remarqué qu'un souci ou un problème dans ma vie me déclenche des crises. Il faut apprendre à se détendre, d'avoir des idées positives mais il faut du temps pour faire tout ce travail. Je vous conseille d'aller faire des cures thermale, de la kiné et de la balnéothérapie. Il faut prendre soin de nous et écouter notre corps et surtout apprendre à dire non aux autres. On a des moments où on n'est pas bien physiquement et psychologiquement surtout quand les douleurs sont insupportables et il faut accepter l'idée de ne plus être comme avant la maladie donc il faut savoir demander une aide psychologique. On en a besoin pour ensuite repartir et ce battre contre cette maladie qui ne se voit pas et que les gens on du mal à comprendre. Je vous souhaite beaucoup de courage et dites vous que les douleurs et la fatigue c'est vous qui les ressentés et que cela n'est pas dans votre tête. 

La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?


Posté le

Bonjour chantale,

Je suis entièrement d'accord avec vous, il faut se faire aider et faire comprendre à tout notre entourage que la maladie même si elle ne se voit et très contraignante pour nous et que nous faisions les choses en fonction de notre corps. Belle journée.

Au plaisir de vous lire.

La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?


Posté le

Bonjour tout le monde,

La fibromyalgie est un syndrome neurologique (une histoire de dérèglement du système nerveux qui gère la douleur), donc cela vient du cerveau oui, mais pas de la psychologie.

C’est le système électrique qui disfonctionne, pas la personne qui presse sur le bouton.

La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?


Posté le

Bonjour tout le monde très bon sujet de discussion pour ma part je pense mais on ne peut pas en être sûr que c'est un ensemble d'éléments qui m'a déclenché cette maladie. Je ne me suis pas écoutée et à priori je me suis remis dans un contexte de mon enfance ( rivalité avec ma soeur) j'ai été contre mes ressentis pourtant les signaux m'ont bien été envoyé j'ai fais des choses que je ne voulais pas faire et j'ai donné donné donné jusqu'à n'en plus pouvoir. Moi qui disait avant oh je suis jamais fatiguée maintenant c'est le contraire. Pour moi il y a une part de psychologique c'est sûr mais pas qu'eux sinon des séances de psy et on serait guéri si quelqu'un a la solution pour débloquer tout ça je suis preneuse j'ai essayé énormément de choses qui m'ont permis d'aller de l'avant de me sentir mieux mais avec sans explication toujours des hauts et surtout des bas. Pour le centre anti douleurs c'est bien que cela existe mais moi ils m'ont dit on peut rien pour vous... vous avez déjà mis en place tout ce qu il faut... on vit avec les douleurs et la fatigue et on subit notre vie c'est pas toujours évident mais le maître mot c'est de bouger même un petit peu et positiver même si des fois on y arrive pas moi la première. Bonne soirée bon courage ça m'a fait du bien d'écrire bisous à tout ce qui m'auront lu

La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?


Posté le

Bonjour! Votre sujet est très intéressant et comporte bon nombre de manquement de réponse concrètes de la part du corps médical. Etant moi-même fibromyalgique, la réponse facile pour les médecins lorsqu'ils méconnaissent une maladie ou un syndrôme est de nous dire: "c'est dans votre tête, c'est psychologique ou d'ordre psychosomatique". Leur réponse ne nous aide pas à avancer, bien au contraire, elle ne fait que de nous enfoncer alors que ce n'est pas ce que nous avons besoin d'entendre, loin de là...

Pour ma part, c'est à force de me battre, de consulter diverses spécialités du corps médical, que j'ai fini par entendre: "vos douleurs ne sont pas dûes à la psychologie mais bien de l'ordre du physique". Ah enfin, quel soulagement!!! Et surtout, il ne faut pas hésiter à insister à demander un suivi en centre anti-douleurs pour une prise en charge globale de vos symptômes. Et même si votre médecin n'est pas forcément désireux de le faire, faîtes-lui comprendre que vous êtes seule et libre de vouloir vous battre, de vouloir avancer pour vous en sortir et surtout d' améliorer votre quotidien. Face à cette maladie c'est tout l'entourage familiale, amicale, sociale et professionnelle qui est également impacté, alors battez-vous pour que personne ne parle à votre place de ce que vous vivez au coeur même de votre corps, et stoppez quiconque personne qui "osera" vous persuader que c'est psychologique!

La fibromyalgie est une bataille à mener, et garder le sourire et la positivité malgré tout, celà fait nous rendre plus fort psychologiquement. 

Petit message bienveillant aux médecins: la souffrance physique est une réalité , ne la prenez pas à la légère, écoutez, entendez, et si vous ne savez pas, osez le dire à votre patient au lieu de le laisser dans le néant et lui avouer que c'est dans sa tête.  Proposez-lui plutôt un avis auprès d'un confrère qui saura peut-être le prendre en charge.  A bon entendeur...

Belle journée à ceux et celles qui me lieront aujourd'hui et mille pensées positives!

La fibromyalgie et la psychologie, qu'en pensez-vous ?


Posté le

@Lilie79 bonjour,

Je suis moi même fibromyalgique et je suis en accord avec tout ce que tu décris. Mais je suis suivie par une psychologue depuis 11mois et elle m'a beaucoup aidé à comprendre ma maladie et comment réagir vis à vis des autres, ceux qui ne veulent pas voir que l'on souffre puisque cette maladie est invisible, il y a quand même de bon psychologue, bien sûr il faut avoir la chance de tomber dessus, moi pour une fois j'ai eu cette chance, elle me donne beaucoup de conseils pour m'aider au quotidien.

Belle journée,

Au plaisir de vous lire.

Discussions les plus commentées