https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

Echanger autour de la dépression ?
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué Bonne soirée

Echanger autour de la dépression ?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour à toutes et à tous, je suis nouvelle et un peu perdue sur ce site, je ne sais pas trop où écrire alors désolée si je ne suis pas au bon endroit... Lorsque j'avais 14 ans je me suis mutilée pour la première fois, je pense que ça a duré jusqu'à la fin du collège, quand mes parents l'ont découvert. Ils étaient pris par le travail donc ils ont laissé passer l'été puis m'ont traîné chez un psy à qui je n'ai rien dit parce que je ne suis pas du genre à être bavarde et que j'allais mieux. J'ai recommencé quelques fois depuis. Et ces derniers temps j'en ai de plus en plus envie ou besoin je ne sais pas trop... J'aimerai aller mieux mais là je sais plus comment, j'ai envie de rien à part de me blesser, ça tourne à l'obsession. Les seules choses qui me retiennent c'est que je ne veux pas que mon compagnon le voit et aussi que je me suis promis de recouvrir mes cicatrices d'un tatouage si je passais 3 ans sans m'en faire de nouvelles. Bref, je ne sais pas trop comment m'en sortir et c'est une source d'angoisse qui s'ajoutent à toutes mes autres...

Echanger autour de la dépression ?
4

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué‍, Bonjour et bienvenue. C'est une bonne idée d'échanger sur les "auto-blessures". D'autant que tu te fixes des objectifs. Avoir sa stratégie est courageux. Par contre, comme je connais peu le sujet j'ai dû aller piocher sur le Net. Un article trouvé à l'adresse http://www.madmoizelle.com/automutilation-temoignage-psychologie-235114 m'a appris pas mal de choses. Un article bon pour soi et quelques clés pour permettre à l'entourage de ne pas être trop maladroit par des conseils peu éclairés. Tu es tombée ici sur un fil de conversation bienveillant. Ma situation est très différente, mais je tenais à réagir, en passant, comme je le fais ici simplement par ce petit voeux de bienvenue. Je ne suis pas souvent sur le site. 

@pseudo-masqué‍, il semble que les nouvelles sont assez bonnes. Je m'en réjouis. Je suis un peu fatigué. A bientot. Bonne soirée à @pseudo-masqué‍ également et à tous ceux que j'ai le plaisir de croiser ici.

Echanger autour de la dépression ?
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Un petit coucou en passant ! L'heureux décidé. f,

Echanger autour de la dépression ?
3

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué Bonjour toujours un plaisir de te lire passe un bon Week-end

Echanger autour de la dépression ?
3

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué‍, @pseudo-masqué‍ et les amis correspondants ponctuels que je n'ai précisément en mémoire à l'instant, salutations et bonjour. Aujourd'hui est un jour sans grand enthousiasme. J'ai repris les médocs sauf que je ne sais plus où est mon Uni-diamicron pour le diabète pour laquelle je suis passé a l'insuline. Ce qui n'a pas empêché d'être à 338 de glycémie ce matin. Avec une nuit sans quitter l'écran. Notamment pour rédiger un message assez long (comme souvent) à un monsieur qui faisait part de son expérience positive d'acceptation personnelle de son état bi-polaire.  Finalement, j'ai supprimé car je partais trop en digressions  qui ne lui auraient été d'aucun intérêt. Aujourd'hui, j'avais rendez-vous au marché avec des connaissances.  C'était également la journée sans voiture. 

Maintenant, je viens de prendre rendez-vous chez ma généraliste pour faire le point. Il arrive, lors d'écoute de films policiers américains qui constituent une bonne partie de l'offre TV, que l'on evogue de façon détaillée de question psy. La rubrique dépression s'y prête. Bipolaires et schisopfrènes sont évidement des thématiques qui m'interpellent pour mon trouble dissociatif d'origine traumatique psy. Tout n'est pas hyper cloisonné entre ces maladies. Des situations particulières y sont abordées qui surprennent un peu ou informent indirectement sur ces sujets. C'est un peu brutal d'entendre que les problèmes musculaires, voire la maladie de Parkinson sosent présentés comme conséquence courante (sic) d'effets secondaires des anti dépresseurs. Il est vrai que si l'on reli attentivement les notices, la litanie des effets secondaires, plus ou peu courants est longue. 

Bref, je me suis rappelé un élément de diagnostic me concernant qualifié je crois de "labilité émotionnelle ou de l'humeur". J'en parlerai demain à ma généraliste. Peut-être que je  minimise ma situation médicale alors qu'à mon âge, j'envisage encore de me lancer dans un travail comprenant des formations qui  m'occuperont l'esprit, mais que p je trouve intéressant. Il est tellement difficile d'imaginer de changer radicalement sa vie ordinaire en acceptant d'arrêter certains aspects routiniers du travail. Je pense à un intervenant bipolaire qui quelques messages avant avait abordé à raison sa nouvelle vie professionnelle suite à la reconnaissance de handicap. On se sent quelquefois culpabilisé de faire plus franchement face à son état. C'est une erreur car bien des mécanismes de soutien existent. Mais il y a tant de barrières réelles ou que l'on s'imagine. 

Même temps, le psychiatre me demande d'essayer de me projeter dans l'avenir. L'heure qui suit, le jour qui suit, ne sont selon le moment pas simples à aborder. Pour le boulot et des études, c'est envisageable. Pour la peinture, je peux m'inscrire dans une académie. Cela offre un cadre assez libre.

D'un autre côté, il m'a confirmé l'imprescriptibilité de l'évolution de mon état. J'aime cette honnêteté, même si cela n'aide pas nécessairement. D'autant qu'on le sait particulièrement bien. 

A bientôt, d'humeur moins introspective certainement. 

Echanger autour de la dépression ?
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour à toutes et tous

Bonjour et merci @pseudo-masqué‍ j'espère que depuis ton message tu es en meilleure forme physique et morale ?

Ben moi tu connais ma foi et je trouve que ton psychiatre même s'il te connaît mieux que moi, n'est pas très sympa de ne pas te donner l'espérance d'aller mieux. Même si tu ne crois pas en LUI, DIEU peut venir à ton secours et guérir ce qui est abîmé en toi.

Que t'a dit ta généraliste ?

Excuse moi Guy je m'aperçois que je te tutoie chose que je fais naturellement sur Carenity mais si tu n'aimes pas ne te gênes pas pour me le dire.

A bientôt 

Echanger autour de la dépression ?
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué Bonsoir  Tu as le morale dans les chaussettes !!!! Ton psy n'est pas fait pour te le remonter. Donne nous des nouvelles fraiches après voir vu ta généraliste en super forme

Echanger autour de la dépression ?
3

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@erwannono Bonjour.

"LUI : DIEU", c'est une autre affaire. Comme signalé à ce propos, je suis un sceptique fondamental. Si c'est un obstacle, je respecte pour ma part tes convictions et je puis comprendre que les miennes t´attristent, ou dérangent d'autres, face à la maladie ou à la maladie de proches. D'autant qu'elle est d'un secours pour beaucoup. Je suis hélas parfaitement hermétique à traiter ici de questions religieuses, voire spirituelles. Dommage.

Rq : Je sais que ton intention était généreuse et espère que tu trouves dans ta démarche une force.

Très amicalement, vraiment, à tous les lecteurs de toute conviction.

Echanger autour de la dépression ?
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

C'est vrai que je suis à plat. C'est inhabituel cette lucidité avec mes médecins. Mais pour moi, c'est indispensable. Le diagnostic est aussi évident. J'ai repris mieux mes médocs depuis trois jours pour l'aspect psy. L'idée n'est pas ici pour moi de se morfondre. Le moral général des troupes compte. Finalement le point sur les médocs et le nouveau traitement diabète ont pris le dessus. Côté psy, elle a évacué un aspect de la question sur la labilité de l'humeur. En même temps, pour un ESPT, c'est plutôt rassurant. Je pourrais être en permanence avec le moral dans les chaussettes (expression de chez nous peut-être ou transfrontalière...).

Je me rappelle un livre japonais ou coréen dans lequel un héros ou une héroïne s'appelait "Impermanence Yoko" ou quelque chose comme cela. Bon, le livre etait cru, mais excellemment traduit. Impermanence est malgré tout plus poétique que "labile". En fait, il n'y a rien de neuf. Peut-être replonger dans des formations, mais les décideurs ne sont pas là. Je verrai donc la semaine prochaine. D'ici là, perplexité, mais bonne météo. J'avais pensé relancer le contact avec l'association SED. Mais je ne sais plus pourquoi. 

Retenons l'essentiel, le Meilleur pâtissier a repris sur RTL ou je ne sais quelle chaîne. Émission préférée des diabétiques quasi abstinents comme moi. Je salive comme un chien devant un os. Ce serait bien un gâteau ou des biscuits avec du blanc d'œuf, de la stevia et la moins calorique des farines (lupin, lentilles, ... ) ou des algues (!?) parfumé ou non (la vanille est une option) et ultra basses calories. Pas pour ne manger que cela. 

Merci @pseudo-masqué‍ , salue bien @pseudo-masqué‍, Guy.