Douleurs articulaires : tout savoir

L’arthralgie est une pathologie caractérisée par une douleur et inflammation d’une articulation et du tissu environnant. Les causes peuvent être nombreuses et hétérogènes : un trauma, comme par exemple une chute, l’arthrose, ou encore une maladie auto-immune comme l’arthrite rhumatoïde.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Douleurs articulaires : l'arthralgie

L'arthralgie : définition

L'arthralgie (ou douleurs articulaires) est une pathologie caractérisée par une douleur et une inflammation d’une articulation et du tissu environnant. Ce type de douleur peut avoir des causes multiples et nécessite une consultation médicale en cas d’intensité ou de fréquence importante. 

Symptômes de l’arthralgie

En fonction de la cause des douleurs, les symptômes peuvent varier.  
Par exemple, dans le cas de douleurs articulaires dues à l’arthrose (usure du cartilage), ces dernières se feront principalement ressentir au réveil ou après un exercice physique (longue marche, sport, jardinage, etc). 
Dans le cas d’arthrite (inflammation des articulations), les articulations présentent un aspect rougeâtre et enflé. De plus, les douleurs surviennent tout au long de la journée. 
Enfin, si l’arthralgie est due à un traumatisme, les douleurs se feront ressentir au moindre mouvement de l’articulation.

Causes et facteurs de risques de l’arthralgie

Les causes de l’arthralgie peuvent être nombreuses. La cause la plus courante reste cependant l’arthrose. Cette dernière a une incidence importante chez les personnes âgées, les personnes en surpoids, les sportifs, etc. Les douleurs sont, dans ce cas, dû à l’usure du cartilage. 
Les douleurs articulaires peuvent également être les symptômes d’autres maladies comme la goutte, la polyarthrite rhumatoïde ou une arthrite infectieuse ou iatrogène (dû à un médicament). Dans ce dernier cas, l’arrêt du médicament en question est la solution afin de soulager les douleurs articulaires.

Diagnostic de l’arthralgie 

Le diagnostic repose sur l’examen clinique du patient. Le praticien cherche à localiser précisément le siège de la douleur, son intensité et les conditions d’apparitions. De plus, des examens complémentaires peuvent être prescrits comme de la radiographie, des analyses de sang ou du liquide articulaire). Enfin, la consultation d’un rhumatologue peut être requise. 

Traitement de l’arthralgie

Si la cause de l’arthralgie a été précédemment diagnostiquée, le patient peut traiter ces douleurs par automédication selon les conseils de son médecin. 
Le traitement de l’arthralgie passe principalement par des médicaments antalgiques et anti-inflammatoires. Sont principalement utilisés des anti-douleurs comme le paracétamol, l’aspirine et des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) comme l’ibuprofène ou le kétoprofène. Cers derniers doivent être pris pendant les repas et selon les modalités et la posologie inscrite sur la notice/recommandée par votre pharmacien ou votre médecin. De plus, dans le cas d’arthralgie infectieuse, des antibiotiques peuvent être prescrits. 

Des traitements non médicamenteux peuvent également être utilisés. Par exemple, l’utilisation de froid, via une poche de glace, peut soulager la douleur lors d’une inflammation articulaire aigue. Des orthèses (dispositifs orthopédiques) peuvent également être utilisées pour immobiliser une articulation très enflammée ou blessée (suite à un traumatisme par exemple). Cependant, l’immobilisation de l’articulation n’est pas toujours nécessaire. Dans le cas d’arthrose, de simples exercices quotidiens sont fondamentaux pour éviter l’ankylose (la rigidification de l’articulation), mais aussi pour maintenir le tropisme musculaire et stimuler le tissu osseux.

Dans les cas d’arthralgie chronique, le médecin peut également suggérer des stratégies thérapeutiques telles que la kinésithérapie.

Le recours au médecin est dans tous les cas obligatoires en cas d’inefficacité ou de nécessité de traitement à long terme. Dans des cas particuliers, des bandages peuvent être utilisés, avec l’application de préparations locales.

Vivre avec l’arthralgie

La complication la plus importante d’un processus arthrosique ou arthritique est la réduction de la fonctionnalité de l’articulation touchée. C’est pour cela qu’il est important de garder l’articulation un minimum mobile. 

avatar Aurélien De Biagi

Auteur : Aurélien De Biagi, Rédacteur santé, étudiant en pharmacie

Aurélien est étudiant en 5ème année de pharmacie option industrie à l’université de Lorraine. Il rédige des articles santé au sein de Carenity. Il a une appétence particulière pour les domaines neuropsychiatrique et... >> En savoir plus

La communauté Douleurs articulaires

Répartition des 169 membres sur Carenity

Moyenne d'âge de nos patients

Répartition géographique de nos patients


Fiches maladies

Douleurs articulaires sur le forum

Voir le forum Douleurs articulaires

Actualité Douleurs articulaires

Voir plus d'actualités