La musicothérapie ferait des miracles auprès des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. C’est ce que révèle une étude publiée sur le site de l’American Journal of Geriatrics Psychiatry.


La musique n’a pas de véritable impact sur l’humeur

Accompagner la maladie avec la musique est une méthode thérapeutique qui existe depuis des années. Elle serait particulièrement efficace avec les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. C’est en tout cas ce que révèle une équipe de chercheurs de l'université Brown, aux États-Unis, dans une étude. Selon ces travaux, la musique pousserait ces patients à limiter leur prise de médicaments.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont suivi des personnes âgées qui suivaient un programme de musique personnalisé intitulé « Music & Memory » (Musique et mémoire). Ils ont ainsi cherché à comprendre si la musique avait une influence sur l'arrêt du traitement antipsychotique ou du traitement anxiolytique, sur la réduction du comportement perturbateur, ou encore sur l'amélioration de l'humeur.


Plus enclins à arrêter leurs antipsychotiques et leurs anxiolytiques

Cette observation leur a permis de constater que la musique n’avait pas un impact important sur l’humeur des patients. En revanche, les patients atteints d’Alzheimer qui résidaient dans des maisons de retraite qui avaient mis en place ce programme de musicothérapie étaient plus enclins à limiter la prise de leurs antipsychotiques et de leurs anxiolytiques. Ce qui rendait leur quotidien beaucoup plus agréable.

En effet, sans ces médicaments, les patients souffraient moins de troubles du comportement, ce qui facilitait le quotidien des autres résidents mais aussi du personnel soignant. « Ces conclusions constituent une première étape dans la compréhension des améliorations qui peuvent être attribuées à ce programme », se sont réjouis les auteurs de ces travaux. Travaux qui devront cependant être complétés par de nouvelles études.

Source : http://www.passeportsante.net/