La maladie d'Alzheimer et l'entourage

La famille est le pilier de l’assistance aux personnes affectées de démence. L'aide apportée aux familles varie d’un pays à l’autre, mais les familles ont toujours besoin de soutien pratique, moral et financier.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Partout dans le monde, la famille est la structure portante de l’assistance aux malades d’Alzheimer. Souvent, les proches veulent tout prendre en charge, et se trouvent ensuite en difficulté. Avec la progression de la maladie d’Alzheimer, la famille doit aider le patient dans les fonctions élémentaires de la vie quotidienne : s’habiller, se laver, aller aux toilettes, etc. Si le membre de la famille n’est pas à la retraite, comme c’est souvent le cas, il a souvent des difficultés à concilier son travail avec l’assistance du patient. Sa vie sociale est alors compromise et la personne n’a plus de temps libre, même si beaucoup de ces limitations sont acceptées volontairement. Ils ont donc souvent, par conséquence, des problèmes de santé physique et mentale dus au stress.

L’information aide la famille et les proches. Ils ont en effet besoin de connaitre la maladie d’Alzheimer, savoir comment elle évolue et comment les divers problèmes qui se présentent peuvent être affrontés. Au début, un professionnel fournit ces informations après un examen complet, un diagnostic et l’analyse des besoins. Cependant, même si les professionnels de la santé font de leur mieux, ils n’ont souvent pas le temps de répondre à toutes les questions. Les associations Alzheimer jouent alors un rôle important, offrant alors des conseils sur des situations concrètes, ainsi que des services téléphoniques d’aide.

Ces associations organisent également des groupes de soutien : les proches des patients affectés de la maladie d’Alzheimer se réunissent pour échanger des expériences et émotions et pour s’aider réciproquement avec des idées pratiques pour affronter le dur travail qu’est l’assistance.

Aide pratique pour les proches de malades d'Alzheimer

Les proches ont également souvent des difficultés à affronter leur vie pratique. Dans certains cas, les membres de la famille qui s’occupent des malades atteints d’Alzheimer sont eux-mêmes âgés et fragiles, et ne réussissent pas à effectuer les tâches ménagères quotidiennes. La partie la plus difficile de l’assistance est alors de déplacer le malade et de l’habiller. Pour les personnes qui désirent que le malade reste à la maison, une aide extérieure est alors nécessaire.
Il est utile d’avoir une personne de référence, souvent une infirmière, qui apporte du soutien et des conseils durant toute l’évolution de la maladie d’Alzheimer. Si la famille est aidée, elle réussira alors plus facilement à faire face à la quantité de travail qu’est l’assistance à une personne affectée d’Alzheimer.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 191 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & anonyme