Signes précurseurs de la maladie d'Alzheimer

Détecter les signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer permet au patient comme à son entourage de faciliter le diagnostic et la prise en charge de la maladie.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Détectée tôt, la maladie d’Alzheimer est mieux prise en charge. Pour l’entourage comme pour le malade, un diagnostic précoce et l’identification des signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer sont donc essentiels. La maladie d’Alzheimer représente environ 65% de tous les cas de démences, qui peuvent aussi dériver de lésions vasculaires cérébrales et de maladies neurologiques spécifiques.

Les manifestations les plus précoces de la maladie sont difficiles à distinguer des troubles mnésiques normaux, fréquentes chez les personnes âgées, qui peuvent aussi se manifester dans le vieillissement naturel des personnes.

Une détérioration de la personnalité et du comportement, qui comprend des troubles psychiques divers, une irritabilité et agressivité particulières, en plus de l’insomnie et de l’apathie, peuvent s’associer aux symptômes qui affectent les fonctions cognitives supérieures. La récolte d’informations à travers l’anamnèse récente du patient est donc extrêmement importante.

La maladie d’Alzheimer peut être supposée dès la phase initiale

Un des troubles caractéristiques de la maladie d’Alzheimer dans les phases initiales ainsi que dans les phases successives, est représenté par la perte de mémoire, qui se manifeste de manière plus prononcée chez les personnes saines, ainsi que d’une difficulté croissante dans les activités de la vie quotidienne. Le malade peut aussi souffrir de problèmes de langage et se sentir désorienté dans le temps et l’espace, au point de ne pas se souvenir du jour de la semaine, et dans certains cas de ne pas être en mesure de retrouver son chemin.
Le patient affecté de la maladie d’Alzheimer présente aussi des difficultés dans les pensées abstraites et perd ainsi la capacité de suivre un calcul arithmétique. Le sujet présente de plus des changements d’humeur et du comportement ainsi qu’une personnalité qui tend à se modifier de manière évidente avec un manque d’initiative envers son travail, les activités domestiques et les rapports sociaux. Le sujet a tendance à être passif, apathique et manifeste souvent des signes de dépression.

Sources : France Alzheimer

Dernière mise à jour : 03/01/2018

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Maladie d'Alzheimer