Symptômes de la maladie d'Alzheimer

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer progressent en intensité et touchent des fonctions de plus en plus essentielles avec le temps.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Il est possible de recenser les différentes atteintes en les classant ainsi :

Stade léger
- Mémoire à court terme : Le patient ne se souvient plus des conversations ou des événements récents.
- Orientation : Le patient peut se perdre dans un environnement qu’il est supposé connaître.
- Tâches familières : Il devient difficile d’effectuer des tâches familières comme se brosser les dents ou les cheveux, appeler quelqu’un.
- Capacité à planifier : La personne planifie difficilement des projets et prévoit péniblement les besoins à venir : difficulté à tenir ses comptes bancaires ou à faire sa liste de courses.
- Humeur : Le patient peut subir des sautes d’humeur passant soudainement d’un état d’esprit triste à heureux ou calme à énervé.
- Langage : La personne peut ne plus trouver ses mots au cours d’une conversation. Cela peut paraître inaperçu car le patient utilise involontairement des périphrases pour combler le mot manquant : « l’endroit où je dors » au lieu de « ma chambre » par exemple.
- Sommeil : Le cycle de sommeil peut se dérégler. Le patient dort au cours de la journée ou plus longtemps que d’habitude la nuit.
- Motivation : Des activités qui d’ordinaire étaient intéressantes pour la personne ne la motivent plus. Une conséquence est l’isolement : la personne cesse de voir régulièrement ses amis et regarde la TV plus souvent par exemple.

Autres manifestations de la maladie d'Alzheimer

Stade modéré
- Tâches essentielles à l’autonomie : L’autonomie se dégrade. S’habiller, préparer à manger ou se laver deviennent des tâches de plus en plus compliquées à effectuer seul.
- Personnalité et comportement : Certains patients peuvent souffrir d’hallucinations ou ressentent de forts sentiments de paranoïa ou de colère. La personne peut errer voire fuguer.

Stade sévère
- Communication : La personne ne peut plus communiquer ni reconnaître les visages. Le patient peut cesser de sourire spontanément ou de répondre à un sourire.
- Tâches basiques : Des actes basiques comme marcher ou avaler sa nourriture deviennent impossibles.

Article rédigé sous la supervison du Dr. Philippe Boulu, neurologue à Paris et praticien hospitalier à l'hôpital Beaujon.

Dernière mise à jour : 27/05/2018

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Qui a revu : Philippe Boulu, Neurologue

Le Docteur Boulu exerce à Paris en tant que neurologue et est praticien hospitalier à Beaujon. Il se consacre en particulier à l’étude du vieillissement cérébral et a écrit un livre intitulé >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Maladie d'Alzheimer