Changer ses habitudes pour stabiliser sa tension artérielle

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/hypertension-arterielle.jpg

Patients Hypertension artérielle

4 réponses

39 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour tout le monde,

Je sollicite votre aide pour un travail de recherche que je fais sur l’hypertension artérielle. Concrètement, je suis à la recherche d’une solution pour améliorer l’adhérence au traitement d’hypertension artérielle de mon père. Malheureusement, suite diverses recherches préliminaires et à mon inscription à divers groupes Facebook sur l’hypertension, j’ai le sentiment qu’une telle solution n’existe pas.
J’ai donc entrepris une recherche pour comprendre si ce problème d’adhérence était commun chez les hypertendu(e)s et envisager une solution pour aider les hypertendus à stabiliser plus facilement leur tension. J’ai préparé un questionnaire anonyme pour mieux comprendre les difficultés d’adhérence au traitement et aux mesures d'hygiène qui nécessite des changements d'habitudes. Je tiens à préciser que je fais cette recherche à titre personnel et que je ne fais en aucun partie d'un organisme de santé. 

Voici le lien pour accéder au questionnaire anonyme. Cela ne prend pas plus de 3 minutes pour le remplir : https://forms.gle/9883TCWVzJi4JszS6

Si vous ne souhaitez répondre au questionnaire, vous pouvez toujours me répondre en faisant part des difficultés ou de la facilité que vous avez eues à changer vos habitudes. Ce sera un plaisir d'échanger avec vous.

Merci pour votre aide.

Simon L.

Début de la discussion - 03/11/2020

Changer ses habitudes pour stabiliser sa tension artérielle


Posté le

@sletellier Je vous ai répondu, si votre questionnaire vous sert à quelque chose pour aider votre papa, tant mieux, je suis très dubitative!!!

Il s'agit déjà de savoir les dysfonctionnements qui font s'élever la tension.  De savoir la prendre dans les bonnes conditions et aux bons moments. Si ça vous intéresse, nous avons déjà faits des posts sur le sujet. Puis le traitement relève de la prescription d'un cardiologue.

Et là, c'est non pas la régularité de la prise (tous les jours...si on ne veut pas prendre un traitement cardiaque tous les jours ça interroge quand même ???!!!) mais à la même heure tous les jours, c'est important. Ensuite, ce traitement, il faut s'y habituer et il fatigue au départ. Puis parfois il faut changer parce que ses effets indésirables sont tout aussi délétères de l'hypertension. Et il faut s'habituer à nouveau. Et le résultat n'est pas toujours parfait.

Que les fumeurs fassent ce qu'il faut pour cesser de fumer, c'est aussi le minimum.  Le moins de sel, moins gras, c'est vite une habitude qui n'est quand même pas très difficile et pas impossible. Le sport tous les jours, ça demande un peu d'organisation. Laisser la voiture à 2km du lieu de travail pour marcher tous les jours, par ex. Vélo d'appartement, devant la TV (pour ne pas s'ennuyer!!!)prêt à l'emploi pour l'utiliser 1/2H tous les jours.

L'hypertension, ce n'est pas une équation à résoudre. Votre papa prendra peut être son traitement de façon parfaite, il s'alimentera aussi de façon presque parfaite, il s'imposera du sport quotidiennement et sa tension ne sera pas obligatoirement en adéquation!!!

L'adhérence au traitement...il suffit de bien avoir compris les complications de cette hypertension artérielle qui ne sont pas que pour les autres et qui donnent envie de les éviter. Je souhaite bonne réussite à votre papa.

Changer ses habitudes pour stabiliser sa tension artérielle


Posté le

Chère @Beffay, Merci pour votre retour. Je vous rejoins sur certains points et je suis d'accord que ces changements d'habitude ne devraient pas être compliquées à partir du moment où l'hypertendu a conscience des risques liés aux complications. Toutefois, le facteur asymptomatique et silencieux de cette pathologie n'aide pas pas forcément à changer ces comportements. Je pense que l'adhérence au traitement médicamenteux et hygiénique relève de la science psychologique et comportementales. La question qui est intéressante est de savoir pourquoi, malgré les risques des complications, des personnes comme mon père continuent de ne pas suivre leur traitement et à ne pas changer leurs habitudes de vie pour stabiliser leur tension. Mon père n'est pas un cas isolé. Un médecin spécialiste de l'hypertension me révélait que 50% des 16 millions de personnes atteintes d'hypertension artérielle ne suivait pas correctement leur traitement. Pourtant les gens connaissent les risques. Mais ils continuent de ne pas suivre correctement leur traitement. De même comment expliquer que les gens continuent ou tout simplement commencent à fumer alors qu'ils savent que c'est mauvais ? Le questionnaire a pour but de comprendre ces comportements. Savoir ce qui fait que certaines personnes arrivent facilement à stabiliser leur tension artérielle et d'autres non. Ce n'est pas qu'une question de volonté. Les ressorts comportementaux sont beaucoup plus complexes que cela.Les premiers résultats du questionnaire montrent que les hypertendus ont la volonté de stabiliser leur tension et qu'ils savent l'importance que cela a. Pourtant certains n'y arrivent pas. Je serai ravi de discuter des résultats de cette en recherche avec vous. Merci encore d'avoir pris le temps de répondre à ce questionnaire et je vous souhaite une excellente journée. Cordialement.

Changer ses habitudes pour stabiliser sa tension artérielle


Posté le

@sletellier 

Merci, pas le temps maintenant, je garde vos questions en tête, j'y réfléchirai...mais je rebondirai. Sourires!!!

Changer ses habitudes pour stabiliser sa tension artérielle


Posté le

@sletellier ...je rebondis, comme promis!

Savoir les risques, je pense qu'il y a différentes façons de les connaître. Lire des articles médicaux, pour celui qui n'est pas dans le domaine, ça ne lui  parle pas tout à fait. 

Prendre le temps de lire le témoignage de quelqu'un ça peut être différent, il me semble. Par exemple, "J'étais un homme pressé" de Christian Streiff. Un homme jeune, à un poste à responsabilité et Plouf! Tout s'arrête. Et le parcours du combattant commence.  Mais encore, lui, à force de rééducation et de volonté, il réussit à s'en sortir assez bien. Il ne faut pas oublier tous ceux pour qui ce n'est pas ainsi.

Donner l'occasion de rencontrer un aphasique qui ne soit pas un vieillard, je pense que ça pourrait être l'électrochoc qu'il faut pour se dire que ça n'arrive pas qu'aux autres.

Comme il y a des stages dans des centres de rééducations pour les gros accidentés de la route, qui sont proposés à ceux qui ont besoin de se faire tirer l'oreille pour récupérer des points de permis, il faudrait faire un stage d'observation et d'aide dans un service de rééducation des accidents vasculaires. Pouvoir voir de ses yeux, sur différentes personnes, dont certaines jeunes, l'incidence, l'ampleur des troubles. 

Ensuite, je crois que le fonctionnement mental de l'individu peut aider plus ou moins, celui qui est habitué à être négligent devra s'imposer plus difficilement une discipline que celui qui a un caractère plus rigide ou plus obsessionnel...sans aller jusque là!  L'heure est peut être le moins difficile, encore faut-il se l'imposer.  Mais aussi le changement alimentaire. Comme il est bon pour tous, il n'a pas à être réservé à celui qui est hypertendu. 

L'alimentation, ce n'est quand même pas si compliqué dans la réalité. Moins de sel, tout en en mettant. Pas de salière sur la table. Moins de gras, tout en cuisinant normalement. Fromage moins souvent, par exemple, commencer par jamais le soir, il ne vient pas sur la table. Puis ça n'empêche pas de temps en temps un repas chez les amis tels qu'ils le proposent, au restaurant, comme ça fait plaisir. Mais c'est seulement de temps en temps.

Puis le sport régulièrement. Penser à la voiture à distance, aux petites marches, aux escaliers au lieu de l'ascenseur. Aussi le vélo d'appartement qui permet cette demi heure quotidienne, les jours de pluie, les jours de flemme, tous les jours. Là vraiment avec la TV sinon c'est mortellement ennuyeux. Aussi ce n'est pas décoratif, mais il le faut là, prêt à l'emploi et on ne se couche jamais sans avoir fait son sport! Très vite, ça devient une habitude.

Ceux qui ont un bilan sanguin perturbé et aiment les récompenses peuvent être stimulés en 3 mois en voyant des résultats bien améliorés, même revenus aux normes. Résultats sanguins, parfois résultats sur le poids aussi et sur l'hypertension si le traitement est celui qui convient. Ca, ça relève du cardiologue.

Le problème reste d'un traitement qui fatigue au départ, coupe les jambes, enlève un peu d'énergie et ne donne pas un résultat immédiat sur l'hypertension. Plus tard, 3 semaines, 1 mois... un effet se voit sur la tension, ça peut être encourageant. Mais hélas, il y a aussi tous les effets secondaires de ces médicaments qui sont plus ou moins bien acceptés et entre autres, l'impuissance très mal vécue par les hommes qui leur fait parfois avoir recours seuls à des produits dangereux pour leur coeur.

L'hypertension n'est pas toujours insensible, et pour ceux qui ont des céphalées, des douleurs dans la poitrine, le traitement médicamenteux, diététique et sportif peut donner un bien-être physique qui encourage à continuer. 

Fumer, je n'ai jamais fumé!!! Mais j'ai connu des malades qui ont réussi à arrêter avec l'aide de l'acupuncture. On chante beaucoup que la volonté n'a rien à voir, j'ai du mal à le croire. La meilleure façon de ne pas fumer est de ne plus avoir de tabac à la maison et de décider de ne pas en acheter. Et même de faire attention aux "faux-amis" qui jouent à tenter....Il y en a de tous âges!!!

Je vais vous citer un livre du Dr Réginald Allouche que je trouve bien fait au niveau d'un régime alimentaire équilibré, avec l'alimentation normale du marché et du supermarché, il est fait pour les diabétiques, pour les gens en surpoids La Méthode Hépato-détox pour mincir sans danger grâce au foie. Regardez sur You Tube quelques vidéo conférences intéressantes. C'est un chercheur, un médecin nutritionniste. Votre papa a peut être la chance de ne pas être diabétique, mais le régime diabétique est la bonne alimentation équilibrée valable pour chaque être humain.

Pour le changement alimentaire, il ne faut pas dire demain, comme pour le sport. Ca y est, il faut s'y mettre et ensuite, ça se fait vraiment tout seul et c'est bien moins dur dans la réalité que de l'imaginer intellectuellement.

Il reste le stress à éviter...quand il n'y a plus la pression des horaires et contraintes de travail, d'enfants, il faut aussi apprendre à se détendre et savourer un peu la vie, mais rien n'enlève les soucis et incidents de la vie. Savoir les relativiser, l'important et ce qui ne l'est pas, peut aider.

Voilà, tout simplement il est possible de devenir le maître de sa tension. Ca ne l'empêchera pas de temps en temps de jouer au bras de fer et il faudra changer de dosage ou même de famille de médicament jusqu'à ce qu'elle obéisse!!!  Sourires.

Beaucoup de souhaits pour votre papa.

Discussions les plus commentées