Hypertension artérielle : causes et facteurs de risque

Les causes de l’hypertension artérielle essentielle sont multiples. Il y a une part d’hérédité ainsi que des facteurs environnementaux.

Dans la grande majorité des cas il est difficile de trouver une cause précise à une hypertension artérielle : on parle alors d'HTA "essentielle". Cependant, certains facteurs peuvent favoriser son apparition.

Le facteur environnemental le plus important est la prise chronique de poids souvent associée à la sédentarité et à une consommation excessive de sel au cours de l’adolescence et du jeune âge. Au fil du temps, les artères se rigidifient et s’altérent plus vite, ce qui provoque l’élévation progressive et anormale de la pression artérielle.

La consommation trop importante d'alcool, de réglisse, une activité physique insuffisante, le tabac, l'âge et le stress sont d'autres paramètres pouvant favoriser la survenue d'hypertension artérielle. 

Causes de la pression artérielle élevée

L’hypertension artérielle survient de plus en plus fréquemment chez la femme en raison de la prise de poids relativement importante observée ces dernières années chez les femmes en âge de procréer. Cela pose des problèmes de prise en charge puisque la majorité des médicaments hypertenseurs sont contre-indiqués pendant la grossesse.

Par ailleurs, il existe des formes très particulières d’élévation de la pression artérielle au cours de la grossesse. Il s’agit de la toxémie gravidique qui touche des femmes qui n’étaient pas hypertendues et qui peut revêtir des formes très dangereuses à la fois pour l’enfant et pour la femme en fin de grossesse (Éclampsie). Le plus souvent, cela survient au cours de la première grossesse. Cela nécessite une surveillance du risque de fuite d’albumine dans les urines, qui peut être un marqueur précoce d’atteinte rénale. D’où la nécessité pour les femmes enceintes d’une surveillance régulière de la pression artérielle.

Enfin, l'hypertension artérielle n'est pas toujours une hypertension essentielle mais peut aussi être secondaire et résulter d'une pathologie qui va avoir pour effet de générer cette hypertension.