«
»

Top

Comment réussir à arrêter de fumer et ainsi stabiliser sa BPCO ?

6 nov. 2018 • 79 commentaires

Atteint d’emphysème et d’une BPCO niveau 4 sévère, notre membre @pseudo-masqué‍ a réussi à arrêter de fumer il y a 6 ans, sans rechute, alors qu'il était fumeur depuis ses 16 ans. À l'occasion du Mois sans Tabac, il a accepté de nous raconter son parcours pour arrêter de fumer, grâce à des patchs, un suivi psychologique et une bonne dose de volonté !

Comment réussir à arrêter de fumer et ainsi stabiliser sa BPCO ?

Comment avez-vous découvert que vous aviez une BPCO ? Quelle était votre consommation de tabac ?  

Suite à des bronchites à répétition, on m’a diagnostiqué une BPCO niveau 2. Quand j’ai commencé à fumer, j’avais 16 ans ; quand j’ai été diagnostiqué, j’avais 54 ans et j’étais à un paquet de 20 cigarettes par jour.

[Le tabagisme est la cause de 90% des BPCO, ndlr]

Un professionnel de santé vous a-t-il immédiatement conseillé d’arrêter de fumer ? Avez-vous été accompagné par un médecin ?

Un pneumologue m’avait conseillé d’arrêter et m’a fait suivre par mon médecin traitant. La décision d’arrêter n’a pas, de mon côté, était immédiate, car je n’ai pas tout pris au sérieux… Tout en craignant quand même les avertissements du pneumologue. J’en ai donc parlé à mon médecin, qui m’a aidé à essayer d’arrêter de fumer.

bpco

Comment avez-vous procédé pour arrêter de fumer ? 

J’ai commencé par les patchs, pour un programme de 6 mois avec le suivi du généraliste et ses conseils. À la fin de mon traitement avec les patchs, je fumais encore 4 cigarettes par jour, je suis donc allé revoir mon pneumologue tout content de moi… Seulement, après le diagnostic, celui-ci m’annonce qu’il ne faut plus 1 seule cigarette car ma BPCO est au niveau 4 sévère et qu’il n’y a pas d’autre solution pour stabiliser la maladie qui était à présent très sévère.

Du coup, j’ai opté pour la e-cigarette, nicotine zéro. L’avantage, c’est le goût n’est pas trop enviable pour ne pas être accro à la e-cigarette. Plus de cendrier ni briquet ni cigarettes à la maison. Le goût étant déplaisant et n’ayant rien d’autre je vapotais de moins en moins et j’ai évité les endroits de fumeurs. Je me suis mis au vélo. Mon généraliste m’a donné quelques calmants pour m’aider et j’avais que le vélo pour me défouler dans la nature.

Vos proches vous ont-ils aidé dans votre parcours ?

Chez moi, personne ne fume et tout le monde m’a encouragé. C’était super pour m’aider. J’avais aussi prévenu mes collègues de travail que j’arrêtais de fumer et qu’il ne fallait pas me tenter. J’ai refusé les pauses café avec les fumeurs.

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour arrêter ? Quels ont été les obstacles ?

Le plus dur, c’est de tenir les 6 premiers jours, et pour ça je m’occupais un max à des tas de choses, ça a commencé à être plus facile après 1 semaine en restant sur mes gardes. Après l’arrêt de la cigarette électronique, je n’avais plus rien, et là j’ai ressenti du stress. Mon généraliste m’a aidé avec quelques remèdes pour rester zen.

Avez-vous pris du poids suite à l’arrêt du tabac ? Cela effraye bon nombre de patients.

Je n’ai pas pris un kilo ! Il faut dire que plutôt que de fumer, je faisais du vélo.

Depuis combien de temps avez-vous arrêté de fumer ? Comment vous sentez-vous physiquement et moralement ?

Cela fera 6 ans le 23 novembre que je ne fume plus. Eh oui, on se rappelle de la 1ère fois sans clope ! Aujourd’hui, je revis ! Tout en souffrant de la BPCO, toujours stabilisée grâce à l’arrêt du tabac, je ressens à nouveau les parfums, j’ai retrouvé le goût car je n’avais plus de palais avec le tabac, j’apprécie toutes ces bonnes odeurs dont j’avais oublié le parfum… Par contre le tabac froid m’incommode désormais et je ne supporte plus une personne qui a une haleine de tabac !

Que conseilleriez-vous à un fumeur qui souhaite arrêter de fumer ?

Je ne pourrais plus fumer de ma vie car je ne supporte plus l’odeur et je n’en ai surtout plus l’envie. Et après 6 ans d’arrêt du tabac ma maladie est toujours stabilisée.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite arrêter de fumer ?

Pour arrêter de fumer, il faut d’abord le vouloir fortement puis être suivi psychologiquement et par l’entourage. Il faut surtout regarder les avantages et les inconvénients parce que... y'a pas photo !

Merci beaucoup à @pseudo-masqué d'avoir partagé son expérience avec nous. Avez-vous vécu la même chose ? Comment avez-vous réussi à arrêter de fumer ou quels sont vos obstacles ? N'hésitez pas à commenter ce témoignage pour en discuter !

avatar Louise Bollecker

Auteur : Louise Bollecker, Community Manager France & Content Manager

Community Manager de Carenity en France, Louise est également rédactrice en chef du Magazine Santé pour proposer des articles, vidéos et témoignages centrés sur le vécu des patients et qui portent leur voix. Forte d'une formation pluridisciplinaire axée sur le journalisme, elle coordonne la rédaction des contenus des plateformes Carenity et facilite l'expérience des membres sur le site.

Commentaires

le 09/11/2018

@pseudo-masqué ledalle

 bonsoir @pseudo-masqué‍  sache que quand t veux tu peux m’écrie en mp pas de soucis sache que la réhabilitation c'est pas l’enfer  on en réclame toujours moi il me tarde d y retourné on a le droit a 1 par an si tu veux des renseignements sur le déroulement je ferais comme j'ai fais avec @pseudo-masqué‍  par mp et si tu veux par mail j'aide tous le monde j'ai jamais oublier que moi aussi j’étais perdu face a la maladie avec la peur au ventre et c'est ici  que j'ai trouvé de l'aide pour m’accrocher alors a mon tour je rend la pareil  accroche toi l’ache rien et bouge marche fais du  vélo  mais reste toujours active  c'est la le secret

a bientot

Dan

le 09/11/2018

Ledalle rebonsoir                                                                                                                                       Question bete  c'est quoi  mp ? J'ai bien compris que tu étais une personne généreuse   et   ce n'est pas donné a tout le monde  et rassure toi je reste toujours actif je ne lacherai  jamais. Bonne soirée et à bientot                                                                                         Berihl

le 09/11/2018

Bonsoir le randonneur solitaire                                                                                                             Je pense que nous avons un point commun  tous les deux: la marche en solitaire.              En tant que randonneur je pense que tu marches seul par monts et par vaux et moi je marche seul le long d'un canal entre deux écluses sur une piste cyclable aménagée dans un cadre idyllique. C'est calme, c'est propre, c'est beau les saules blancs et toute la végétation ont pris les couleurs de l'automne, meme les employés du service fluvial roulent dans des véhicules électriques  Aucune pollution. Avec une température entre 10 et 15 degrés le matin meme au mois de novembre un vrai régal Dans ma région depuis le mois d'avril il a peut etre plu 10 jours  ce qui m'a permis de découvrir les plaisirs de la marche un des seul pour combattre la maladie.  Tu m'as donné une idée,on va dire  que je m'appele "le marcheur solitaire", pas mal non ? Bonne soirée a toi. Berihl

le 09/11/2018

@pseudo-masqué ledalle

mp egale message privé sur le site si tu clique sur mon nom on te proposera si tu veux m'envoyer un message  donc la tu m’écris  je vais t'envoyer une demande @pseudo-masqué‍

Dan

le 09/11/2018

 @pseudo-masqué‍  je suis suivit régulièrement par mon pneumologue et mon cardiologue.

 mon  pneumologue est informé et ma conseiller de continuer de vapoter..ainsi que mon médecin traitant,mon cardiologue,mon neurologue....la nicotine est mon allié dans mon sevrage tabagique...le groupes dont je fais parti on a des experts sur la cigarette Electronique,des membres qui l'utilise depuis de nombreuses années et qui n'ont aucun problème de santé lié au liquide...dans un autres groupe pour l'arrêt du tabac on a souvent des" live" en directe de tabacologues de scientifiques...donc je pense tout de même qu'ils sont bien calé sur le sujet de la vape et de la bpco...

ce sont tout de même des professionnels ...inhalé de la nicotine n'ai pas plus pire pour moi que de respirer toutes les particules de l'air...puis ce qui contient dans les liquides le (propylène glycol) est  également produit dans les fumées lors des concert,boites de nuit, spectacles etc...yen à aussi dans les pommes de terre dans les tomates aubergines et autres...dans les cosmétiques etc...et j'ai stoppé la cigarette depuis 13 jours..et ce qui est pour le contact de fumeur je vais pas me séparer de l'homme que j'aime tout simplement parce qu'il fume et je n'ai pas non plus l'envie de virer les gens que j'aime...je suis déjà assez isolé comme sa avec ma sclérose en plaques 

.Alors pourquoi je devrais choisir un liquide écœurant,subir le manque et en souffrir, si la nicotine apaise mon cerveau ainsi que  le gestuel...car c'est à cause du gestuel que j'ai rechuté à chaque fois et pas à l'odeur du tabac... c'est sa qui ma fait rechuter..mon plus long arrêt tabagique à été de 10 années .

.il est certain que l'on ta mal informé sur les liquides de la cigarette Electronique  mais les médias y sont pour beaucoup...ils ont tout fait pour...c'est dans leur intérêt de faire peur aux fumeurs..Normal!!! 

le tabac rapporte 14 milliard par an à l'industrie du tabac... en et coûte 47 MILLIARD PAR AN A LA sécu pour soigner les cancers,bpco mucoviscidose et toutes les maladies respiratoires lié au tabagisme...

TOUS LES JOURS L’État GAGNE " 30 MILLIONS D'euros....une substance cancérigène  dont  l'état ne peut pas ce passer de ces recettes ...le déficit de la sécu qui est déjà très lourd et le serai bien d’avantage...

tout cela ce n'ai pas dans mes groupes du mois sans tabac que je l'ai appris mais  dans une émission du débat contre la cigarette Electronique du  gouvernement ...je pense que les risques sont bien plus grave avec la clope.

les avis sont partagés .

Amicalement ZOUKA

Vous aimerez aussi