«
»

Top

L'apnée du sommeil : qu'est-ce que c'est et comment éviter les risques de complications ?

Publié le 6 févr. 2023 • Par Rahul Roy

L'apnée du sommeil ou le syndrome syndrome d'apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est un trouble du sommeil qui empêche les personnes de dormir paisiblement en provoquant des problèmes de respiration. Elle peut être difficile à diagnostiquer en raison de la nature des symptômes et est plus répandue que les gens ne le pensent. 

Qu'est-ce que l'apnée du sommeil ? Quelles sont ses causes et ses symptômes ? Que peut-on faire pour la traiter ? Que peut-on faire pour réduire le risque de complications liées à ce trouble ? 

Vous souhaitez des réponses ? Lisez notre article ! 

L'apnée du sommeil : qu'est-ce que c'est et comment éviter les risques de complications ?

Qu'est-ce que l'apnée du sommeil ? 

L'apnée du sommeil (SAHOS) est un trouble du sommeil dans lequel la respiration s'arrête et reprend de manière répétée alors que la personne est en état de repos. Cela peut empêcher l'organisme de recevoir suffisamment d'oxygène et entraîner des complications ultérieures. Bien qu'elle ne soit pas mortelle, elle peut accélérer d'autres problèmes liés au cœur ou aux poumons. 

Il s'agit d'une maladie très répandue qui est très souvent non diagnostiquée. On estime qu'elle touche 5 à 10 % de la population mondiale. Les hommes sont plus susceptibles d'être affectés par l'apnée du sommeil que les femmes. Le risque d'être affecté par ce trouble augmente avec l'âge et les antécédents familiaux peuvent également influencer son potentiel d'apparition. Les autres facteurs qui peuvent influencer le risque d'apnée du sommeil sont le surpoids, le tabagisme, la consommation d'alcool, la consommation de somnifères avant le sommeil et la présence de maladies respiratoires telles que l'asthme

En France, l'apnée du sommeil toucherait de 4 à 8% de la population.

Les symptômes de l'apnée du sommeil 

Les symptômes de l'apnée du sommeil peuvent facilement être confondus avec des problèmes banals qui touchent tout le monde, mais l'apparition persistante de ces symptômes est source d'inquiétude. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement appropriés. Voici quelques-uns des symptômes les plus courants :

  • Des ronflements bruyants,
  • Des pauses profondes pendant le sommeil, qui peuvent n'être visibles que par un partenaire ou un autre proche,
  • Une fatigue et une lassitude pendant la journée,
  • Des réveils répétés la nuit,
  • Un réveil avec un mal de tête ou une sécheresse buccale, voire les deux,
  • Une irritabilité générale accompagnée de sautes d'humeur,
  • Des difficultés à se concentrer et à faire attention pendant la journée,
  • Une transpiration abondante la nuit,  
  • Un dysfonctionnement sexuel.

Les différents types d'apnée du sommeil

L'apnée du sommeil peut être classée en trois grands types. Ils présentent des symptômes très similaires qui peuvent parfois être confondus entre eux. Il s'agit de :

L'apnée obstructive du sommeil (SAOS) 

Il s'agit du type le plus courant de trouble de l'apnée du sommeil. Il se produit lorsque les muscles et le cou se détendent pendant le sommeil, ce qui entraîne une pression des muscles de la gorge sur la trachée. Cela bloque le passage de l'air dans les poumons et provoque une respiration irrégulière pendant le sommeil. 

L'apnée centrale du sommeil 

Il s'agit d'un trouble qui se produit lorsque le cerveau n'envoie pas les bons signaux aux muscles liés à la respiration, ce qui les empêche de fonctionner correctement. Le cerveau est responsable de la gestion permanente de la respiration, même lorsqu'une personne dort. Cette irrégularité se produit lorsqu'il y a un manque de communication entre le cerveau et les muscles respiratoires. 

Le syndrome d'apnée du sommeil complexe

Ce type de trouble de l'apnée du sommeil est une combinaison des deux types ci-dessus. Il survient lorsqu'une personne atteinte de SAOS est traitée de manière appropriée (généralement à l'aide d'un appareil de pression positive continue (PPC) par les prestataires de soins de santé, mais que le problème persiste, ce qui amène les chercheurs à estimer qu'il s'agit d'une apnée centrale du sommeil. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires sur ce trouble.

Les traitements de l'apnée du sommeil 

Dans certaines situations, l'apnée du sommeil peut être résolue en modifiant ses habitudes de vie, mais la plupart des personnes atteintes de cette maladie doivent utiliser les options suivantes :

L'appareil PPC (Pression Positive Continue)

Cette machine envoie doucement une pression d'air à travers un masque que la personne porte sur la bouche ou le nez pendant son sommeil. Cette pression d'air aide à exercer une force sur les muscles de la gorge, ce qui leur permet de rester ouverts et facilite la respiration et une meilleure qualité de sommeil. 

Les appareils buccaux 

Les appareils buccaux comme les propulseurs ou orthèses d'avancée mandibulaire sont adaptés aux besoins du patient, leur fonctionnement est similaire à celui des appareils CPAP, mais avec des fonctionnalités différentes, ils maintiennent la langue en avant pour permettre une meilleure circulation de l'air ou maintiennent la mâchoire en place pour éviter le blocage des voies respiratoires. 

Les thérapies orales 

Il existe des thérapies telles que la thérapie myofonctionnelle orofaciale qui implique des exercices pour les muscles de la bouche et du visage afin de les renforcer et de mieux les contrôler. 

Les interventions chirurgicales 

Si les procédures susmentionnées ne fonctionnent pas, le patient peut avoir besoin d'une intervention chirurgicale pour améliorer le flux d'air, par l'ablation des amygdales, la pose d'un implant pour surveiller la respiration, l'ablation de certains tissus mous pour faciliter la respiration, etc.

Quelles sont les complications de l'apnée du sommeil ? 

L'apnée du sommeil peut également être liée à d'autres soucis de santé qu'une personne peut déjà avoir et les aggraver. 

L'hypertension artérielle 

L'apnée du sommeil peut avoir un impact négatif sur une personne souffrant d'hypertension artérielle. Se réveiller soudainement au milieu de la nuit est souvent très stressant et peut déclencher l'augmentation de la tension artérielle d'un individu. 

Le diabète de type II

L'apnée du sommeil est un trouble courant chez les personnes atteintes de diabète de type II, notamment l'apnée obstructive du sommeil (SAOS). Si le régime alimentaire et l'exercice physique sont souvent au centre des préoccupations des diabétiques, le sommeil est un autre élément crucial à prendre en compte. 

Les troubles cardiovasculaires

L'obstruction de la respiration causée par l'apnée du sommeil peut mettre en danger les personnes souffrant de maladies cardiaques. Selon une étude, publiée dans la National Library of Medicine, l'apnée obstructive du sommeil augmente de 140 % le risque d'insuffisance cardiaque. Concernant le risque d'AVC, la réduction du flux sanguin riche en oxygène vers le cerveau due à l'apnée obstructive du sommeil peut augmenter le risque de subir un accident vasculaire cérébral ischémique, et plus l'apnée du sommeil est grave, plus la probabilité de subir un AVC est élevée.

L'obésité

Une personne atteinte d'obésité est plus à risque d'être affectée par l'apnée du sommeil. Selon une étude publiée dans la National Library of Medicine, on estime que plus de 70 % des patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil sont en surpoids ou obèses. La perte de poids peut contribuer à atténuer les symptômes. 

Comment éviter les risques de complications de l'apnée du sommeil ? 

Que l'apnée du sommeil ait été diagnostiquée ou non, ces habitudes de soins personnels peuvent permettre d'éviter de compliquer davantage ce trouble. 

Pratiquer une activité physique régulière

L'exercice régulier peut atténuer certains des symptômes de l'apnée du sommeil et contribuer à une meilleure respiration en général. 

Perdre le surplus de poids

Si une personne est en surpoids ou obèse, il est important de perdre l'excès de poids en pratiquant un mode de vie plus actif. Un poids santé peut remédier et atténuer les symptômes.

Arrêter de fumer 

Le tabagisme est nocif pour la santé, en particulier pour les poumons et la gorge. Il faut examinez les ressources et les options qui aident à se sevrer de la dépendance au tabac. 

Limiter sa consommation d'alcool 

L'alcool peut détendre certains muscles de l'arrière de la gorge, ce qui peut gêner la respiration. 

Avoir un sommeil de qualité

Essayez de dormir et de se réveiller à des horaires réguliers. Avoir une chambre suffisamment sombre et agréable. 

Dormir sur le côté

Dormir sur le côté réduit le risque que les muscles de la langue et de la gorge bloquent les voies respiratoires. Cela facilite la respiration. Des pratiques telles que la fixation d'une balle de tennis fixée à un vêtement au niveau du dos ou l'utilisation d'un oreiller comme support peuvent aider à dormir sur le côté.

L'apnée du sommeil peut sembler relativement inoffensive au début, mais elle peut entraîner des troubles plus graves à l'avenir. De plus, elle peut s'avérer problématique pour le partenaire ou le proche. C'est pourquoi il est important de prendre rendez-vous avec un médecin dès l'apparition des premiers symptômes.


Cet article vous a plu ?

Cliquez sur J’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous ! 
24

1 commentaire


C546Julia
le 10/07/2023

C'est pour dire que mon ancien médecin n'a jamais voulu me mettre dans les 30% de personnes restantes

Je vais lire l'article ci-dessus

Vous aimerez aussi

Apnée du sommeil et voyage, comment faire pour emporter son appareil de PPC ?

Apnée du sommeil

Apnée du sommeil et voyage, comment faire pour emporter son appareil de PPC ?

Lire l'article
L’apnée du sommeil, tout savoir !

Apnée du sommeil

L’apnée du sommeil, tout savoir !

Lire l'article
Apnée du sommeil : "Avant la PPC, je faisais 33 apnées par heure."

Apnée du sommeil

Apnée du sommeil : "Avant la PPC, je faisais 33 apnées par heure."

Voir le témoignage
Apnée du sommeil et alimentation : existe-t-il un lien ?

Apnée du sommeil

Apnée du sommeil et alimentation : existe-t-il un lien ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées

Fiches maladies