Vivre avec le cancer de la prostate

Dans le cas du cancer de la prostate, il est important de clarifier certains points avec le personnel soignant, qui peuvent concerner aussi bien le dépistage, les symptômes, les traitements ou encore les effets secondaires du cancer de la prostate
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

A l’approche de la cinquantaine, le risque de cancer de la prostate devient de plus en plus élevé, et le dépistage peut s'avérer alors nécessaire. Il faut consulter son médecin afin de connaître les différentes méthodes de dépistage, même si l’on se sent en pleine forme.

Quelques questions à se poser et à poser :
- Quels sont les risques que je développe un cancer de la prostate ?
- Dois-je me soumettre à un dépistage alors que je ne présente pas de symptômes ?
- Quels sont les différentes méthodes de dépistage du cancer de la prostate?
- Quelle est la plus sûre ?
- Le dépistage du cancer prostatique est-il douloureux ?
- A quelle fréquence dois-je me faire dépister ?
- Quelle sera la suite si le dépistage s’avère être positif ?

Mieux comprendre les symptômes

Les symptômes du cancer de la prostate peuvent être ignorés ou assimilés à d’autres pathologies. Il est donc important de mieux les connaître pour ne pas « passer à côté » s’ils se manifestent. Le médecin traitant peut ainsi éclairer certaines demandes concernant les symptômes du cancer de la prostate. Mieux s’informer auprès de son médecin permet aussi de ne pas céder à la panique qui peut être provoquée par de mauvaises sources d’information.

Quelques questions à se poser et à poser :
- Quels sont les symptômes du cancer prostatique ?
- Quelles autres pathologies ces symptômes peuvent-ils impliquer ?
- Comment être sûr que ces symptômes impliquent un cancer de la prostate ?
- Au bout de combien de temps apparaissent-ils ?
- Si j’ai un cancer, ces symptômes persisteront-ils ?

Mieux comprendre le cancer de la prostate à l'aide de son médecin

En fonction des caractéristiques de la tumeur prostatique, il est important de bien choisir avec son médecin le choix du traitement. En effet, le traitement peut impliquer des effets secondaires néfastes pour le patient, et il est important d’en prendre conscience au plus tôt. Tout d’abord, il faut se renseigner sur son propre cas auprès de son médecin, afin de prendre conscience de la gravité de sa tumeur prostatique. Le choix du traitement se fera ensuite en fonction des caractéristiques de la tumeur.

Quelques questions à se poser et à poser
 :

Sur sa pathologie:
- Quelle est le grade et le stade de la tumeur, quelle est sa gravité ?
- Où est-elle située ?
- Quelles sont mes chances de survie ?
- Quel(s) type(s) de traitement(s) dois-je suivre ?
- Combien de temps peut durer la maladie avant une possible guérison ?
- Comment vais-je être suivi ?

Sur la chirurgie :
- Quels sont les différents traitements chirurgicaux qui existent?
- Quelle chirurgie préconisez-vous pour mon cas, et pourquoi ?
- Quels sont les effets secondaires de la chirurgie ?
- Comment éviter ces effets secondaires ?
- Pourrais-je avoir des enfants après la chirurgie ?

Sur les traitements :
- Ai-je besoin d’une thérapie adjuvante à la chirurgie ?
- Quelles est la différence entre la chimiothérapie et l’hormonothérapie ?
- Qu’est-ce que la radiothérapie ?
- Quels sont leurs effets secondaires ?
- Laquelle des deux me préconisez-vous ?
- Combien de temps le traitement va-t-il durer ?

Il est important de se renseigner auprès du personnel soignant sur le cancer de la prostate, mais il faut aussi s’interroger soi-même sur certaines questions relatives au dépistage, et au traitement du cancer prostatique. En effet, il est important de bien se situer et de savoir vraiment ce que l’on ressent et ce que l’on est capable de supporter.

Quelques questions à se poser et à poser :
- Comment vais-je réagir si le dépistage est positif ?
- Que vais-je faire si des examens complémentaires indiquent un cancer de la prostate au stade précoce ?
- Est-ce que je vais supporter une thérapie lourde contre le cancer prostatique ?
- Comment vais-je réagir face aux éventuels effets secondaires ?
- Réussirais-je à tenir jusqu’à la fin du traitement ?

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 164 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & anonyme