La prise en charge de l’acromégalie

Les patients atteints d’acromégalie sont suivis par un endocrinologue. La surveillance et l’observance du traitement sont indispensables pour une bonne prise en charge de la maladie et réduire les risques de complications.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

La fréquence des consultations d’endocrinologie dépend de l’origine de la maladie et de ses complications. Ces dernières peuvent nécessiter le recours à d’autres spécialistes : diabétologue, cardiologue, ophtalmologue, rhumatologue… En cas de chirurgie et/ou de radiothérapie, le neurochirurgien et le radiothérapeute peuvent aussi intervenir.

Il est important, en cas d’urgence, de prévenir l’équipe soignante de sa condition et des traitements en cours.

Les personnes concernées par l’acromégalie peuvent bénéficier de l’exonération du ticket modérateur en France. Cette exonération leur permet de ne pas payer les frais médicaux (consultations médicales, examens de laboratoire, radiographies…) liés à leur maladie en étant totalement remboursés par la Sécurité sociale.
Ceci étant, cette exonération du ticket modérateur n’est pas automatique. Pour en bénéficier, le patient doit faire établir un dossier par son médecin traitant avec l’appui des spécialistes.

Le soutien psychologique

La maladie a souvent des conséquences psychologiques importantes (détérioration de l’image de soi, développement de complexes physiques, dépression…). Il est donc très important de prendre aussi en charge ces conséquences psychologiques par un professionnel. Cette aide psychologique doit d’autant plus être mise en place rapidement lorsque la maladie touche des enfants et des adolescents qui subissent bien souvent les moqueries et le rejet de leur camarade.

Au-delà de cette prise en charge psychologique particulière, il peut aussi être très bénéfique pour les patients de contacter d’autres malades (groupes de soutien, communautés de patients en ligne…) afin d’échanger avec d’autres personnes concernées par la même pathologie et pour combattre le sentiment de solitude qui peut aggraver la détresse psychologique que peuvent rencontrer certains patients.

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire