Fatigue continuelle : des idées ?

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Troubles du comportement / Maladies mentales

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

@Origan11 

Quels sont tes horaires de travail ? Je suis « admirative » que tu réussisses à travailler dans cet état de fatigue. 

Il y a quelque chose qui m’interroge : tu dis que tu n’es pas dépressif pourtant tu as fait plusieurs TS. Or le passage à l’acte, donc la TS est un des derniers symptômes de la dépression sévère, selon mes cours et mes connaissances en psychiatrie. Je veux juste comprendre, je ne remets rien en doute. Ce n’est qu’une question de terminologie de toute façon, c’est pas bien grave. 

Pour ta demande de conseils je ne peux rien, je suis désolée, étant en plein dedans moi aussi... j’avais répondu au début : « se mettre à une activité qui te passionne. » Ça éveille. 

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

@DOMAINEDUCROS 

Franchement c’est très compliqué !!! 

Quand je me mets à la place d’autrui, il est très difficile d’être en couple avec une personne atteinte d’une maladie psychiatrique... Tout le monde n’est pas capable ou n’a tout simplement pas les ressources nécessaires pour être aidant. Beaucoup d'incompréhension aussi : rappelons qu’il existe énormément de personnes dans le monde persuadées que la maladie psychiatrique n’existe pas ! 

Mon mari est infirmier lui aussi, lui aussi a travaillé en service psychiatrique comme moi. Et il connaissait déjà mon passé avant qu’on se mette en couple. Je pense sincèrement que ma chance est là. 

Franchement, je ne suis pas sûre qu’un autre homme serait resté auprès de moi... 

J’en suis très reconnaissante. 

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

@DOMAINEDUCROS‍ 

Non je ne suis pas RQTH, tu viens juste de m’apprendre aujourd’hui que ma pathologie rentre dans les conditions RQTH. 

On en apprend tous les jours merci 😊

Je vais poser la question aux professionnels qui me prennent en charge. 

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

@N.A.Infirmière Chère N.A.Infirmiere,

Je travaille les après-midis, sauf le mardi, où je travaille de 10h30 à 17h30. Le samedi je travaille le matin, de 8h45 à 12h45. 

En fait à partir de 2002, je suis "entré en dépression", jusqu'en 2014. Après, ma dépression a muté en : trouble du spectre bipolaire et en trouble obsessionnel compulsif. L'an dernier, à cause du stress, j'ai fait encore une TS, et cette année, j'ai pensé très fort au suicide, mais je n'ai pas fait de bêtise...Je déprime assez souvent, j'ai des hauts et des bas...

Et vous, vous êtes dépressive?

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

@Origan11 

Ah d’accord. Merci, je comprends mieux.

Oui je suis clairement en « dépression chronique ». Ma dépression suit un schéma répétitif depuis 2011 : dès qu’il y a un élément déclencheur (un événement de la vie que je n’arrive pas à surmonter ou bien le surmenage au boulot), ma dépression revient et aboutit toujours à une TS. 

J’ai tout fait pour changer de vie professionnelle et être plus épanouie.

Malgré les changements, depuis mars 2020, la dépression est revenue ce mois-ci. 

Je me suis inscrite ici, il y a 2 jours pour trouver du réconfort et tenir bon. 

Je maintiens ce que j’ai dit, tes horaires ne sont vraiment pas faciles avec cette fatigue intense... Tu arrives à faire ton boulot sans problème ?

Je te souhaite plein de courage. Tu as tout mon soutien. 

PS : on peut se tutoyer. 

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

@N.A.Infirmière Alors tu sais...: non, je n'arrive pas à ne faire QUE mon boulot: j'ai besoin de longues pauses, et le pire c'est que je suis sur mon lieu de travail, et je suis incapable de bosser...Donc j'avance très lentement, dans les tâches qui me sont confiées. Par chance, chaque jour de travail je suis pendant deux heures à l'accueil, et ça j'y arrive très bien. Non, c'est juste au bureau...que là je bloque, et je n'arrive pas à rester enfermé entre quatre murs sans voir personne...Ça me bloque totalement. 

Je travaille dans une bibliothèque universitaire. Mais l'an prochain de toute façon je serai "jeté": j'ai fait cinq ans au même endroit, et mon contrat se termine. Ce sera super dur à vivre, quand je me ferai jeter...

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

@Origan11 

Dans un bureau enfermé, ça doit être dur, je comprends tout à fait. 

Pour ton contrat, j’aurais autant d’appréhension que toi. Si j'étais à ta place (mais c’est facile à dire, je sais), je ne « subirais » pas, mais je serais acteur de ma vie, c’est-à-dire, réfléchis à ce qui pourrait te rendre plus épanoui que maintenant du point de vue professionnel. 

C’est ce que j’ai trouvé : j’aime vraiment beaucoup ce que je fais, malheureusement la maladie prend le dessus aujourd’hui, et je ne le contrôle pas. 

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

Tu travailles comme infirmière dans le public ? C'est cool que tu aies un mari compréhensif et infirmier de surcroît. Avez vous des enfants si c'est pas trop indiscret ? Et si oui, comment vivent ils ta maladie ? Ma fille me comprend vu qu'elle aussi a un gros fond dépressif. En revanche, son père avec lequel j'ai vécu 20 ans ne m'a ni comprise ni aidée. Ma famille, c'est mitigé. Ils pensent que mon unique problème, c'est l'alcool alors que je suis abstinente depuis 14 mois... ENFIN ! C'EST COMME ÇA. 

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

Oui tu as sûrement droit à la RQTH, ça peut être t'aider un jour. Tu habites sur Paris ? Moi, je vis dans le sud, près de Montpellier. 

Fatigue continuelle : des idées ?


Posté le

Ah tu travailles dans un labo donc le privé. Comment as tu fais pour quitter le public ? 

Discussions les plus commentées